En fait les Malgaches sont des gros…. paresseux ?

Loading

Pointure 21 déjà ? Tic tac qu’est-ce que ça passe vite dites donc

Gné ? Du gasy bashing matinal ? Oh allez, un tout petit peu, et puis comme on dit, qui aime bien…

Paresseux dans quel sens ? Professionnellement parlant ? Non, paresseux dans le sens on leur marche dessus, on les roule dans la farine, on leur ch** dessus même, et bah non, ils sont là, amorphes, apathiques, totalement anesthésiés. Peureux, craintifs… quoique, les matoritory de Vontovorona redonnent un peu d’espoir quand-même.

Les Français sont beaucoup moins couards que ça. Regardez ce qui se passe aujourd’hui avec cette histoire de retraite : quand le Français est sosopour, lui il va pas hésiter à descendre dans la rue pour montrer son mécontentement.

Donc si on lui fait subir votre gouvernance avec les pieds là, oh que oui ce sera immédiatement 1789 bis, la révolution messire ! Non mais sans eau, sans électricité, des routes pourries, de l’insécurité maximale, de la famine, on est où là ? En 1789 ?

Eo dia omena riz cantonais kely dia ça ferme sa gueule ve ? Incroyable. On pousse même le toupet jusqu’à s’approprier à son compte la distribution de jouets envoyés par une association caritative américaine, non mais vraiment ça ose tout hein, c’est hallucinant !

A ce stade, il devient plus qu’urgent de vous débarrasser de toute cette toxicité ambiante qui vous gouverne. Le cas échéant ce seront eux qui auront votre peau, un par un, à petit feu. Et c’est pas des roro crack que je vous raconte, firy zay no efa maty victimes de cette incompétence et de cette gabegie ?

Tic tac, le mois de mai pointe son nez. La bonne nouvelle est que l’obligation de poser sa démission se rapproche inéluctablement. La “fenêtre de tir“, bien que petite, existe bel et bien, pour novembre prochain.

Et ce sera votre seule et unique occasion pour mettre fin à cette chienlit ! Avant, pendant et après ces élections, ce sera une vraie guerre à mener, des combats de tous les instants. Et si vous la perdez, dia zay zany, cette fois le pays coulera bel et bien au large de l’océan indien. Vita matavy tanteraka, le train des gangsters et des voleurs sera définitivement arrivé à destination.

Voila pour ce coup de gueule matinal.. Vous êtes maintenant à la croisée des chemins et une fois que cette fenêtre se sera refermée, vitaaaa comme on dit. Bonne chance.

 

S’abonner
Notification pour
guest
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
zafimbaza
11 mois il y a

Simple constat : le Malgache ne dit pas les choses en face . Quand il est mécontent , il tourne autour du pot , fait des proverbes , essaie de vous faire dire ce qu’il souhaite . Usant . Bcp de temps perdu pour arriver à Oui ou Non .

CLAUDE
CLAUDE
Répondre à  zafimbaza
11 mois il y a

“…Bcp de temps perdu pour arriver à Oui ou Non”..
Si ce n’est”zay tapakareo dé mety” : l’hypocrisie personnifiée.

mpijery
mpijery
Répondre à  CLAUDE
11 mois il y a

izay tapakareo dia mety, fa raha misy olana tampoka avy eo dia himenomenona hoe, izay mihitsy no tsy nanekeko an’io

Fil info

Voir d'autres articles

Chroniques
elman

Sosopourisation maximale !

Gné ? Si si, vous allez comprendre un peu plus bas de quoi il en retourne mais croyez-moi, j’ai vécu suffisamment longtemps au pays endémique pour ressentir aujourd’hui ce degré incroyable de ras-le-bol sur place. Alors, c’est quoi encore le fait divers effroyable du jour ? Et bien vous l’avez

Le tourisme, vecteur de développement ?
Chroniques
elman

Le tourisme, vecteur de développement ?

Bien sûr que le tourisme fait rentrer des sous dans les caisses de l’Etat, que le tourisme créé des emplois directs ou indirects, et ce dans de nombreux secteurs d’activité : guides, loueurs de véhicules, hôtellerie, restaurants, plagistes, artisanat et on en passe. Mais à l’image du pays, tout ceci

Chroniques
elman

Une pensée à nos disparus

Beaucoup de célébrités décédées cette semaine, mais ce 1 novembre c’est aussi l’occasion de nous rappeler nos propres proches qui nous ont précédés dans le grand voyage. Comme on dit en malgache, “efa nahavita ny fihazakazahana ry zareo”, littéralement “ils ont fini leur course”. Courir après quoi ? La vie

Chroniques
elman

13 mai : vers le clash avec le Mapar ?

Le 13 mai semblait surpris hier par la désignation de M. Christian Ntsay au poste de Premier ministre. Et bien non, renseignements pris, le nom de Christian Ntsay a bien été proposé par le Mapar, dans la deuxième liste fournie dimanche dernier, la première ayant été refusée par Hery Rajaonarimampianina,

Chroniques
elman

Donc ce n’est pas le Président de la République le plus important ?

Gné ? Oui oui, le sujet semblant vous intéresser, attardons-nous y un petit peu alors 🙂 Effectivement je maintiens ma position : personnellement, je me fiche complètement de savoir qui sera le prochain Président de la République à Madagascar. Ce qui m’importe davantage, ce sont les conditions dans lesquelles il

Chroniques
elman

Waaa l’ambiance de fin de règne

Oui, tu la sens cette ambiance bien pourrie là ? Où tout part en sucette de partout, où il n’y a plus grand chose qui marche, et où tout le monde commence à ne plus en avoir rien à f***** des directives du chef, toutes aussi hentitra soient-elles. Ça couvait

Chroniques
elman

L’actu à Tana m’ennuie

Gné ? Oui oui, 5 ans maintenant depuis la mi-avril dernier que j’ai lancé ce site et en toute honnêteté, l’actualité endémique commence franchement à me gaver comme on dit familièrement. L’actualité ? Mais quelle actualité ? Lol, en fait il n’y a pas d’actualité à Madagascar. Il n’y a

A la Une
elman

Effectivement, tsy mazava votre histoire de castration là

Gné ? Ah oui oui, aujourd’hui on nous parle de castration chimique et de castration chirurgicale mais dans les faits, quelqu’un sait-il vraiment de quoi il en retourne ? Ou en d’autres termes, quel sera le traitement qui sera effectivement appliqué ? La HCC nous parle de castration chirurgicale mais

Chroniques
elman

Mouais, c’était facile de louer les combattants de 1947

Et vas-y qu’on les évoque, qu’on utilise leur combat pour bien se faire mousser au passage avec des mots clé comme “tolona“, “fanavotana” et toussa. Quelqu’un s’est posé une seule seconde la question de savoir ce que ces combattants de 1947 diraient, s’ils voyaient l’état du pays aujourd’hui, 75 ans

Commentaires

5
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x