Il n’y a rien de pérenne dans ce pays !

Effroyable

Gné ? Oui oui, coup de gueule matinal quand tu réalises brusquement qu’il n’y a vraiment pas grand chose de pérenne au pays endémique.

Inona indray l’ty zany pérenne an lery zany ? Ssssh, vous ne savez toujours pas googler sa kamo ?

Littér. Qui dure toujours, qui dure depuis très longtemps. Synon. durable, permanent, perpétuel.

Oui oui, le développement durable et toussa, ça parle ? C’est comme si on était incapable de bâtir quoi que ce soit de solide, de costaud, fait pour durer … pérenne donc.

Toujours ces tip top moyenageux, ce bricolage permanent, ces constructions sur du sable, ce rafistolage qui s’est érigé en mode de vie. Toujours faire des choses à l’économie, avec 2-3 bouts de ficelle, en mode mbola mety io ram’s a.

Plus concrètement, on parle de quels secteurs/domaines là ? Et bien concrètement on parle de tous les secteurs et domaines. L’eau, l’énergie, les routes, les infrastructures : rien n’est bâti pour durer, c’est du bricolage en permanence.

Attention, je n’ai rien contre le bricolage. Moi-même, comme vous le savez, j’adore bricoler. Mais ça c’est dans la sphère privée, c’est du petit bricolage comme loisirs.

Là on parle d’infrastructures publiques, à destination d’usagers, voire de clients. Donc il faut construire des choses solides, qui résistent à l’usure du temps. Donc là on ne devrait pas parler de bricolage mais d’ingénierie, de travaux publics et toussa. Il n’y a plus d’ingénieurs dans ce pays ? Ils se sont tous barrés eux aussi, attirés par l’herbe plus verte ailleurs ?

Depuis 5 ans, le poakaty vous le voyez au quotidien aussi. Ces salles de classes peinturlurés en orange et fuschia, juste pour la photo, et qui présentent déjà des fissures quelques mois plus tard. Construits à l’économie certainement, car malgré les belles promesses, l’argent ne coule plus si à flots que ça. Sans parler des deniers publics détournés, captés, volés.

Autre exemple qui m’a marqué quand j’étais encore au pays endémique, les fameux hôpitaux manara-penitra là. Mon dieu les carreaux au sol ébréchés comme pas possible 😯 J’ai jamais posé un seul carreau de ma vie mais si j’étais amené à le faire, je vous garantis que je visionnerai d’abord quelques heures de tutoriaux et autres trucs et astuces afin justement de poser des carreaux dans les règles de l’art.

L’état de l’art, un concept inconnu au bataillon semble-t-il au pays endémique. Remplacé par le “sssh, aza maka lagy ram’s a, mety io e“. Bah voyons.

 

S’abonner
Notification pour
guest
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
angady
angady
1 année il y a

le principe de nivellement par le bas. c’est pas mal un des problèmes à la racine. en faire moins, le minimum, ne viser que le court terme et par dessus tout: paraitre. le sol des hôpitaux avec des carreaux muraux parce que ça coute moins cher et ça brille. de l’asphalte bien lisse pour faire sensation même si en dessous, la couche de base est mal foutue, une bagnole tout frais peinte mais dont la mécanique est pourrie et polluante. bref, je pourrais en citer des tas d’autres, mais à quoi bon. il y a une révolution à faire, et c’est d’abord dans les esprits de tout un chacun, et la tendance 2009 -> 2023 ne me donne pas l’impression que c’est demain la veille que ça se fera.

grard
grard
1 année il y a

rien de pérenne ? en France c était “labourage et paturage” ici c est “corruption et prédation” ?

Fil info

Voir d'autres articles

Chroniques
elman

L’actualité trépidante

Là où je suis (et vous savez où je suis), l’actualité est trépidante, il se passe toujours quelque chose, ça bouge dans tous les sens à chaque instant. Chaque jour, il y a toujours des nouveautés à la pelle Côté politique, on discute de nouveaux projets de Loi qui intéressent

Chroniques
elman

Waou, 1 mois déjà que je suis en France ?

Ah bah oui, ça fait 1 mois que j’ai posé un orteil à Roissy, je n’ai pas vu le temps passer, c’est incroyable. Par contre en quittant le sol malgache on m’aurait dit que 3 semaines plus tard il y aura la Révolution à Madagascar j’aurais éclaté de rire. Et

Chroniques
elman

Moi en 2023 ma vie me va très bien …

Gné ? Encore une auto glorification de l’elman ? Euh non pas du tout. Juste le simple exposé d’un modeste way of life. A toutes fins utiles, je rappelle que je suis donc arrivé en France en 2018, avec mes 2 valises de 23 kilos, mes dix doigts, mon angady,

Chroniques
elman

Arrêtez avec votre patriotisme à la noix

J’aime mon pays ee, tia tanindrazana ee.. Dia inona koa ? Tous les ans c’est pareil, à chaque 26 juin on exacerbe ce patriotisme une seule journée dans l’année, puis le reste de l’année on se comporte comme le dernier des crapules. Qui ça le on d’abord ? Bah tout

Chroniques
elman

Dépression ou récession ?

Gné ? Aaaah, les anti-France primaires vont être aux anges, au vu des difficultés économiques que traverse actuellement l’hexagone, avec cette inflation galopante sur fond d’un net ralentissement économique. En fait l’un ne va pas sans l’autre : quand les prix montent en flèche, les consommateurs réduisent considérablement leurs achats,

Disiz la peste
Chroniques
elman

Disiz la peste

J’aurai pu tout aussi bien intituler cette chronique “Et pourtant elle revient tous les ans la peste” mais l’un dans l’autre, le fait est là : voici la peste, elle est de nouveau là. En ce mois d’octobre 2017. Quand je vois aujourd’hui les gesticulations ministérielles j’ai envie de poser

Chroniques
elman

Il y a un an j’avais titré ..

Oui, en novembre 2017, j’avais donc titré une chronique “Je ne pense pas que Marc Ravalomanana passera” Lire : Je ne pense pas que Marc Ravalomanana passera Et donc ? Et bien 1 an après, je pense toujours que Marc Ravalomanana ne passera pas. Pourquoi ? Car les échos de campagne

Chroniques
elman

Les pineurs, les tricheurs et les mafieux aux manettes

Gné ? Ah mais absolument, c’est exactement la situation dans laquelle vous êtes aujourd’hui. Et dans laquelle, il faut bien se l’avouer, vous ne savez plus trop ce qu’il faut faire. Qui ça “vous” ? Bah vous tous, les 12 apôtres candidats là, le peuple et toussa. Vous avez tous

Chroniques
elman

Résumé de la situation

Au moment où j’écris, nous avons donc un Président de la République par interim, un Premier ministre tout aussi intérimaire, la peste qui frappe aux portes de nos chaumières, 36 candidats à une élection présidentielle hypothétique, des accidents de la route à la pelle, une Jirama qui ne devrait pas

Commentaires

3
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x