Les études sont-elles nécessaires ?

Loading

– “Papa, Papa, je veux faire de la mécanique quand je serai grande”
– “Très bon choix, je te conseille même de faire de la … mécatronique” 🙂

La mécatronique est la combinaison synergique et systémique de la mécanique, de l’électronique, de l’automatique et de l’informatique en temps réel. L’intérêt de ce domaine d’ingénierie interdisciplinaire est de concevoir des systèmes automatiques puissants et de permettre le contrôle de systèmes complexes.

Gné ? Ah oui, je suis tombé par hasard sur une vidéo YouTube du blogueur suisse traitant effectivement de ce sujet important : les études sont-elles nécessaires ?

Vaste sujet. La réponse semble couler de source, qu’il est bien entendu nécessaire d’aller à l’école. Mais comme d’habitude, il convient de nuancer les propos. Qui plus est quand on a maintenant un demi-siècle de vécu derrière soi 🤣

Mianatra, aller à l’école, au collège, au lycée, puis enseignement supérieur et toussa … Je serais assez d’accord sur les toutes premières années de l’enfant : apprendre à lire, à écrire, à calculer, à dessiner.. on va dire que ce sont quand même les fondamentaux nécessaires pour vivre dans la société.

Une fois ces fondamentaux acquis, ce sont sur les années qui suivent que je serais plus nuancé. Certes, il est impossible pour la plupart des écoliers de savoir dès ce moment là ce qu’ils voudraient faire plus tard “quand ils seront grands” et pourtant, qu’est-ce que ça serait bien pratique !

Car dans l’expectative, 99% des écoliers suivent donc des études “généralistes“, que nous connaissons tous pour la plupart ici. Des matières supposées nous “ouvrir l’esprit” sur le monde qui nous entoure : maths, physique, sciences nat (oui oui SVT), langues, histoire, géographie et tout le tralala….

Oui certes, ça fait toujours bien d’avoir cette espèce de culture générale pour briller en société mais bon…. Mais bon quoi ?

Mais bon, il faut quand même garder à l’esprit que la grande majorité d’entre nous sommes amenés à un moment de notre vie à travailler, pour gagner notre vie. Donc ne serait-il pas davantage pertinent d’essayer de détecter les vocations de chacun et ce le plus tôt possible ? Cette détection précoce permettrait d’orienter très rapidement la suite des études poursuivies et de ne pas perdre de temps “à se chercher“.

Et ça ce n’est pas le rôle de l’école ni de  l’éducation nationale.  Cette orientation précoce il n’y a que les parents qui seraient en mesure de l’assurer. Connaître les prédispositions naturelles de l’enfant, ses centres d’intérêts, ce qu’il aime..  ou pas.

Ah oui, petite pique au passage pour les parents qui veulent impérativement que leurs enfants soient les premiers de la classe toute matière confondue. Lol, ça c’est ce que VOUS voulez mais vous êtes vous posé la question une seule seconde de savoir si c’est ce que l’enfant veut ? La “voie de garage” que vous dévalorisez, et si au contraire c’est là qu’il s’éclatera ?

Avec le recul, la clé se trouve donc bien là : détecter les prédispositions puis les accompagner du mieux que l’on peut. Et toujours bien se mettre en tête qu’il n’y a pas de sot métier, le plus important est de pouvoir faire ce que l’on aime, et, cerise sur le gâteau, de pouvoir en vivre.

Dernier point : faire de longues études savantes, si on aime ça, pourquoi pas. Mais c’est pas mal aussi de savoir par exemple changer soi-même une ampoule non ? 🙂

Loading

S’abonner
Notification pour
guest
11 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Coco
10 jours il y a

petite pique au passage pour les parents qui veulent impérativement que leurs enfants soient les premiers de la classe

Il y a aussi des parents qui vivent leurs rêves de gosses à travers leurs enfants. Papa voulait être docteur mais n’a pas pu, alors le fiston le sera. Et après ca met une pression que l’enfant ne supporte pas ou plus et n’y parvienne pas.Le mieux c’est de les encourager dans ce qu’ils aiment faire.

despote
despote
9 jours il y a

Elman, on dirait que vous lisez dans mes pensées. Pour moi, s’il fallait réformer le système éducatif à gougouland, il faudrait commencer par en finir avec ce système scolaire obsolète qui n’est rien d’autre qu’une fabrique de chômeurs.
Comme vous, je milite pour une “spécialisation” précoce des élèves, pourquoi pas dès la classe de 6e. Une fois son CEPE en poche, l’élève se fera assister par un conseiller en orientation qui l’aidera à ” choisir la voie” qui lui convient le mieux.
L’avantage avec cette approche c’est qu’en cas de décrochage scolaire en secondaire, l’élève aura déjà acquis quelques bagages qui lui permettent de se débrouiller dans le milieu professionnel.

tsytiafoza
tsytiafoza
9 jours il y a

Un exemple concret: il ne nous faut pas plus de 10 mn (théorie + pratique) pour apprendre à un enfant comment se servir d’un niveau pour vérifier l’horizontalité (et la verticalité). Pourtant, rare sont les maçons endémiques qui érigent des murs en brique correct.On a dû râté pas mal de chose avec notre système éducatif au point où même la malnutrition est devenue un droit fondamental.

