Madagascar est trop grand

Sérieux cette photo ?

Gné ? Encore du persiflage nocturne ? Non pas du tout : Madagascar est vraiment trop grand, en terme de superficie.

Euh oui ça on le savait déjà et donc ? Et donc il faut se rendre à l’évidence aujourd’hui, comment voulez-vous développer ce pays, depuis Antananarivo ? Déjà qu’on a du mal à administrer et à développer Antananarivo, et on veut avoir la prétention de développer les autres provinces ? Ataovy sérieux.

Et donc il faudrait quoi comme système ? Le fédéralisme ? Chaque province chez soi et les cochons seront bien gardés ? Non, il n’est pas forcément besoin d’aller vers ce système, aux relents vaguement tribalistes pour des pays pauvres comme Madagascar.

Ce qu’il faut c’est aller vers la décentralisation effective. La déconcentration du pouvoir, tout simplement, et donc une plus grande autonomie des 23 régions. Quand on parle d’autonomie, c’est aussi bien en termes de décisions que de budget.

Ici dans la civilisation, les Conseils régionaux sont vraiment très puissants. Paris, et encore moins l’Elysée, n’interviennent aucunement dans ces régions. L’Etat participe simplement, à hauteur de 30% en moyenne, au budget de ces collectivités, qui collectent elles-mêmes leurs propres impôts locaux.

Donc déjà vos histoires de gouverneurs avec leur misérable budget de 1 milliard ar, non mais sanaby, ataovy sérieux quoi.

Donc le rôle de l’État doit se limiter à veiller à ce que chacune de ces régions fonctionne correctement et prendre des mesures si ce n’est pas le cas. Charge ensuite à chacune de ces régions de veiller à ce que ses propres subdivisions, communes, fokontany et toussa fonctionne correctement.

Décentralisation effective certes, mais il ne faut pas que cela devienne la foire non plus. Connaissant l’appétence endémique pour le 3V, tout le monde doit fournir des comptes à son niveau, avec bien entendu contrôle de conformité de ces comptes.

Nous avons bien entendu déjà largement travaillé sur toussa ces dernières années et sans frime aucune, nous notre projet constitutionnel lui il est déjà prêt. Je ne dis pas qu’ysuffitde et qu’yapuka mais le travail a déjà été largement mâché. Qui ça “nous” au fait ? Vous le saurez en temps voulu … ou pas 🙂

Donc pour moi, la donne est simple : soit on y va comme d’habitude le 9 novembre prochain, élire un énième Président qui va vous promettre la lune et qui très rapidement comme ses prédécesseurs va s’embourber dans l’immensité de ce pays

… soit nous nous asseyons dès aujourd’hui autour d’une table et nous discutons d’abord de tout ce que je viens d’exposer. On rase tout, on met ENSEMBLES en place la Vème République sur des bases complètement différentes et ceci fait, il sera toujours temps d’organiser les élections afférentes. Petit scoop : les législatives seront avant la Présidentielle 🙂

La situation est encore relativement calme aujourd’hui, pour s’asseoir autour d’une table et discuter de tout ceci,  calmement. Mais le créneau est mince, car comme on dit, c’est le calme avant la tempête. Et une fois que le cyclone sera là, vitaaa, le créneau se sera rapidement refermé et vous repartirez sur un énième mandat que vous espérez différent… et ce en faisant toujours la même chose depuis 60 ans 🙂

S’abonner
Notification pour
guest
7 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Coco
1 année il y a

Quelque chose qui m’interpelle souvent, ce sont les chaises vides à l’Assemblée Nationale. La raison, je ne la connais pas, du je m’en foutisme ? Difficulté pour les députés à se rendre à Tana régulièrement ? Ou le cas échéant, vous avez un député d’une province qui vit à Tana et est déconnecté de la situation locale. Est-ce qu’une assemblée régionale pour chaque région aidera à avoir moins de chaises vides et une proximité des députés avec la région concernée ?

mpijery
mpijery
1 année il y a

Il faut juste garder en tête que la Constitution devrait juste être un cadre pour diriger le pays et non pas un projet de société, ce dernier sera porté par l’équipe dirigeante qui sera élue

Rafangy
Rafangy
1 année il y a

il ne faut pas non plus oublier les spécificités de cette grande ile dans l’administration des région, avant 1975,les autorités nommées ne sont pas du tout originaires de la region où ils travaillent: un originaire de Fandriana est nommé chef de district de vatomandry , un originaire d’antalaha, chef de district de morombe, etc, etc, mais la revolution socialiste a tout detruit, resultat, les nommés dans les regions sont soit à la merci de leur famille/tribu/clan, soit se comportent comme des roitelets;
une autonomie budgetaire est aussi fortement conseillée avec des controles stricts et reguliers: jusqu’en 1974, des controles sont effectués jusqu’au petit canton reculé, aussi, aucun fonctionnaire n’avait pas pu puiser dans la caisse

