La Jirama et le suspense mensuel des auto-relevés

La Jirama a instauré la digitalisation (tsy tapa-kevitra) avec les auto-relevés. Le client s’y colle bon gré mal gré, le système lui évitant d’attendre le passage des releveurs (qui dès fois doivent être surveillés sur ce qu’ils notent dans leur carnet) ou la facture estimée si par hasard personne n’es à la maison pour recevoir ces derniers.
Mais ô mystère! Auto-relevé bien envoyé et dans les temps, quand la facture arrive, le client a la surprise de voir la « consommation estimée ». Dès fois, la Jirama fait l’effort (inutile parce que c’est souvent deux jours avant l’arrivée de la facture) d’informer le client par mail ou par MP que « suite à un problème technique » l’index de l’auto-relevé n’a pas pu être pris en compte.
Je me dis donc que soit il s’agit d’un m’en foutisme avec excès de zèle, soit d’une manipulation pour « forcer » la facturation sur la deuxième tranche pour faire payer le client plus cher.

Bien entendu, le service clientèle affiche clairement son incapacité ou travaille uniquement quand bon leur semble. Mails de réclamation ou MP restent sans réponse et appels sur la « ligne verte » sonnent dans le vide. Du coup donc, on se demande si ce système d’auto-relevé en vaut la peine si la Jirama continue de faire uniquement ce qui lui plait dans l’objectif de dégoûter définitivement le client de ses services.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Fil info

Voir d'autres articles

Vos réflexions

Veuillez autoriser les annonces sur notre site

Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité. La publicité permet de financer notre site.