Le programme des fêtes de fin d’année

Tsotra, milamina, mirindra

Gné ? Ah oui oui, Noël, réveillon et toussa c’est dans quelques jours, et programme bien chargé en perspective donc.

Au menu, de nouveau quelques milliers de kilomètres au compteur. Sur de belles autoroutes, dans le confort royal de la navette spatiale. Avec la visite en perspective d’un nouveau pays que je ne connais pas du tout.

Il a fallut 80 ans à la France pour construire ses 12 000 kms d’autoroute

Mais dans tous les cas, nous restons dans la civilisation européenne. Avec de l’eau tous les jours, froide, chaude, où on peut prendre sa douche, de la vraie électricité et non des luminaires de poulaillers, et surtout sans coupure toutes les 5 minutes, pour soi-disant travaux d’entretien. Bah voyons, avoue que t’as plus un rond pour acheter le carburant pour tes groupes gourmands oui.

Ah oui, de vraies toilettes avec de vrais égouts aussi. Pas de défécation collective à ciel ouvert, ni d’odeur de pipi et de cac* non plus qui flotte dans l’air, beurk.

Et bien entendu les bafreries indécentes de fin d’année. Même si le prix de l’alimentation a explosé, ce n’est pas un problème, on peut toujours se faire plaisir sans devoir vendre un tanimbary ou un rein.

Et oui, c’est comme cela que ça marche dans le fiainana tsotra, milamina et mirindra. Les vacances ne ressemblent pas à une aventure extraordinaire dans l’inconnu, avec pannes sur des routes défoncées et attaques de la diligence, qui iront d’ailleurs croissant jusqu’au 31 décembre. Et même au delà, vu votre paupérisation généralisée.

Aaah la la, quelle extraordinaire liberté nous avons ici en Europe. Libres d’aller où nous voulons aller, quand nous voulons, et en toute sécurité. Avec de vrais dirigeants et non pas des caricatures ridicules sorties tout droit de l’imagination débordante d’une mauvaise IA.

La démocratie est un gadget réservé aux pays riches

Tsotra, milamina et mirindra disions-nous. Sans mauvaises surprises, sans gidragidra. Loin de vos haters, crevards et autres ory hava manana aussi, waaaaa c’est le pied.

Car ça c’est l’un de vos autres gros problème : tu peux bien évidemment tenter de mener le même genre de vie au pays endémique… mais bonjour tous les haters et gros jaloux du village qui ne supportent pas que tu puisses avoir un tel niveau de vie. Donc être toujours dans l’obligation de vivre caché pour ne pas provoquer les jaloux, les voleurs et toussa lol.

Ici en France, bienvenue donc dans l’anonymat le plus total. Un super avantage car tu n’as donc plus à te préoccuper de tous les idiots du gros village 🤣

Allez je vous laisse, je dois encore m’occuper des menus dans le détail et des activités à faire pendant ces 2 semaines de vacances hivernales. Et vous, c’est quoi votre pro à part se taper l’intronisation bananière et m’as tu vuiste de l’autre là ce week-end ? 🤣

Loading

S’abonner
Notification pour
guest
10 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Vazaha Be
Vazaha Be
6 mois il y a

Bien que la météo soit moins clémente, pas mécontent d’être de retour à la maison.
Bonnes Fêtes de fin d’Année à tous les Actunautes

rnaivos
rnaivos
6 mois il y a

Pour ma part, Vacances en famille tsotra milamina mirindra :-). Avant de repartir au fourneau en 2024.

Rafangy
Rafangy
Répondre à  rnaivos
6 mois il y a

vous etes deja au pays ou encore à l’ile soeur? si ce seront des vacances en famille tsotra milamina mirindra, ce seront ailleurs mais pas au pays endemique du tout

Rafangy
Rafangy
Répondre à  elman
6 mois il y a

donc, il n’est pas encore revenu au pays!

rnaivos
rnaivos
Répondre à  elman
6 mois il y a

Je suis déjà installé au pays comme planifié.
Après rien n’empêche de voyager, surtout quand on n’a pas besoin de faire un tour au TLS pour le visa.
Sinon, de mes pérégrinations dans le sud profond, je peux confirmer que les préoccupations de fb et où internet ne sont pas du tout ceux de la plèbe. D’ou le calme relatif au pays surtout en région.