Raza
Raza
Répondre à  tsytiafoza
9 jours il y a

Ça me rappelle un de mes ouvriers qui avait compris l’horizontalité qu’apporte un niveau à bulle.
Un jour, il devait poser un tuyau à l’horizontale parfaite. Il s’est muni de son niveau mais malheureusement il faisait bien sombre à l’endroit où il devait poser le tuyau.
Pas démonté dutout, il prend le niveau qu’il venait de poser sur le tuyau, à bout de bras et marche vers la fenêtre bien éclairée.
C’est bon patron !

Ah oui, c’est bon. arf

despote
despote
Répondre à  Raza
8 jours il y a

lol

idefix
9 jours il y a

Les études sont-elles nécessaires ?
Pas besoin à Madagascar pour devenir président de la république 😛

cedric
Dernière modification le 9 jours il y a par idefix
Nifin'Akoho
Nifin'Akoho
9 jours il y a

Ahoana moa ny mety ahitan’ny zanaka mpitarika sarety fivelarana aratsaina raha ny sarety atosiky ny rainy ary tsy manara-dalàna.
.
Raha ray amandreny tia fianarana indray, nga hainy akory ny atao hoe mampiana-janaka fa dia hoe makany ampianarana fotsiny. Tsy mbola nisy nihevitra lalina ny hoe ampianarina inona ny mpianatra na ny zanaka.
.
Firy taona ny nianarana anglisy ohatra fa rehefa afaka bacc tsy mahavita manoratra paragraphe iray na miresaka 2 minitra akory. 

Eto zao enjehina ny manangana université. Atao inona io. Spesializeo ny université, tsy olana io na andoavambola ary raha mitady kalitao ny fampianarana. Ohatra : université des arts à Ambositra, université de la vanille à Sambava, université du riz à Ambatondrazaka… Ampidirina amin’ny fampianarana tsy maintsy atao ny natation satria nosy misy tondradrano matetika…
.
Tsy resaka 5 na 7 taona no olana fa inona no tokony omena ny ankizy mpianatra, ny méthodologie…
.
Fehiny, ilaina ny fampianarana ny zaza fa mila mahay ihany koa ny ray amandreny sy ny mpanabe.

Fil info

Voir d'autres articles

Chroniques
elman

Digitalisation toujours : utilité et valeur ajoutée pour les citoyens

Gné ? Oui, comme les marronniers, la digitalisation revient de nouveau à la mode au pays endémique et comme d’habitude, on constate toujours le même gros bémol. A savoir ? A savoir qu’en lisant les différents articles sur le sujet, on a toujours ce sentiment que cette digitalisation ne concerne

Jobs : les nouveaux métiers du web 2.0
Chroniques
elman

Jobs à Madagascar : les nouveaux métiers du web 2.0

L’informatique, les ordinateurs, ça fait des lustres que les métiers afférents existent : developpeurs, spécialiste de bases de données, programmeurs, etc. : des métiers qui existent depuis la nuit des temps. Avec l’explosion du web et de l’internet, des nouveaux métiers ont vu le jour. Tour d’horizon. Les entreprises en

Chroniques
elman

Une pensée à nos disparus

Beaucoup de célébrités décédées cette semaine, mais ce 1 novembre c’est aussi l’occasion de nous rappeler nos propres proches qui nous ont précédés dans le grand voyage. Comme on dit en malgache, “efa nahavita ny fihazakazahana ry zareo”, littéralement “ils ont fini leur course”. Courir après quoi ? La vie

Chroniques
elman

Madagascar : c’est dommage d’avoir raté le virage technologique

Gné ? Non rien de spécial, vous avez peut-être regardé comme moi ce dimanche soir l’emission Capital sur M6, portant principalement sur les pénuries qui affectent des pans entiers des produits de consommation en France, mais également dans le monde entier. Pénuries de composants informatiques dont moi-même j’ai été victime

Chroniques
elman

Ça y est, je suis riche – 10eme partie

Lol, çà y est l’elman a reçu le vrai mail fatidique de la FDJ annonçant qu’il a gagné les millions d’€ du gros lot ? Euh non je n’ai pas (encore) reçu ce mail mais en fait, peu importe, cela ne m’empêche pas de me sentir riche aujourd’hui. Certes je

Chroniques
elman

Andry Rajoelina : non mais sérieux, un deuxième mandat ?

Le pouvoir rend fou, certes, ça on le savait déjà, mais sérieux, un deuxième mandat pour faire quoi ? Pour tuer définitivement tous les Malgaches ? Après ce premier mandat totalement stérile, nous avons tous vu et compris que M. Rajoelina est totalement à côté de la plaque en matière

Chroniques
elman

Seuls 8% des Malgaches disposent d’une assurance santé

Donc en gros, 92% (tiens, toujours ce chiffre) de la population malgache ne dispose d’aucune couverture santé. Et peut aller crever ? Oui je sais il ne faut pas comparer avec la France mais ce week-end, je vais passer chez un opticien faire mes lunettes, je pense dans les 500€,

Chroniques
elman

Hier lundi j’ai fait un break

Gné ? Oui oui, ça s’est vu je sais, petite pause informationnelle donc pour votre serviteur, j’ai passé la journée quasiment en off des actus, news et toussa. Ah et du coup pour faire quoi alors ? Et bien pour faire du dev tout simplement, 20 heures de codage non

Chroniques
elman

Et donc, pour son deuxième mandat, en 2023…

Bah oui, comme ça se prend encore et toujours pour le sauveur de Madagascar, ça voudra forcément rempiler pour un deuxième mandat non ? Et puis les 81% de pauvres ne sont pas satisfaisants, il faut impérativement approcher le plus possible des 100% tompokolahy sy tompokovavy. Bon, plus sérieusement, qu’attendre

Commentaires

11
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x