Un quatrième trimestre catastrophique

La bonne gouvernance ne s’embarrasse pas de l’à peu près

Gné ? Bah oui, octobre-novembre-decembre catastrophique, calamiteux, houleux, il n’y a pas d’autres mots pour le qualifier.

En fait… comme tous les ans quoi. Invariablement, tel un marronnier, chaque dernier trimestre, la situation vire au vinaigre.

Et je n’ai eu de cesse de tirer le signal d’alarme depuis le lancement de ce site, en 2017 : chaque début d’année, à partir de janvier, je le dis, je l’anone, je le radote : attention, à partir d’octobre, ça va de nouveau partir en sucette, prenez vos dispositions. Misy mihaino ?

Au fait, qu’est-ce qui part en sucette ? Bah vous le savez déjà : la Jiramaty principalement. Étiage eee. Délestage eee…

.. on mange des merles 🙂

Si vous vous rappelez du reportage ci-dessus, j’étais donc allé le 19 octobre.. 2017 acheter un bidon bleu de 250 litres à Isotry 😯 C’est très précis comme date. Et c’était la première fois de ma vie que ça m’est arrivé, c’est donc le point de départ de vos affres en la matière.

Car depuis, à partir de chaque mois d’octobre comme je le disais plus haut, la situation tourne au vinaigre. Plus d’eau, plus d’électricité.

Et de nouveau, à partir de ce mois de janvier 2023, comme en janvier 2022, je vais encore radoter : attention, ça va partir en sucette dans 9 mois.

Je déteste les gens “je vous l’avais dis” like, et ce n’est absolument pas le genre de la maison d’être comme ça. Mais là, en la matière, j’avais raison tout simplement. De plus, la population a augmenté de près de 4-5 millions de personnes depuis octobre 2017, ça n’a pas du arranger la situation.

Et un autre gars avait raison lui aussi : aiza ny dam ? On appréciera la réponse : “inona moa zany dam” ?

Sinon, avec le recul, il n’y a pas que la situation énergétique chaque dernier trimestre qui devient apocalyptique.

Avez vous remarqué ces caisses vides un peu partout ? Ce personnel au Sénat impayé, ces athlètes que l’on n’envoie pas aux CJSOI et on en passe ?

Encore un signe que l’endémique ne sait pas gérer son budget en bon père de famille. Tu as une Loi des finances, tu as ton enveloppe pour ton département, et donc tu n’es même pas fichu de gérer correctement ça jusqu’au 31/12 ? Ataovy sérieux letsy e…

En fait le gars de la Jirama qui est passé récemment chez l’ami Gascar n’est pas du tout une exception : ils sont plein, comme ce monsieur interviewé, à occuper un poste par hasard. L’imposteur parfait, une intervention absolument surréaliste, mais tellement représentative de ce qui se passe aujourd’hui au pays endémique, du sommet de la pyramide jusqu’au planton du fokontany.

Donc voilà où vous en êtes aujourd’hui. Gouvernés magistralement avec les pieds, par des gens qui se sont trompés de vocation ou qui font un métier pour lequel ils n’ont aucune formation, aucun bagage, aucune bille. Juste un job alimentaire.

Et on comprend mieux pourquoi ça ne risque pas de marcher. Dernière mauvaise nouvelle, je disais que ça part en sucette à partir du mois d’octobre.

…. j’ai malheureusement le sentiment qu’aujourd’hui, ça part en sucette 24/7/365. Tous les jours, chaque jour, un enfer à vivre.

Faites comme moi, depuis mars 2018 : barrez-vous dans un pays, peu importe lequel, dans lequel vous aurez de l’eau et de l’électricité 24/7/365. Ça change la vie, pas en orange, au contraire, en mieux.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Fil info

Voir d'autres articles

Chroniques
elman

Les premières difficultés à venir pour Andry Rajoelina

Après une première semaine de gouvernance menée tambour battant par Andry Rajoelina et Christian Ntsay, avec notamment la constitution de son gouvernement à peu près dans les délais annoncés, de nouvelles difficultés pointent déjà leur nez à l’horizon Le législatif L’élection présidentielle l’a totalement occulté mais la deadline est inéluctable.

Chroniques
elman

Ça monte à la tête ou quoi ?

Gné ? L’actualité du moment c’est bien entendu l’affaire Bryan… et surtout de son cher papa député, qui a un peu de mal semble-t-il à contrôler ses nerfs ? Et toujours en toile de fond cette propension bien endémique à faire comme on dit le “manindrinindry“. C’est vrai quoi, certains,

Chroniques
elman

Mamy Rakotoarivelo : 4983 amis vraiment ?

Et donc sur ces 4983 “amis”, aucun n’a réagit alors que l’homme avait émis un véritable SOS ? Drôles d’amis alors. Moi je n’en ai que 145 sur mon compte personnel mais je suis sûr que si j’envoie un SOS, il y en aura au moins un qui se préoccupera

Chroniques
elman

En mai fais ce qui te plaît..

Yes, nous sommes le 1 mai et la longue hibernation hivernale ici en France va progressivement s’effacer, pour faire face aux belles journées estivales. Bien entendu, et comme en 2020, cet été sera un peu différent du fait du contexte sanitaire mais peu importe, les beaux jours arrivent. Le deconfinement

Chroniques
elman

Le monde en surchauffe

Depuis quelques semaines, des événements apparemment sans liens entre eux éclatent aux 4 coins du monde. Je ne suis pas un grand manitou de la géopolitique mais en observant avec attention tous ces événements, on devine la violence de cette véritable guerre underground qui est en train de se dérouler

Chroniques
elman

Se barrer… pour les vacances

Gné ? Oui oui ça y est, le mois de juin arrive et comme tous les ans, ça va être le signal de départ des transhumances endémiques vers ici, la civilisation. Aaaah, la civilisation… l’électricité 24/7/365, l’eau chaude, l’eau froide, la sécurité, les belles autoroutes… la propreté aussi. Ça fait

Chroniques
elman

La religion, toujours ce sujet qui divise

Ce n’est pas une nouveauté : depuis la nuit des temps, la religion a toujours divisé les hommes. Tour d’horizon. On commence par quoi ? L’inquisition ? Les Croisades ? L’islam ? En fait, il n’y a pas à commencer par quoi que ce soit : le constat est que

Chroniques
elman

Tu ne veux pas te faire critiquer ?

Gné ? Ayant quelques minutes à perdre, j’ai donc écouté le début de l’allocution de sa Seigneurie ce vendredi matin au CCI Ivato pour ce énième forum. Indépendamment que c’est aussi un énième remake de son IEM, ce qui est surtout ressorti c’est la dent que son altesse a envers

Chroniques
elman

Ne pas manger à sa faim en 2021

Gné ? Déjà un tel titre semble hallucinant au moment où nous parlons, en ce 1 juillet 2021. Hallucinant, inconcevable, surréaliste même. Au delà de toutes ces guerres stériles de communiqués gouvernementaux et journalistiques, quelque part, à Madagascar, plus d’un million de personnes sont aujourd’hui en situation de détresse alimentaire.

Vos réflexions

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x