Volonté politique et changement des mentalités ?

Il y a quelques semaines, j’écrivais que je souhaitais que Madagascar devienne une destination de rêve 😍 pour les touristes qui permettrait de développer l’économie et enrichissant la population. 

Pour cela, j’ai parlé du Portugal qui avait choisi de faire front dans sa politique économique face à une Europe écrasante qui croit être sauvée d’une crise monétaire en assommant ses peuples par l’impôt. Une Europe qui “se veut souveraine” prête à instituer de nouveau la gabelle (impôt impopulaire sur le sel). 

https://www.contrepoints.org/2018/09/04/324210-taxe-sur-le-sel-le-retour-de-la-gabelle-au-nom-de-la-sante-publique 

Non, le Portugal fait un pied de nez à Bruxelles et choisi de développer son économie par l’attraction des étrangers et touristes créant ainsi de l’emploi et augmentant le pouvoir d’achat des portugais par le salaire *. 

L’attraction des étrangers sous diverses formes avantageuses à l’exonération d’impôt sur 10 ans par exemple… 

L’attraction des touristes par un environnement favorable. 

J’en ai parlé et j’y suis allé voir de visu il y a 2 semaines. Pour que mon appréciation ne soit tronquée, je ne choisis pas le sud du pays (l’Algarve) et sa capitale Lisbonne très touristiques mais une autre grande ville moins glamour : Porto. 

Oui, j’ai connu Porto depuis longtemps et il y avait une bonne dizaine d’années déjà sans y remettre les pieds. Bien sûr comme toutes villes en Europe, Porto a évolué. Mais il y avait un sentiment nouveau en arrivant dans le centre-ville : la Praça da Liberdade (La place de la Liberté) qui a la particularité de sa gare ferroviaire toute proche, Estação  São Bento. 

Un samedi après-midi mi-octobre, arrivé depuis l’aéroport en navette. 1ère action à faire, regagner mon hôtel, je me renseigne à un point de renseignement pour touristes dans un kiosque. Je dois aller en direction du fleuve du Douro que je connais bien car il faut descendre les rues (ville haute) vers les bas quartiers. 

Ils ont changé et très animés par les commerces et les touristes sous un beau soleil malgré la météo prévisionnelle à mon départ de France (avec une forte pluie et tempête Leslie dans la soirée et la nuit). Plus, je m’approche et plus j’évolue avec des touristes autour de moi : Voilà mon 1er vrai sentiment, énormément de touristes étrangers ! 

Cela se confirmera pendant mon court séjour de 65 heures sur le sol portugais… 

Je ne vais pas vous raconter mon séjour mais les points qui ont marqué : 

  • Enormément de touristes étrangers de divers horizons (anglophones, italiens, japonais, français et les espagnols qui reviennent comme toujours). C’était peu auparavant dans le passé même en été. 
  • Des commerces réservés aux touristes (souvenirs et autres) majoritairement tenus par des karanas (impossible avant) et des restaurants pleins avec des grandes terrasses. Ouverts même le dimanche jusqu’à minuit, boutiques de souvenirs comprises. 
  • Des points d’informations nombreux dans les quartiers stratégiques avec son personnel. 
  • Des transports bien développés et propres surtout le métro comparé au métro parisien sale et parfois puant. Sans parler du RER. Avec véhicules propres soucieux de l’environnement, voitures électriques pour la Police Nationale. 
  • Des rues propres surtout les zones très touristiques. 
  • Un réaménagement des bords du fleuve du Douro même de l’autre côté de la rive à Vila Nova de Gaia réputée pour ses caves à vins de Porto avec son vieux marché couvert de 1937, le Mercado Beira-Rio rénové fin de l’été 2016 et réouvert au public avec des « boutiques » sur 1000 m2. Le beau concept du marché gastronomique ( food- court ) dans une boîte https://mercadobeirario.pt/  , https://www.tripadvisor.fr/Attraction_Review-g580268-d12936681-Reviews-Mercado_Beira_Rio-Vila_Nova_de_Gaia_Porto_District_Northern_Portugal.html 
  • Le renouveau funiculaire des Guindais. 
  • Les rues attractives animées musicalement en soirée surtout. 
  • Jardins publics entretenus 
  • Circulation respectée sur la route et les piétons en particulier  
  • Un sentiment de sécurité en journée et en soirée en dépit de quelques mendicités, dealers d’herbes ou rare prostituée. Mais avec quelques patrouilles des forces de l’ordre présentes. Sorti à 03h00 du mat’. 
  • Un coût de la vie :  PPN et PGC (produits de première nécessité / produits de grande consommation) restant stables. 

Pour la petite anecdote en clin d’œil à Kof, j’ai entendu dans la rue derrière moi : un Français qui répondait à sa femme étonnée de voir de nombreux commerces (ou restaurants) ouverts le dimanche : << oui mais, il n’ouvre pas à 07h00 du matin non plus >>. 

Je me suis retenu de lui rétorquer : << En France, non plus même à Paris et encore moins le dimanche sans avoir les syndicalistes sur le dos ! >> 

Eh oui, même un Portugal très religieux peut s’adapter à la demande pour répondre à un certain besoin. Si l’on veut avoir une certaine attraction touristique dans une grande ville, il y a des concessions à faire. On a du mal, même à Paris de le faire : ouverture des commerces le dimanche sous peine d’avoir les foudres des syndicats… 

 

Tout ceci pour vous dire que c’est le résultat d’une volonté politique et un changement des mentalités des portuans devenus dynamiques et accueillants envers l’étranger entre autres. J’explique : ils n’étaient pas racistes mais réfractaires à la population Maure. On ne croisait jamais d’arabes et rarement des africains. Contrairement à aujourd’hui puisque même des karanas ont pignon sur rue avec un commerce, etc… 

 

Voilà qui pourrait inspirer … 

 

En complément d’info pour donner envie de visiter 2 liens trouvés en écrivant mon article ce matin : https://lesdroners.fr/voyage/portugal/visiter-porto/ 

https://www.youtube.com/watch?v=v7hctWeJaY0 

*Sans oublier : augmentation des retraites et des allocations familiales, renforcements du droit du travail, baisses des impôts pour les salariés les plus modestes, arrêt des privatisations de services et d’infrastructures publics, programme de lutte contre la précarité.  

