Bon ça y est, j’ai écouté le fameux toriteny

Loading

Très belle métaphore

Pfff, qu’est-ce que c’est compliqué de se dégager 20 minutes non-stop en ce bas monde dites donc. Entre le boulot, la princesse, les obligations diverses, c’était vraiment très très compliqué. Du coup, c’est en profitant de ma pause déjeuner que j’ai pu enfin visualiser et écouter ce fameux sermon soi-disant polémique, qui a indisposé quelques personnes.

Un toriteny bien structuré donc, en 3 parties, et interprétant les Psaumes 33 ainsi que le livre d’Esaie chapitre 2.

En première partie, interpellation sur le vol de voix lors des élections présidentielles 2023, nommément citées. Un vol qui se paiera chèrement par la suite, avec un Président mal élu, adepte du clientélisme et de l’intimidation. En ce sens, aucun développement attendu, qui se traduira par une paupérisation aggravée au sein de la population. On appréciera le coup de la marmite qui a disparu, soit vendue, soit volée. Dans le même temps, pique également de l’orateur sur les 3,3 milliards $ qui seraient annuellement alloués par la Banque mondiale.. vs les 800 milliards $ de nos ressources minières en tout genre. Soit plus de 200 ans d'”aides de la Banque Mondiale” donc. En conclusion de cette première partie, le Pasteur a également pointé du doigt les détournements en tout genre en usant d’expressions assez fortes, comme “andevo tonga mpanjaka“, à interpréter comme “andevo karena, mpahefana“. Donc esclaves de l’argent, du pouvoir.

En deuxième partie, la thématique de l’eau a été largement développée, avec notamment cet exemple des rizières en terrasse, avec le ruissellement qui vient d’en haut. Si l’eau ne coule pas d’en haut, rien n’arrivera dans les étages d’en dessous. Et effectivement, il s’avère que l’eau se raréfie a cause de la démographie, de l’industrie, de l’agriculture et de l’élevage. De fil en aiguille, le prêcheur en arrivera à l’exemple polémique de l’éléphant : 150 kilos de végétation comme nourriture, 10 litres d’eau a chaque “trompée” donc 150 litres en une journée. La vision du lac Anosy vidé en une journée par un troupeau d’éléphants a fait éclater l’assemblée de rire. Sans doute un peu moins celui qui avait (a?) l’intention d’en importer, comme dans le film éponyme. En résumé, face à cette problématique aquatique, cela nécessite une excellente gestion de l’eau en matière de barrages, de stockage, etc. Celui qui a évoqué les dams, présent dans le public d’ailleurs, a bu … du petit lait en écoutant toussa.

Troisième et dernier point développé, l’armée donc. Selon le prélat, “celui qui est protégé par l’armée, les militaires, se détourne de Dieu“. Tout en rappelant malicieusement que du temps de Moise et du Pharaon égyptien, l’armée puissante de celui-ci a été battue à plate couture dans la Mer Rouge. Quand à l’armée endémique, elle se classerait donc 27eme/34 en Afrique. Un peu léger selon lui pour aller reconquérir les Iles Eparses. En se basant cette fois sur le livre d’Isaie II, 4, la bonne option serait donc de transformer les armes en angady et les balles en semis à planter : c’est l’économie et l’élevage qui constituent le fer de lance du développement, pas l’armée. Avec mention en parallèle de l’exemple suisse, un pays riche qui n’a pas d’armée et qui l’a remplacé par le service civique. Et effectivement, un “toe karena” qui se développe c’est l’insécurité qui recule automatiquement.

Pour terminer son oraison, le pasteur a rappelé qu’au sein de l’église, on enlève d’abord le zébu perturbateur, on discute après. Action d’abord, palabres après ? Chacun interprètera selon son appréciation.

Du coup, toussa pour ça ? Comme nous l’avons dit, qui se sent morveux se mouchera. Qu’est-ce qui est faux dans toute cette démonstration ? Le seul point qui m’a fait un peu tilté c’est l’utilisation du mot “andevo“, toujours délicat au pays endémique, mais bien remis dans son contexte par ce Pasteur. Pour le reste, bravo, il était vraiment temps que quelqu’un ait le courage de dire tout haut ce que beaucoup murmurent tout bas, par peur des intimidations et autres gagazo

S’abonner
Notification pour
guest
7 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
angady
angady
1 année il y a

en effet, il était temps que quelqu’un se manifeste. c’est un peu dommage que les uns et les autres veuillent brandir le principe éminemment démocratique de la séparation de l’église et de l’état, qui ferait en sorte tout ce que ce pasteur a dit, si vrai soit-il, va juste être considéré comme une tentative d’immixtion du fjkm dans les affaires politiques.
d’ailleurs, lorsqu’il s’agit d’émettre un avis critique sur la politique, tout bon citoyen de ce pays commencera sa phrase par: “za tsy hoe manao pôlitika an, fa …”. comme s’il s’agissait d’un tabou. oui, rien ne va plus dans les conduites des affaires de ce pays, les abus sont légion et les tenants du pouvoir ne s’en cachent même plus. les citoyens sont réduits à de simples spectateurs des batailles entre “grands” et au mieux, vont servir de chair à canon pour les plus téméraires. l’histoire a démontré qu’une fois au pouvoir, ces gens t’auront oublié et tu n’auras plus que tes yeux pour pleurer. et les plus dégueulasses à mes yeux, c’est cette horde de mpisolelaka. ils me font presque pitié, mais quand on sait comment ils profitent de la situation, ça me horripile.
bref, ce que j’essaie de dire n’a rien de nouveau. peut-être juste rappeler qu’au bout du compte, nous les vahoaka sommes artisans nos propres malheurs. il est plus que temps de se réveiller, ton rôle ne se limite pas à déposer le bon bulletin dans l’urne.

