Un temps pour l’action

Loading

Quand on en arrive à ce stade, il est grand temps de réagir

Un temps pour l’action… et un temps pour la réflexion ? En regardant ce qui se passe à Madagascar depuis quelques années maintenant, c’est le sentiment qui m’habite : vous êtes tous obsédés par l’action là maintenant tout de suite, au détriment d’un minimum de réflexion.

Je connais fort bien ce sentiment de tout savoir, ou plutôt de penser que l’on sait tout : on ne s’interroge plus, on ne réfléchit plus fa tonga dia lasa zao, et on fonce … droit dans le mur 😯 Car c’est bien ce qu’il se passe depuis 2009 non ? Taitaitra tampoko eo et hop, on dit des choses et on prend des décisions à l’emporte pièce, sans une once de recul, de réflexion.

Donc moi je dis stop. Un temps pour l’action certes, mais il faut aussi un temps pour la réflexion. Ou tout du moins un minimum de réflexion. Et je vous garantis que ça permet d’éviter les accidents industriels ! Ainsi que les promesses qui ne se réalisent pas, les velirano qui deviennent des kaparano et toussa.

Attention je ne dis pas non plus qu’il faille systématiquement se noyer dans un océan de réflexions car là aussi, c’est le meilleur moyen de ne rien faire car on trouvera toujours un argument pour ne pas y aller.

Comme d’habitude, la vérité doit se situer quelque part entre ces 2 extrêmes, à savoir donc réfléchir, se poser des questions… mais se poser les bonnes !

Les gens ne sont pas impressionnés par vos promesses dedaka et weraweresques à tire larigot : les gens seront plutôt impressionnés par votre capacité à les réaliser effectivement. Mais même si vous en réalisez 9, il suffit que vous en loupiez une pour être discrédité.

D’où ce minimum de réflexion qui vous aurait évité de vous engager sur cette dixième promesse non réalisée. On ne promet que ce qu’on est réellement capable de réaliser, c’est pourtant le niveau 0 du bon sens non ?

Indépendamment des turpitudes du pouvoir actuel, plus globalement il manque donc cruellement ce recul, cette petite phase de cogitation à l’échelle du pays. Qui malheureusement ne pourra pas être réalisée par les gens sur place car on ne peut pas en même temps avoir la tête dans le guidon et cogiter sereinement.

Donc il faut être à 8000 kms pour pouvoir le faire ? Pas forcément mais admettez que ça présente quand-même pas mal d’avantages ?

Bon et bien partant de ce postulat, alefa, c’est décidé, j’ai décidé de réactiver l’un de mes vieux projets dans mes cartons. Je n’ai pas la prétention de pouvoir porter à moi tout seul cette réflexion intellectuelle

par contre j’ai les ressources et la capacité pour mobiliser les réseaux suffisants pour faire ce travail. Et après une première réunion de travail ce soir, feu vert tompokolahy sy tompokovavy, Goldorak go ! Affaire à suivre alors ? Absolument.

[NDLR : ce projet n’a rien à voir avec les élections à venir puisqu’il se poursuivra bien après ces élections, et ce peu importe qui seront vos prochains dirigeants]

S’abonner
Notification pour
guest
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Coco
1 année il y a

Hors-sujet, au-delà de l’aspect folklorique de la photo, je pensais à tort qu’on en trouvait plus de neuf des machines comme ça.

Rafangy
Rafangy
Répondre à  elman
1 année il y a

donc, les 2 offertes à la commune urbaine de Toamasina, elles proviennent d’où ? ou ce sont des stocks antédiluvien qu’on a bien nettoyé?

Afist
Afist
Répondre à  elman
1 année il y a

Ils l’ont trouve sur Alibaba

gerard
1 année il y a

Je connais fort bien ce sentiment de tout savoir, ou plutôt de penser que l’on sait tout

bien sûr, c’est le privilège des ignorants ! il faut avoir commencé à étudier pour comprendre l’étendue de son ignorance et ce qui reste à apprendre , j’avoue que cette omniscience infuse est une des caractéristiques “endemique” qui m’a le plus frappé, au début !
un syndrome qui serait vivace jusqu’à la tête de l’état ?

Fil info

Voir d'autres articles

Chroniques
elman

Remerciements

Gné ? Oui, vous avez été des centaines (sans exagérer) à nous adresser vos félicitations et vos messages de sympathie à l’occasion de la naissance de la petite princesse. Voir : Tongasoa baby elman Que ce soit ici, sur les réseaux sociaux (beurk), par SMS, MP, tam tam, pigeon voyageur,

Chroniques
elman

Meteo Madagascar

Gné ? Oui oui, des fois il m’arrive de googler des trucs improbables comme ça, sans raisons particulières. Le subconscient comme on dit 🙂 Ou peut-être parce-que quelques minutes auparavant je lisais les affres, une nouvelle fois de la Jirama ? Peu de pluies, et comme le montre cette carte,

A la Une
elman

L’indice du bonheur

Gné ? Ah oui oui, ça existe aussi, et effectivement le PIB a lui tout seul ne suffit pas à déterminer si la plèbe est heureuse… ou pas 🤣 On ne s’attardera évidemment pas sur cet énième mauvais classement du pays endémique sur cette échelle du bonheur, non, la vraie

Chroniques
elman

Alors, les priorités pour M. Ntsay ?

Ça c’est la question qui ne veut strictement rien dire : tout est prioritaire, tout est à faire dans le seul pays au monde qui a réussi l’exploit de s’appauvrir sans avoir connu une seule guerre. Donc vous espérez quoi de M. Ntsay ? Des miracles ? Sauf erreur de

Chroniques
elman

J’ai googlé “Entreprise en redressement judiciaire”

Devant ce brouhaha endémique sur Madagascar Airlines et Air Madagascar, ça devenait quand même urgent de savoir de quoi on parle pour ne pas parler dans le vide. Donc du coup direction Google et hop, on cherche ce qu’est exactement une entreprise placée en redressement judiciaire. Et bien ma foi,

A la Une
elman

Mon dieu, il a pris son angady

Gné ? Ah oui oui :  400 tracteurs, 710 motopompes, 714 motos agents terrains, 1000 tonnes d’aliments poissons, 239 motocultures, 68.964 tonnes d’engrais, 10.000 tonnes de produits phytosanitaires, 18.000 tonnes de semences végétales, 23.000 tonnes de semences fourragères Au pays endémique ? Non, même pas dans les rêves les plus

Chroniques
elman

Le Malgache ferme sa gueule quand il a du travail et du riz

Gné ? Encore une chronique bien provocatrice sur les bords ? Euh non même pas. C’est du vécu tout simplement, parmi les petites gens. Quand il y a du “kandra” journalier qui lui permettra d’acheter son riz au quotidien, ça y est, pour le Malgache ses besoins physiologiques sont assouvis,

Chroniques
elman

Madagascar 2035

Petit bond dans le temps pour essayer d’imaginer ce que sera le Madagascar de 2035. Avec ses 42 millions d’habitants, Madagascar ne fait pas partie des pays les plus pauvres au monde. Depuis 2028, après les 2 mandats du Président Andry Rajoelina, Madagascar est en fait devenu le pays le

Commentaires

5
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x