 

<a href=”https://www.casimages.com/i/181029110106156593.jpg.html” title=”WP_20181014_10_19_03_Pro”><img src=”https://nsa39.casimages.com/img/2018/10/29/181029110106156593.jpg” border=”0″ alt=”WP_20181014_10_19_03_Pro” /></a> 

[URL=https://www.casimages.com/i/181029110106156593.jpg.html][IMG]https://nsa39.casimages.com/img/2018/10/29/181029110106156593.jpg[/IMG][/URL] 

https://nsa39.casimages.com/img/2018/10/29/181029110106156593.jpg 

Le Pont Dom Luis reliant Porto à Vila Nova de Gaia conçu par un élève de Gustave Eiffel, un dimanche matin d’octobre.

 

S’abonner
Notification pour
guest
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ramatoa
ramatoa
5 années il y a

bel article

Vazaha be
Vazaha be
Répondre à  ramatoa
5 années il y a

Merci beaucoup. J’aimerais tellement que Madagascar puisse trouver un meilleur avenir comme un pays comme le Portugal mais c’est une vraie volonté politique et une volonté d’ une partie de sa population de s’y mettre à des efforts dans la mentalité . C’est du donnant -donnant …
Voyons déjà pour cette élections en attendant…

Vazaha be
Vazaha be
5 années il y a

Tiens c’est un reportage découverte de TF1 que je viens de voir cette nuit, qui est curieux de mettre en parallèle une croisière française ( de 15 jours )aux alentours de Nosy be avec la rencontre des personnes qui vivent avec leurs moyens dans les îles avec un transport se faisant sur une boutre à moteur qui tombe en panne durant le voyage (…) et en parallèle une croisière semi-luxueuse en Birmanie pays sous dictatures militaires depuis 1962 et une démocratie récente depuis le 15 mars 2016.

ramatoa
ramatoa
Répondre à  Vazaha be
5 années il y a

hmmm

Fil info

Voir d'autres articles

Tribune libre
mangableu

Namaste

Je crois que chacun de nous a connu le film: ‘Elman chez les gaulois’ donc aujourd’hui je vais vous présenter: ‘mangableu au pays des maharajahs’. Si grâce à Elman nous avons pu découvrir la civilisation à la française, pour ma part je vais vous partager ce qu’est de vivre en

Tribune libre
Ralek

Et pourquoi pas des solutions alternatives?

D’abord merci à Elman d’avoir permis à nous les actunautes  la création des tribunes libres! Je vais commencer par une petite présentation de ma personne, je suis un gasy vivant en France, j’ai 32 ans. J’ai vécu plus en France que à Mada, 18 ans que je suis ici. Mes

Tribune libre
Debile Profond 2.1.5 ™

lumière gratuite sans Jirama

Pas de long discours, juste une vidéo pour les Mc Giver gasy ! Bon , c’est juste un gros fake, je me suis fait piéger comme un débutant j’ai pas réfléchi sur le coup tellement ce serait génial que ce soit possible pour les plus pauvres de ce monde. La

Tribune libre
Debile Profond 2.1.5 ™

Le frigo sans jirama

Ce “frigo du désert” conserve des aliments au frais pendant plus d’une dizaine de jours et sans électricité. Une innovation sociale et écolo made in Morocco. Réalisable a Madagascar et n’importe ou dans le monde! https://www.facebook.com/ajplusfrancais/videos/645517969149189/ Et voilà, sans centrale nucléaire !!! 🙂

Election présidentielle : C’est bien beau le cirque, mais on veut du concret

  Avec toutes ces candidatures aussi farfelues les unes que les autres, ces prétendants au siège suprême qui n’ont pas peur du ridicule avec leurs numéros, avec leurs beaux mots et leurs belles promesses pour épater la plèbe, ce qui serait intéressant, c’est qu’ils nous montrent comment ils vont agir

Tribune libre
Ianona

Demande d’explication

Dans une entreprise, il est d’usage d’envoyer une demande d’explication à un employé qui a supposément fait une faute afin qu’il puisse se justifier avant de le sanctionner ou de le mettre hors de cause. Parallèlement, les gasy doivent aussi être en mesure de faire des demandes d’explication à leurs

Après l’euphorie du hold-up electoral, des choses sérieuses .

Le problème de Madagascar réside dans la médiocrité de sa classe politique. Peu formée, inculte, inapte à saisir les grands enjeux contemporains, sujette à des délires mégalomaniaques suivis de phases dépressive sur fond d’alcool, elle n’a aucune vision à long terme du développement de l’Île. Aussi se constitue t elle

Où sont les inventeurs de Madagascar?

Pour avancer il faut inventer. Qu’en est-il à Madagascar? Pendant que dans d’autres pays on invente à tour de bras, à Madagascar on se contente seulement de venter… c’est à dire de brasser du vent. Peut-être serait temps de se poser quelques question à savoir quels sont les priorités dont

élection vita

VOKA-PIFIDIANANA NASIONALY VONJIMAIKA OOH45 QG KMMR VOKATRA NASIONALY, AVY @ FARITRA 22.. et pendant ce temps les télé délire et la CENI 0.26 % de traiter aaaa

Commentaires

4
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x