Hary
Hary
Répondre à  Rafangy
1 année il y a

Dans le temps , il y avait un budget provincial , mais ça été supprimé . Ensuite , si vraiment une nouvelle constitution s’avère nécessaire, alors il faudrait consulter toutes les parties des provinces côtières mais aussi les élus des autres régions des hautes terres centrales. L’impression qu’il y a jusqu’à aujourd’hui à Madagascar ,c’est que Tana décide et le reste exécute. Alors qu’une organisation du territoire nécessite l’apport de propositions venant des élus de tout Madagascar ainsi qu’un véritable dialogue national entre les forces vives de la nation.

Rafangy
Rafangy
1 année il y a

“On rase tout, on met ENSEMBLES en place la Vème République sur des bases complètement différentes et ceci fait, il sera toujours temps d’organiser les élections afférentes. Petit scoop : les législatives seront avant la Présidentielle”
exactement

Fil info

Voir d'autres articles

Brigitte Trogneux 64 ans, Emmanuel Macron 39 ans
Chroniques
elman

Brigitte Trogneux 64 ans, Emmanuel Macron 39 ans

C’est la différence d’âge qui enflamme la toile depuis 24 heures. Il est vrai qu’il est plus courant et habituel de voir l’inverse mais après tout, si le couple Macron est heureux comme ça, où est le problème ? Un vrai problème par exemple est que près de 8 millions

Chroniques
elman

Fisamborana et ramatahora

Gné ? Ah si si, le virage a été largement amorcé depuis un peu plus de 2 mois maintenant et ça va malheureusement devenir votre lot quotidien : arrestations et intimidations. Et ils ne s’en cachent même plus d’ailleurs : usage excessif des forces armées, arrestations brutales dans la rue,

Chroniques
elman

Euh non je suis pas d’accord

Gné ? Oui, ma sympathie pour Emmanuel Macron et son gouvernement est un secret de polichinelle mais là, au vu de ce qui se passe actuellement, non, je ne suis pas d’accord. Oui ? Coup sur coup, en ce dimanche 20 juin 2021, deux événements majeurs à retenir donc :

Chroniques
elman

Liberté, égalité, fraternité

Après 1205 jours passés ici en France, oh que oui j’ai eu l’occasion de vivre au quotidien la devise de ce pays magnifique qu’est la France. Euh non je fais pas mon solelakiste de service, c’est pas le genre de la maison. Si je le dis, c’est tout simplement parce-que

Chroniques
elman

Quand c’est trop cher le consommateur ne suit plus

Gné ? Si si, l’inflation est bel et bien une réalité ici dans l’hémisphère nord, c’est un fait, et je l’avais déjà annoncé depuis belle lurette. Les prix à la consommation ont bien flambé, et rares sont les consommateurs qui ne s’en plaignent pas, tout le monde est touché. De

Chroniques
elman

Bon bah vous allez tous crever en taule alors ?

Gné ? Ah mais si si : voici ce qu’est devenu le pays endémique : une immense prison à ciel ouvert. Dans laquelle vous êtes tous parqués, sans aucun espoir d’en sortir un jour. Vous vous croyez libres mais en fait vous ne vous rendez même pas compte qu’au fil

Disiz la peste
Chroniques
elman

Disiz la peste

J’aurai pu tout aussi bien intituler cette chronique “Et pourtant elle revient tous les ans la peste” mais l’un dans l’autre, le fait est là : voici la peste, elle est de nouveau là. En ce mois d’octobre 2017. Quand je vois aujourd’hui les gesticulations ministérielles j’ai envie de poser

Chroniques
elman

“Secteur privé”

Gné, quoi le secteur privé ? En fait on m’a transféré ce week-end une excellente analyse de la situation actuelle du secteur privé à Madagascar et du coup, ça m’a donné envie d’écrire sur le sujet aussi. Effectivement, la situation n’est guère brillante pour le secteur privé à Madagascar. Énormément

Chroniques
elman

Le problème de la corruption

Gné ? Oui oui l’affaire anglaise du Chief of staff endémique pris la main dans le pot de confiture bien sûr, mais aujourd’hui, nous allons parler de la corruption en général. La corruption est présente quand l’État a faillit dans sa mission d’une manière générale. Dans un état qui marche,

Commentaires

7
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x