C’est compliqué les ordures ?

Loading

Accessoirement il faut aussi payer les salaires des éboueurs… le SMA c’est ça ?

Gné ? Ah bah se voir bombardé tous les ans “ville la plus sale d’Afrique”, voire du monde, quelque part ça la fout mal effectivement 🤣

Bah alors bande de petits voretra ? Sans électricité, sans eau, batifolant sous des montagnes d’ordures, des immondices, des rats… et aujourd’hui, avec toutes ces intempéries, vous avez piscine en plus dans cet océan de dégueulasseries ?

Zay zany sisa la ville fierté des merina, chère à un ancien PDS ? Et qu’il suffisait d’éjecter “bébé” Neny Lalao Ravalomanana pour que la Capitale retrouve son lustre et ses lettres de noblesse ? Bon bah le résultat on l’a tous sous les yeux et chacun aura donc DSC cette conception du lustre et de la noblesse.

La situation des ordures c’est exactement comme la gestion de la Jirama : c’est du bricolage, c’est vieux, on bidouille, on improvise, on rafistole, on fait avec des outils et des équipements du siècle dernier, et on obtient exactement le résultat attendu : ça ne marche pas.

Par contre l’explosion démographique elle, elle ne vous attend pas. Bien grouillant, bien majinikiste de partout, bien dégueux, avec ses lanceuses de tables et toussa.

L’intention est louable mais confiture donnée aux cochons comme d’habitude

Bref, en 2024, une Capitale sans égouts.. sans le “tout à l’égout” qui va avec non plus. Des daba à ciel ouvert puant, nauséabonds et collectés très aléatoirement. De la défécation à l’air libre aussi. Sans parler des urineurs de grand chemin. Pas de tout à l’égout mais plutôt du  “tout jeté dans le tatatra” … Dibtay comme qui dirait ?

C’est plus une Capitale ça.. ça s’appellerait pas un bidonville plutôt ? Plus de 80% de pauvres, ah bah forcément il ne faut pas trop s’attendre à des miracles non plus.

Ceci étant on notera la belle inaction de l’État depuis des décennies. Un Téléphérique c’est beaucoup plus photogénique qu’une usine d’incinération des ordures n’est-ce pas ?

Bien sûr, comme d’habitude, c’est en lisant cette chronique que ça va encore s’exclamer “nous allons construire la plus grande usine d’incinération d’ordures de l’océan Indien tompokolahy sy tompokovavy“, toujours à la traîne quand il s’agit d’anticiper les solutions, toujours premier par contre en mode copieur-colleur-pineur super latif taitaitra.

1 seul personne pour conduire le camion et vider la poubelle, sans avoir à se salir

Et sinon bah faudrait aussi copier-coller les poubelles de l’elman dans son nouveau quartier alors. Propres, enterrées, esthétiques, triées, inodores, comparés à vos daba moyenâgeux là.

Ah la la, toujours tout leur dire, ce qu’il faut faire, comment faire, c’est fou ça 😳

S’abonner
Notification pour
guest
16 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Hova
Hova
1 mois il y a

Tena izy vé ny T-shirtn’ dRazoky sa photoshop?

Hova
Hova
1 mois il y a

Ary toa milentika koa ny benne?

despote
despote
1 mois il y a

Où sont passés les grands esprits de Madagascar ?
Devant tant de misères qui accablent notre pays, une question lancinante me taraude l’esprit : où sont passés les grands esprits, les “Olo-manga” qui jadis guidaient Madagascar vers la prospérité ?
Notre peuple, jadis fier et indépendant, se complaît aujourd’hui dans une médiocrité crasse à tous les niveaux. Pauvreté endémique, corruption galopante, infrastructures défaillantes, système éducatif en déliquescence… la liste des maux qui gangrènent notre nation est longue et accablante.
Comment en sommes-nous arrivés là ?
Sommes-nous devenus si indifférents au sort de notre patrie ? Avons-nous perdu la flamme de l’ambition et du progrès ?
Je refuse de croire que Madagascar est condamné à la misère. Notre pays regorge de talents, de potentialités et de richesses naturelles. Il ne nous manque que la volonté et le leadership nécessaires pour sortir de l’ornière.
Il est temps de se réveiller !
Il est temps de retrouver la fierté et la dignité qui étaient autrefois les nôtres. Il est temps de puiser dans nos forces intérieures et de bâtir un avenir meilleur pour Madagascar.
L’heure est venue de faire appel à nos “Olo-manga”, ces hommes et ces femmes d’exception qui, par leur intelligence, leur courage et leur dévouement, peuvent inspirer et guider notre nation vers la renaissance.
Mobilisons-nous ensemble !
Unissons nos forces et nos voix pour exiger le changement. Renouons avec les valeurs d’intégrité, de travail et de solidarité qui ont fait la grandeur de Madagascar.
Le destin de notre pays est entre nos mains.
Refusons la médiocrité et exigeons l’excellence. Madagascar mérite mieux que cela.
Soyons la génération qui fera renaître la Grande Île !
 

