En général une élection présidentielle…

Loading

1000 ar ce bidon d’eau ? Au fin fond de Trifouillis la brousse ? Non, dans la Capitale

Ouiiii ? Bah de tous les scrutins auxquels j’ai eu l’occasion d’assister et/ou de participer, que ce soit en France ou au pays endémique, cela s’est toujours en général accompagné d’une espèce d’enthousiasme, d’espoir, de changement, d’amélioration et toussa…

Mais en fait… non 🤣 Une fois les élections passées, c’est toujours parti par la suite en vrille, l’espoir se transforme toujours en cours de route en déception.

Ma conclusion est qu’un mandat présidentiel n’est jamais un long fleuve tranquille. Vous ne pourrez jamais l’accomplir tranquillement car derrière, il a des millions de personnes dont la vie est suspendue aux décisions que vous allez prendre.

Et malheureusement, il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises décisions : les contextes socio-économiques, les crises en tout genre, sanitaires ou autres, les guerres et toussa, la loi des marchés, rendent n’importe quelle gouvernance totalement aléatoire.

Déjà c’est compliqué dans un pays dit développé (ou avancé si vous voulez), alors dans un pays pauvre on n’ose même pas imaginer. Qui plus est quand c’est gouverné avec les pieds et que ça n’a aucune idée de ce qu’est la chose publique, là ça devient quasiment mission impossible.

Et malheureusement la plèbe n’a pas le temps d’attendre de comprendre un jour, sa vie c’est là maintenant tout de suite que ça se passe. La plèbe doit manger aujourd’hui, la plèbe doit avoir de l’eau aujourd’hui, la plèbe veut être en sécurité aujourd’hui. C’est aujourd’hui que ça se passe, et non pas un jour.

Bref, la plèbe veut des vrais dirigeants, qui savent ce qu’ils ont à faire en priorité, là maintenant tout de suite . Absolument, le prioritaire de chez prioritaire. Puis une fois que ça c’est enclenché, soufler un peu avant d’attaquer ensuite ce qui est urgent et important.

Le cas échéant, quand ce prioritaire n’est pas fixé très rapidement, et bien la suite vous la connaissez : sosopourisation pro max 8K.

Ici dans l’hémisphère nord, les dirigeants qui ne bossent pas bien, ils sont remerciés très vite aussi. Ils ne s’accrochent pas comme des forcenés au pouvoir, ils sont assez intelligents pour comprendre que c’est game over, merci au revoir. On ne triche pas, on ne pine pas, veloma.

Cette élection 2023 restera très certainement dans les annales du pays endémique. On pensait déjà avoir tout vu avec 1991, 2002, 2009 et toussa… et bien non, cette édition 2023 est la synthèse parfaite de ce pays qui ne cesse de creuser depuis bientôt une quinzaine d’années.

Et la manenganiny party est loin d’être terminée vous pouvez me croire sur parole. Madagascar le pays le plus pauvre du monde, ce n’est plus qu’une question de quelques semestres avec ces incompétents mafieux au pouvoir. Par contre eux leur fortune est bien évidemment déjà bien planquée dans les paradis fiscaux offshore.

Et quand la situation tournera au vinaigre, leurs jets sont toujours en alerte, prêts à prendre la poudre d’escampette quand la situation deviendra intenable.

Et comme d’habitude, qui sera le tratra farany ? Esy e, tena mamPAlahelo tenisany ka.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Fil info

Voir d'autres articles

Commentaires

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x