9ème partie : ce mois-ci, j’aurais bien aimé acheter ça

Loading

Cette gyroroue vire à l’obsession

Oui, je pourrais l’acheter là maintenant tout de suite, en plus elle était à -50%, mais en y réfléchissant bien, et toujours dans notre optique de nous enrichir, est-ce raisonnable ?

Oui je sais, il faut se faire plaisir dans la vie, c’est vrai, mais il ne faut pas aussi que ce soit prétexte à toujours se faire plaisir dans la vie, car ce faisant, cet argent avec lequel vous vous serez payé difficilement, repartira de vos poches à une vitesse inversement proportionnelle à laquelle il est arrivé. Et ça ils savent y faire en France, waouh la société de consommation !

La trottinette électrique c’était différent : ce n’était pas un achat compulsif, il était soigneusement pensé, mûri, réfléchi, en termes d’utilité, de gain de temps, d’argent. C’était donc au final bel et bien un investissement, puisqu’en l’achetant, cela me permettait au final de gagner du temps, de l’argent, donc de m’enrichir.

Un achat ? Un investissement plutôt

Maintenant avec cette gyroroue c’est totalement différent. Il n’y a plus d’enjeu de gain de temps, puisque cela a été résolu avec la trottinette. Quel autre argument d’investissement pourrais-je sortir de mon chapeau magique ? Oui cela pourra être du contenu blogistique pour actutana mais les revenus générés par des articles portant sur le sujet seraient-ils suffisant pour compenser ne serait-ce que le prix d’achat de cet engin ? Tiens, il faudrait quand même que je regarde par rapport à la trottinette électrique, on ne sait jamais.

Ah oui, les profanes n’auront sans doute rien compris à ce que je viens d’écrire 🙂 Je vais réexpliquer doucement alors : jusqu’ici, j’ai écris une dizaine d’article sur la Xiaomi M365 sur actutana. Ces 10 articles ont-ils généré assez de revenus publicitaires sur le site pour compenser par exemple le prix d’achat de la Xiaomi M365, à savoir 365€ ? Et le cas échéant, ont-ils une chance d’y parvenir un jour ? A vue d’oeil ça a du généré dans les 30% du prix d’achat jusqu’ici mais je vérifierai.

Parce-que si c’est le cas, nous avons bel et bien un revenu potentiel avec ces nouveaux engins de mobilité urbaine qui ont complètement explosé sur le marché, et dans ce cas, il faut foncer, il faut que je revienne acheter cette gyroroue car à l’instar de la trottinette, elle me permettrait donc de gagner directement de l’argent, de manière récurrente, sur le long terme.

Encore une fois, vous me direz que c’est ch**** d’avoir à toujours réfléchir sur les achats, qu’on ne peut plus se faire plaisir sur un achat coup de coeur. Mais c’est pourtant exactement ce qui fait la différence entre les riches et les pauvres : les riches étudient bien chaque achat et font attention avec les grosses dépenses. Les pauvres, eux, flambent en “se faisant plaisir” et en achetant “n’importe quoi” pour tenter d’impressionner “n’importe qui” avec de l’argent “qu’ils n’ont pas“.

Exactement comme, si vous vous en rappelez, la famille je suis soit disant riche dans notre chapitre 4. Ils auront beau gagner 25 000€ par mois, ils seront toujours pauvres. Ce n’est pas tant le volume d’argent qui rentrera dans les caisses chaque mois qui fera de vous quelqu’un de riche ou de pauvre, ce sera la manière dont vous le dépenserez.

J’aurai appliqué tous ces principes depuis le jour où j’ai touché mon premier salaire, il y a 25 ans, je reste convaincu que je serai sans aucun doute millionaire en euros aujourd’hui. Et vous aussi.

Mais il n’est jamais trop tard pour commencer : depuis un peu plus de deux ans que nous avons commencé à nous payer (et encore, avec une grosse interruption la deuxième année pour les raisons que l’on sait), ardine et moi nous serons donc bientôt propriétaire d’une maison à Madagascar … oui une vraie maison, bientôt avec un vrai toit !

Héhé

Certes c’est un modeste petit studio dont vous avez suivi la construction étape par étape, mais concrètement, qu’il pleuve ou qu’il vente, nous aurons donc, bientôt, dorénavant toujours notre chez nous, terminé les loyers !

Et cela n’aurait jamais été possible si nous avions passé notre temps à nous faire plaisir, en achetant n’importe quoi, en lieu et place de nous payer, accumuler, et pouvoir ainsi investir.

Dyson V7

(oui oui, le Dyson V11 vient de sortir mais euh, mettre plus de 600€, soit 2 500 000 ar dans un aspirateur, non sans façons merci, adala ?)

Au final, au terme de ma réflexion, j’ai mis la gyroroue de côté et pour exactement le même prix, j’ai plutôt acheté ce truc, à 279€. Ardine m’a fait des gros yeux (elle en rêvait de cet engin) et effectivement c’est un excellent investissement qui permet de gagner du temps (et donc toujours de l’argent), de ne pas se casser le dos… Pour ne rien gâcher c’est assez design et surtout, terminé le fil disgracieux de 100 mètres de long, ça se recharge comme un smartphone ou comme la trottinette. Autonomie annoncée : jusqu’à  25 minutes, banc d’essai à suivre alors.

Le monde avance… terminé le kofafa, la pelle et la balayette.

Je terminerai cette chronique sur un truc de riche : n’achetez jamais quoi que ce soit intempestivement, sur un coup de tête. Laissez passer 24 heures et le lendemain, voyez si vous avez toujours envie de l’acheter. Ou pas.