Rafangy
Rafangy
Répondre à  despote
1 mois il y a

Où sont passés les grands esprits de Madagascar ?” recemment, le president du seces a été convoqué à la section de recherches de bomba et retenu pendant plusieurs jours, c’est un avertissement clair à tous ceux qui se croient plus forts et plus intelligents que bomba le collectionneur de ferrailles, même si certains acceptent de collaborer avec à l’intsar du chasseur de flamants(qui était un bon juriste)
Comment en sommes-nous arrivés là ? nous en sommes là parce que des petits cons qui se croyaient plus intelligents que les autres ont suivi un orgeuilleux et ambitieux officier de marine et ont conduit le pays vers la misere et pauvrete absolues, reveillant la jalousie maladive des gasy à faire le chacun pour soi, quitte à montrer des bassesses d’esprit en pietinant ceux qui sont à terre et à etre fiers des richesses mal acquises;
Il est temps de se réveiller !pour le moment, c’est toujours bomba qui dispose du flingue, et nous, nous creusons;
L’heure est venue de faire appel à nos “Olo-manga” après avoir vu comment bomba traite les olomanga, plus personne n’ose plus se montrer, les plus chanceux ont emigre vers des pays plus ouverts,
Mobilisons-nous ensemble !avec la mentalité pourrie depuis 1975 et accentuée par 2009, c’est une entreprise difficile, très difficile, car il suffit que le regime donne un billet de 5 000ar ou une simple cuvette à quelques personnes pour que ces dernières les suivent aveuglement, cela a été de 1975 à 1992 et de 2009 jusqu’à la disparition de ce regime,
Le destin de notre pays est entre nos mains.
Refusons la médiocrité et exigeons l’excellence. Madagascar mérite mieux que cela.
Soyons la génération qui fera renaître la Grande Île !
 tout à fait d’accord avec vous sur ces 2 points

ranaivo
ranaivo
Répondre à  despote
1 mois il y a

Tout a ete foutu depuis 2009. Moyennant des petites pieces venant des commanditaires, notre generation (CAPSAT, AKFM, LEADER FANILO, AREMA, RPSD, GRAD ILOAFO, TAMBATRA, TGV. etc.) a ete l’outil de cette destruction massive. .

Rafangy
Rafangy
1 mois il y a

dans les hauts lieux, je crois qu’on discute deja du mode d'”acquisition” de ce camion de chez elman

Rafangy
Rafangy
Répondre à  elman
1 mois il y a

on va declarer que le regime a engage des tractations pour l’acquisition de camions ramasseurs d’ordures de ce type, le premier en Afrique

Rakotomangamijoro
Rakotomangamijoro
1 mois il y a

Allez voir la vidéo suivante : https://www.youtube.com/watch?v=D0lDyiD5WXU
Après, on va discuter de combien de siècle de retard on a. Par exemple, en 1750, il y avait des porteurs d’eau à Paris pour l’alimentation en eau propre. C’est comme ça actuellement au pays endémique. J’hésite entre rire et pleurer …

Dernière modification le 1 mois il y a par Rakotomangamijoro
raossy
Répondre à  elman
1 mois il y a

La grande majorité d’éventuels investisseurs doivent être au courant des pratiques ”romy-esques” du lapin-crétin et de sa bande : c’est même pas la peine d’essayer de faire toc toc chez Veolia.
Il y a aussi un point qui m’est complètement inconnue : est ce que le tout à l’égout existe à la toctoc capitale du toctoc-land? A l’époque, il m’a semblé comprendre que les eaux usées de Befelatànana étaient rejetées au lac d’Anosy..; qu’en est il du ”tout à l’égout” (si çà existe) du reste de la ville?

