Vous prenez 100 000 personnes…

Loading

Il y a du monde certes…

Gné ? Oui oui, prenez 100 000 personnes au hasard, dans une ville. Et ?

Et bien statistiquement, il y aura  à peu près une moitié de ces 100 000 qui sera pro untel, et l’autre moitié qui sera pour l’autre untel. C’est comme ça que ça marche. Inutile de montrer des photos de foule immense, vous n’échapperez pas à ce 50/50.

.. mais ici il y en a aussi

Et si vous les faites s’affronter dans la rue.. et bien il y aura 100 000 morts. C’est une certitude.

Et c’est pour cela que dans les démocraties, on a inventé les élections, pour savoir qui gouvernera le pays. Et celui qui gouvernera le pays c’est celui qui aura en théorie remporté 50 000 voix … + une 🤣

En théorie car dans la pratique, les 100 000 personnes n’iront pas toutes aux urnes, pour x ou y raison. Et ça c’est valable dans n’importe quel pays.

Donc au deuxième tour, le vainqueur ce sera tout simplement celui qui aura un nombre de bulletins cochés à son nom >=  total des suffrages valides exprimés / 2 + 1. Voila, c’est aussi simple que cela.

Mais bien entendu, au pays endémique, ce qui était simple au départ se transforme en une incroyable mayonnaise à l’arrivée !

Déjà l’arbitrage ne fait pas l’unanimité. On l’accuse d’être partial pour rester poli, d’être à la botte de l’un des candidats dans la version non polie. Ensuite la théorie dit qu’il devrait y avoir 100 000 votants mais dans un pays qui est toujours à la préhistoire de la digitalisation, personne ne sait ce qu’il en est réellement. Le “juge” en a trouvé 80 000, et parmi ces 80 000, il y a encore plein de fautes de saisie, des doublons, des triplons…

Ensuite une bonne partie de ces 80 000 seraient recensés dans des fokontany dont certains sont déjà annoncés… comme “fantôme” ? 😳

Bref, tout ceci sent furieusement le bricolage, et on peut même être amené à se demander si cela n’est pas fait exprès. Car si tout était d’équerre, propre et bien organisé, la fraude serait plus compliquée n’est-ce pas ?

Et c’est pour cela que l’on arrive à ce tournoi bidonné, auquel le collectif des candidats refuse de participer. Et pourtant on vous avait déjà prévenu il y a très longtemps que ce tournoi sera bidonné mais indrisy, vous semblez donc avoir préféré aller à la confrontation dans la rue ? C’est votre choix zany.

Dans mon job, je suis payé pour créer plein de machins, de bidules et de trucs. Je suis payé pour les réaliser, et les mettre en production comme on dit.

Mais il y a une partie de mon job, moins connue, où on me paie aussi pour évaluer la faisabilité de chaque demande. Et c’est dès ce moment que je donne mon feu vert. Ou pas, car je peux estimer que certains pré-requis ne sont pas remplis. Dans tous les cas, dans mon cahier des charges, j’ai toujours une partie “Risques” où j’écris noir sur blanc tous les risques potentiels que j’ai détectés, et pouvant faire capoter le projet.

C’est comme ça que ça marche chez les vrais pros, et non pas en mode “mety io ram’s a, ho itantsika miandalana eo“… Résultats des courses : 100 000 personnes dans la rue.

S’abonner
Notification pour
guest
14 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ranaivo
ranaivo
4 mois il y a

Marina daholo ireo. Fa na ny demokrasia direkta koa aza mbola tsy vahaolana indraindray. Grands electeurs no tsaratsara tokoa hifidy fa tsy mety intony ilay une personne une voix.

mpijery
mpijery
Répondre à  ranaivo
4 mois il y a

Tsy voatery, hitantsika tsara ny fanaon’ny grands électeurs rehefa nifidy ny senateurs, mila averina dinihina tsara hoe inona no tena mety amin’i Madagasikara

ranaivo
ranaivo
Répondre à  elman
4 mois il y a

regime parlementaire + president apolitique (arbitre) ohatry ny any Allemagne, Inde, Ethiopie sns

ranaivo
ranaivo
Répondre à  elman
4 mois il y a

Eto Madagougou mantsy mbola manjaka ilay politika autour d’une personne fa tsy autour d’une idee. Ny fifidianana solombavambahoaka no tena hatao matotra. Efa nanao an’io isika tamin’ny andron’i Zafy fa tsy nety tamin-dry maman dia nakorotany.

mpijery
mpijery
Répondre à  elman
4 mois il y a

Il faudra surtout revoir la loi sur les partis politiques: favoriser les partis ayant une envergure nationale et non les groupuscules

ranaivo
ranaivo
Répondre à  elman
4 mois il y a

tout a fait d’accord. Aleo hahemotra mihitsy ny presidentielle fa ny legislative sy ny communale no hatao aloha. Izay antoko be vato eo no manangana governementa. (Dia avy eo manao senatoriale koa). Fa alohan’ireo dia omena ny prezida senat (Razafimahefa) ny fahefana ary izy no mitarika ny consultations hananganana cour electorale speciale.

mpijery
mpijery
Répondre à  ranaivo
4 mois il y a

Non, les élus sont encore facilement corruptible, le régime parlementaire de Zafy en était l’illustration parfaite, “maman” n’y était pour rien

Rafangy
Rafangy
Répondre à  ranaivo
4 mois il y a

tsy nisy nidiran’i maman fa ry zareo solombava no matimbola: solombava IRAY tokana ihany no cssdm nefa ry zareo no afaka nanendry pm sy nanagana governemanta, dia teo no nanombohan’ny vola tao tsimbazaza

mpijery
mpijery
Répondre à  elman
4 mois il y a

Je ne vois qu’un régime présidentiel fort pour le moment, ça ne fonctionnait pas jusqu’ici car il n’y a jamais eu de véritable séparation des pouvoirs: il faudra bien travailler cet aspect

ranaivo
ranaivo
Répondre à  mpijery
4 mois il y a

Tamin’ny andron’ i Zafy tena nifanjevo be satria nofidiana mivantana koa ny Prezida dia nifaninana tamin’ny parlements. Ny regime parlementaire fort dia ny legislative no atao mafonja fa ny prezida fidian’ ny grands electeurs sady tsy manao politika fa arbitre. Io farany io no mety amintsika

Rafangy
Rafangy
Répondre à  mpijery
4 mois il y a

tokony hisy fahefana afaka mandefa eny amin’ny fitsarana ny rehetra be kolikoly satria jereo fotsiny ity fitondrana ity fa manao izay tiany hatao dia mangina ny tafika sy ny fitsarana izay tokony hiaro

Fil info

Voir d'autres articles

Commentaires

14
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x