Et il est temps de faire notre récapitulatif mensuel :

elman : 1000€ au 01/04/2019  – Total  2500€ ( comme vous le voyez, les madriers et les tôles sont en cours de pose)

Vzmb : 100€ au 01/03/2019 – Total  100€ – Pas de projet d’investissement pour le moment

mpijery: 260€ au 01/04/2019 – Total  560€ – En épargne, pas de projet d’investissement pour le moment

rnaivos : 500 000 ar au 01/03/2019 – Total 1 000 000 ar – En épargne, Retraite & Assurance Décès

Lire aussi : Devenir riche à Madagascar – 1 ère partie

Lire aussi : “Ce salaire, c’est un espèce de chiffre d’affaire” – 2 ème partie

Lire aussi : Janvier 2018 : cette année, je me paie d’abord  – 3ème partie

Lire aussi : Ce mois-ci je mange des madriers et des tôles – 4ème partie

Lire aussi : Je me suis payé, j’ai un capital, je fais quoi maintenant ? 5ème partie

Lire aussi : Je me paie d’abord is back : 6ème partie

Lire aussi : 7ème partie : acheter une maison ou pas ?

Lire aussi : 8ème partie : devenir (vraiment) riche

Lire aussi : Ça y est, je suis riche – 10eme partie

Lire aussi : Voir les choses en grand : 11ème partie

Lire aussi : Il faut absolument s’enrichir et devenir rentier – 12ème partie

Lire aussi : Établir un budget de combat : 13ème partie

Lire aussi : Vous gérez comment votre budget dans votre couple ? 14ème partie

Lire aussi : Hier j’ai halluciné : 15ème partie

Lire aussi : « Votre solde est créditeur de 300 000€ » – 16ème partie

Lire aussi : Budget : un petit mot sur la rubrique divers – 17ème partie

Lire aussi : Le seul moyen de s’enrichir c’est en investissant – 18ème partie

Lire aussi : Je me paie pour préparer ma retraite : 19ème partie

Lire aussi : 5 trucs et astuces des riches : 20ème partie

S’abonner
Notification pour
guest
23 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Fil info

Voir d'autres articles

Chroniques
elman

Mais pourquoi on est aussi nuls comme ça ?

  Gné ? A un moment, quand on voit tout ce qui se passe aujourd’hui au pays endémique, on est forcément obligé de se poser cette question : mais pourquoi on est aussi nuls comme ça ? Oui oui pourquoi les Malgaches sont pauvres et toussa mais le fait est

Chroniques
elman

Du jamais vu en 60 ans

On nous l’a dit, on nous a prévenu, le mandat actuel réalisera des choses qui n’auront jamais été fait à Madagascar depuis 60 ans tompokolahy sy tompokovavy. On nous l’a promis, et bien nous ne sommes pas déçus dites donc ! On commence par le plus soft avec cette hérésie

Chroniques
elman

Velirano n°1 : “la paix et la sécurité, une priorité”

Comme promis, nous allons donc commencer à nous intéresser au bilan présidentiel, pour ce mandat 2018-2023. Nous allons bien évidemment aussi passer en revue ces dizaines de promesses balancées ici et là mais dans un premier temps, nous allons logiquement nous intéresser à chacun de ces 13 velirano. Mais d’abord

Que penseraient nos fusillés de Moramanga
Chroniques
elman

Permettez-moi de garder ma liberté de penser

Avant, c’était une fierté de fixer le drapeau national sur la façade de sa maison. Mais ça c’était avant. A moins de 15 jours du 26 juin et comme on l’observe tous les ans depuis ces 10 dernières années, les ménages malgaches sont de moins en moins enclins à accrocher

Chroniques
elman

Yaourts Leader Price, le banc d’essai

Grand oublié de notre banc test sur les yaourts à Madagascar, les yaourts produits par Leader Price font aujourd’hui, pour me faire pardonner, l’objet d’un banc d’essai à part. Alors, résultat des courses ? Le Packaging Le pot est réduit à sa plus simple expression, avec juste la mention du

Chroniques
elman

La belle impasse …

Gné, quelle impasse ? Bah celle où tout le monde semble allègrement se diriger, avec son cortège d’imbroglios dont seuls les endémiques ont le secret pardi. Mais encore ? Tout d’abord, ce forcing pour aller aux élections, contre vents et marées. En fait, entendons nous bien : tout le monde

A la Une
elman

Ah oui 5000 ar par jour

Gné ? Oui oui, je regardais un reportage sur la vie des “petites gens” aujourd’hui dans les “bas quartiers” et ma foi … comment dire …. 🤔 Prenons l’exemple de cette lavandière. Mpanasa lamba quoi … Face caméra, elle dit qu’elle gagne donc environ 5000 ar, chaque matin, quand il

A la Une
elman

Quand est-ce que l’on produira et que l’on commercera ?

Gné ? Plus le temps passe et plus on dirait que l’on n’a toujours pas compris ce qu’est le développement. Le développement c’est pas (seulement) construire des machins et ériger des bidules, le développement c’est d’abord produire et commercer. Produire quoi ? Tout ce que vous voulez. Cultiver c’est produire.

"Tsy moramora ny manao-zavatra ary mihinam-bary ary misy latsaka"
Chroniques
elman

“Tsy moramora ny manao-zavatra ary mihinam-bary ary misy latsaka”

Vous savez quoi ? À chaque fois que j’entend ces expressions, cela m’horripile, mais grave. “Tsy moramora ny manao-zavatra ary mihinam-bary ary misy latsaka” en sous-titré ça donne “il n’est pas facile de faire les choses et même quand on mange du riz, on peut en laisser tomber“. La première réplique

Commentaires

23
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x