Rafangy
Rafangy
Répondre à  raossy
1 mois il y a

aux cités construites avant et durant la 1ere republique, oui, il y avait le tout à l’egout, il y avait la station de pompage d’Isotry et des 67, mais malheureusement sous la revolution, tout était oublié et le regime a oublié de suivre l’entretien, resultat, tout se deverse dans les ruelles, il a fallu attendre le programme agetipa pour que ces 2 stations de pompage reprennent du service,
les eaux usées de Befelatanana sont toujours rejetées au lac anosy, tout comme celles du hjra directement au canal andriantany;
pour le reste de la ville, on rejette tout dans les caniveaux; à itaosy, quand on a pavé une ruelle très frequentée et devenue très boueuse lors des saisons de pluies, certains riverains ont dit à haute voie qu’ils preferaient la terre comme ça, ils peuvent y jeter toutes leurs eaux usées, alors qu’avec les pavés, les eaux vont stagner! voilà un aperçu de la mentalité gougouesque

Afist
Afist
Répondre à  raossy
1 mois il y a

Tout est egout

angady
angady
1 mois il y a

la gestion des ordures c’est toute une éducation. même dans les pays dits civilisés. yaka voir le dessus du camion blanc où je vois des matières plastiques, du carton, bref, des choses qui auraient dû aller au recyclage. à Tanà, c’est clair, oublie ça.

Fil info

Voir d'autres articles

Chroniques
elman

J’ai recherché “messie” sur actutana

Gné ? Élan mystique ou footballistique ? Euh ni l’un ni l’autre, en fait je sortais hier d’un réunion importante et le sentiment général qui en ressorti c’est que rien n’a changé, les endémiques sont toujours à la recherche de leur messie providentiel. Et du coup, qu’est-ce que ma recherche

Chroniques
elman

Les pays pauvres sont voués… à rester pauvres

Gné ? Oui oui, c’est la brutale illumination de la nuit ! Après avoir encore tourné et retourné la situation dans tous les sens, j’en suis arrivé à cette terrible conclusion : les pays pauvres sont voués… à rester pauvres. L’adage, que l’on connaît tous, dit aussi : “les riches

Chroniques
elman

J’ai rien commandé… mais ils m’ont quand même livré ?

Gné ? Bon aujourd’hui, j’ai pas envie de parler politique, situation endémique et toussa, c’est déprimant, gavant et soulant à la longue. Et donc, du coup ? Et bien du coup, aujourd’hui on va parler sakafo, yes ! Quelles que soient nos différences voire nos divergences et tout et tout,

Chroniques
elman

Madagascar a son nouveau Président de la République

Ouf, ça y est, nous y sommes enfin : Madagascar a son nouveau Président de la République et ce pour les 5 prochaines années. Et vous savez quoi ? J’en suis content ! Après avoir passé les derniers mois dans le doute, l’incertitude, la peur que tout explose de nouveau

Chroniques
elman

Faire des enveloppes pour TOUS les postes de dépense ?

Vous avez peut-être vu l’émission Capital dimanche dernier sur M6, portant notamment sur les bons plans et les petits trucs et astuces anti-crise. Et on y a vu notamment la méthode étonnante de cette femme, étonnante et radicale même : hop elle vide son compte en banque chaque début de

Chroniques
elman

Ça va les pompiers à Madagascar ?

Gné ? Oui oui, il ne faut pas se mentir, l’année 2022 est bien partie pour être une année en mode pompier à Madagascar. Ça a commencé très fort avec les voeux du nouvel an en mode délestage total, avec justement pour les pompiers l’incendie d’Andekaleka. Une Jiramaty au bord

Chroniques
elman

Madagougou : donnez-moi une seule raison d’espérer

Gné ? Oui oui, dans cet océan de mauvaises nouvelles au quotidien à Madagougou, on a envie ne serait-ce qu’une fois, d’avoir un petit truc, un machin, un bidule, qui pourrait nous redonner envie “d’y croire“. En France nous avons passé hier le cap des 100 000 morts de la

Chroniques
elman

L’expansion du vote extrême droite

Même si les résultats du vote de ce dimanche 24 avril seront finalement sans grande surprise avec la victoire annoncée du candidat Macron, la montée en puissance de l’extrême droite n’est pas sans interpeller. Après quelques minutes de réflexion, quelques éléments de réponse commencent à se dégager. Racistes les Français

Chroniques
elman

Une herbe plus verte ailleurs

Décidément, les magazines du dimanche soir sur M6, j’adore. Au menu de ce Zone interdite du 26 décembre 2021, ces Français qui ont donc décidé de … changer de vie Reconversion professionnelle pour cet architecte qui a décidé .. de devenir boucher. Ou encore carrément se barrer de la France

Commentaires

16
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x