rnaivos
rnaivos
Répondre à  elman
6 mois il y a

Je conçois que c’est la triste réalité, et ça va en s’aggravant. Mais j’insiste sur le fait que les 8cm dans la poche de Cedric ou la partialité du Ceni et/ou de la HCC etc… ne préoccupent pas les gens.
Par contre, La pénurie d’eau surtout dans le sud, les renchérissements de la vie en général et du riz en particulier sont les principaux soucis des malgaches.

Fil info

Voir d'autres articles

Chroniques
elman

Houston vous allez avoir un gros problème

L’autre jour, je lisais une analyse intéressante pondue en 2014 par une brillante connaissance sur les différentes crises politiques qui se sont tenues à Madagascar, à savoir donc celles de 1972, 1991, 2002 et 2009. L’auteur a essayé de déterminer une trame commune à ces différents soubresauts de notre histoire,

Chroniques
elman

Tiens, hier j’ai appelé la Police

Ooh, qu’est-ce qui s’est passé ? C’est grave ? Vite vite vite, des détails 🙂 Ne nous excitons pas voyons. En fait, j’étais tranquillement sur mon balcon en train de prendre le frais (oui oui d’accord en train de griller une clope), et je regardais comme à l’accoutumé mon petit

Chroniques
elman

Le Rwanda, un pays qui donne envie

Le Rwanda, dans la mémoire collective, c’est le pays où un génocide a eu lieu en 1994, c’était le pays où la haine régnait, entre les hutus et les tutsis, avec sa radio des mille collines. Et puis soudain, en moins de 15 ans, le pays a connu un développement

Chroniques
elman

Tu le sens ces pays qui commencent à limiter leurs exportations ?

Vu la crise mondiale, il ne fallait pas être un grand devin pour anticiper que les pays producteurs (et bien gouvernés) privilégieront d’abord leur marché intérieur, leur population, avant de penser à exporter. Vos bateaux à Toamasina là… Les cours du blé, riz, huile, sucre et toussa continueront donc leur

Chroniques
elman

La belle impasse …

Gné, quelle impasse ? Bah celle où tout le monde semble allègrement se diriger, avec son cortège d’imbroglios dont seuls les endémiques ont le secret pardi. Mais encore ? Tout d’abord, ce forcing pour aller aux élections, contre vents et marées. En fait, entendons nous bien : tout le monde

Chroniques
elman

Quand est-ce que l’on produira et que l’on commercera ?

Gné ? Plus le temps passe et plus on dirait que l’on n’a toujours pas compris ce qu’est le développement. Le développement c’est pas (seulement) construire des machins et ériger des bidules, le développement c’est d’abord produire et commercer. Produire quoi ? Tout ce que vous voulez. Cultiver c’est produire.

Chroniques
elman

Ne jamais dire que l’on a atteint le fond

Gné ? Ah si si, depuis 60 ans, après chaque mandat un peu rock’n’roll, tout le monde se dit “ouf on a atteint le fond, on ne peut plus faire pire, allez on remonte la pente maintenant“. Très grave erreur mon cher Watson. Car on peut faire encore pire que

Chroniques
elman

Et qu’est-ce qu’on fait maintenant ?

Le premier qui répond “mais vous êtes fou“, il sort. Oh oui. Bon, plus sérieusement, qu’est-ce qu’on fait maintenant ? A Madagougou s’entend ? L’horizon semble bouché de partout, avec cette crise sanitaire dont on ne voit pas le bout, avec ces morts, la mise à mort également de l’économie,

Chroniques
elman

Leçon 22 : je me paie pour préparer ma retraite

Gné ? Vous l’avez peut-être remarqué, jusqu’ici je n’ai pas publié un seul article, une seule brève sur ce sujet explosif des retraites ici en France. Pourquoi ? Car je m’en f*** ? Je ne me sens pas concerné ? Euh pour être honnête, oui c’est tout à fait ça,

Commentaires

10
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x