L’année dernière, j’ai payé 41€ d’électricité par mois

Gné ? Oui oui, qu’il vente, qu’il pleuve, qu’il neige, c’est ce que je payais : 41€ par mois.

Mais comment est-ce que c’est possible ? Comment ça marche ? Et bien c’est très simple en fait : quand j’ai emménagé dans mon nouveau logement, j’ai eu un petit entretien avec un tele-conseiller et on a fait un petit bilan de tous les appareils que je prévoyais d’utiliser.

Rien d’exceptionnel, un équipement et un électroménager des plus classiques. Cuisine, plaques, télé, ordinateurs, frigo, lave-linge, etc. En quelques secondes le téléconseiller a donc calibré mon compteur (puissance souscrite) et m’a livré dans la foulée le montant prévisionnel que son ordinateur lui a sorti : nos fameux 41€ par mois donc.

Montant prévisionnel donc, à régulariser après un an. Et bien bravo les prévisions car comme vous le voyez sur la capture d’écran, j’ai juste eu une différence de 28,35€ à régler pour cette première année. Ils sont forts hein ?

Et bien entendu, les télé-relevés sont ultra précis, merci le compteur linky. Une consommation que je peux consulter sur mon téléphone pour chaque jour.. et même pour chaque heure, si si.

41€ par mois disais-je. Ce qui est top, c’est que dans notre petit budget mensuel, on peut donc inscrire 41€ d’électricité tous les mois, sans se prendre la tête voire s’angoisser à la pensée de découvrir mensuellement une douloureuse aléatoire.

Vous voyez où je veux venir ? Il n’y aucune raison pour que votre consommation annuelle fasse le yoyo. La consommation mensuelle oui : en hiver et en été vous ne consommerez pas pareil, 25 jours dans l’année potentiellement vous serez absents du domicile car en vacances, etc.

Et tout ça a été prévu par le logiciel prévisionnel. En février j’ai peut-être consommé 51€ mais en mars 31€ donc ça fera toujours 41 en moyenne sur l’année 🙂

Et du coup, pas de facturation mensuelle non plus mais annuelle donc. Par contre, prélèvement mensuel de 41€ bien entendu. Et pour février prochain, prévoir donc ces 28,35€ en sus.

En tant qu’informaticien j’imagine bien la masse de données (big data) qui sont statistiquement manipulées par l’opérateur pour parvenir à un résultat aussi fin. Mais encore une fois, c’est formidable pour le consommateur car ça lui facilite la vie. Pas de mauvaise surprise désagréable.

Dernier point : on peut regarder sa consommation par heure disais-je. Avec le temps, j’ai appris que c’est pendant les “heures de pointe” que ça consomme le plus à la maison. Le matin au réveil, le dejeuner à midi, et la rentrée du travail le soir.

Je précise ça car à Madagascar, vous vous dites souvent “oui mais même quand la Jiramaty coupe, ma facture reste la même”. Vous comprenez maintenant pourquoi c’est le cas ? Vous consommez le plus pendant ces 3 heures de pointe, le reste du temps votre consommation est quasi nulle.

Donc même si le courant est coupé pendant 20 heures par jour et que vous consommez normalement (voire un peu plus) pendant les 3 heures de pointe, et bien c’est normal que votre facture d’électricité soit toujours à peu près identique 🙂

Et un mystère résolu par l’elman, de rien, je vous en prie.

 

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Fil info

Voir d'autres articles

Chroniques
elman

On tient un champion là

Gné ? Alors petite mise au point pour ceux qui ne maîtrisent pas très bien la langue de Molière, et pas trop au fait de la culture et de la mentalité française non plus : quand quelqu’un dit “on tient un champion là“.. … c’est tout ce qu’il y a

Chroniques
elman

La démocratie est un gadget réservé aux pays riches

Gné ? Quoi gné, c’est pas la première fois qu’on en parle sur actutana non ? Mais aujourd’hui, hélas, c’est plus que d’actualité. Une élection présidentielle dans un pays pauvre ? C’est ridicule (NDLR : et dans cet article ci-dessus pondu en 2018, j’avais déjà écrit : “… mais je

Chroniques
elman

Ça va la veste, pas trop usée ?

Gné ? Ah mais si si, en 2023 il existe donc encore des gens qui pensent qu’ils peuvent changer de veste (“mamadika palitao“), comme ça, d’un simple claquement des doigts, sans que cela se voit ? https://youtu.be/ZXD26YmsSi0 Purée les gars, mais vous avez vécu dans une grotte ou quoi ces

Chroniques
elman

Le monde en surchauffe

Depuis quelques semaines, des événements apparemment sans liens entre eux éclatent aux 4 coins du monde. Je ne suis pas un grand manitou de la géopolitique mais en observant avec attention tous ces événements, on devine la violence de cette véritable guerre underground qui est en train de se dérouler

Chroniques
elman

La malédiction endémique

Gné ? Non rien, juste une simple réflexion par rapport à tous ces gens qui ont décidé de tenter l’aventure endémique, avec des fortunes diverses et variées. Et ces gens, j’en ai connu un paquet ces 30 dernières années. Avec des fortunes diverses je disais : certains ont bien réussi,

Chroniques
elman

Élections : vers un désordre indescriptible ?

On le voyait venir gros comme un camion, ça y est, le camion du désordre se profile à l’horizon et une fois de plus, Madagascar est sur le point de sombrer dans une crise dont le pays a le secret. Je n’ai eu de cesse de dire depuis l’ouverture de

Chroniques
elman

Ne jamais dire que l’on a atteint le fond

Gné ? Ah si si, depuis 60 ans, après chaque mandat un peu rock’n’roll, tout le monde se dit “ouf on a atteint le fond, on ne peut plus faire pire, allez on remonte la pente maintenant“. Très grave erreur mon cher Watson. Car on peut faire encore pire que

Chroniques
elman

Un patriotisme profond m’habite…

Un patriotisme profond m’habite… mais euh … j’ai quand même demandé expressément la nationalité de l’ancienne puissance colonisatrice en douce ? 😯 En fait, peu importe les querelles de clocher sur le terrain juridique, écoute bien le bois de mon dos, la problématique et la polémique se situent vraiment sur

Chroniques
elman

Le travail, ce luxe …

Gné ? Comment ça un luxe le travail ? Ah mais si si, absolument, comme toute chose, le travail est devenu un luxe au pays endémique. Une denrée rare comme on dit. Qui s’est vraiment raréfié ces dernières années, de par le difficile contexte mondial que nous connaissons. Covid 19,

Vos réflexions

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x