Rafangy
Rafangy
1 année il y a

le mot andevo est tabou seulement en Imerina, tout comme le concept tanindrana /merina, et curieusement, ce sont les amabaniandro eux mêmes qui ont rendu ces mots tabous, à chaque fois que je me rends sur la cote(dans les contrées loin des routes ) les gens de la-bas parlent de ambaniandro comme ils parlent des gens du village voisin,, ce sont seulement les tapany mikobana qui s’insurgent avec les ambaniandro, une fois, à la mairie de Toamasina, un ami qui a les cheveux lisses et teint clair a demandé (en langue merina quelque chose à une employée, celle ci a retorqué qu’elle ne sert pas les malama loha(litteralement) alors le copain a réagi assez violemment en dialecte betsimisaraka du sud où il eteit question de noms d’oiseau et d’insectes, et curieusement la fille s’est mise à quatre pour la demande du copain, quand nous etions à l’exterieur, je lui ai demandé ce qu’il a dit a la fille,il a dit que connaissant le village d’origine de la fille, il lui a simplement dit qu’il va rapporter tout cela au village et qu’elle ne trouvera jamais de mari

carole
carole
Répondre à  Rafangy
1 année il y a

lol

Rafangy
Rafangy
1 année il y a

j’ai recoute ce sermon 5 fois mais je n’ai jamais entendu ni un nom de gens ni une fonction quelconque, et c’etait bien precisé, les elections à venir, donc, le pasteur n’a pas du tout parlé des presidentielles de 2018, enfin concernant le parabole du omby mitondraka, tous les gens sensés enlevent d’abord le zebu pour ne pas augmenter les degats et palabres après(comme l’a ecrit le elman)

carole
carole
1 année il y a

je rigole bien avec la réaction à chaud de Rasta avec le mot “andevo”, ah la la, lui c’est toujours les castes dès qu’il entend le mot. hahaha

Rafangy
Rafangy
Répondre à  carole
1 année il y a

oh lui, il a un grand complexe avec ses origines lui! et quand il a pris sa femme, il s’en vantait, lui un mainty d’alasora, epoux d’une femme d’ambaotmanga

Fil info

Voir d'autres articles

Yersinia pestis fluorescent
Chroniques
elman

Aujourd’hui pour changer, nous allons parler .. peste

Depuis bientôt plus de 10 jours, toujours le même sujet de discussion qui revient en boucle : Yersinia pestis. Beaucoup de choses ont déjà été dites, répétées, rabâchées, je ne reviendrai donc pas dessus.  Il ne sert à rien de taper sur qui que ce soit, de jeter la pierre,

Chroniques
elman

HCC : et la surprise de ce dépôt de dossiers c’est ..

C’est Tabera ? Non, pas du tout. C’est plutôt un certain Edgard Razafindravahy, que tout le monde attendait en dernier pour déposer son dossier de candidature. Et qui au final, n’a rien déposé du tout, signifiant de facto qu’il ne participera donc pas à cette élection présidentielle 2018. Il est

A la Une
elman

Euh la princesse parle en malgache

Gné ? Si si je vous assure, elle parle en malgache 😳 “Maso, volo, orona, tanana, tongotra, sotro, vilia” et plein d’autres mots … et de plus en plus de nouveaux mots viennent enrichir le répertoire chaque jour. Euh oui et alors ? Normal avec des parents malgaches non ?

Chroniques
elman

Les promesses du candidat Hery Rajaonarimampianina en 2013 – 2ème partie

Après la première partie où nous avons vu les promesses en 2013 du candidat n°3 Hery Rajaonarimampianina en matière économique et sociale, dans cette 2ème partie nous allons revoir sa vision en matière de sécurité, justice et Etat de Droit A chacun de voir si cette vision s’est concrétisée 5

Chroniques
elman

Madagascar est trop grand

Gné ? Encore du persiflage nocturne ? Non pas du tout : Madagascar est vraiment trop grand, en terme de superficie. Euh oui ça on le savait déjà et donc ? Et donc il faut se rendre à l’évidence aujourd’hui, comment voulez-vous développer ce pays, depuis Antananarivo ? Déjà qu’on

Chroniques
elman

On est un peu la risée du monde quand même non ?

Gné ? Je vous l’accorde, quand on est déjà au troisième sous-sol, on n’a plus grand chose à perdre mais quand même, être la risée du monde entier comme cela, OALLNBVY, c’est chaud quand même non ? 😯 Et encore une fois, et on va le répéter doucement, quelles que

Chroniques
elman

Feu vert, orange et rouge

Gné ? Non, c’est la première réflexion qui m’est venue lors de l’allocution de ce 27 décembre du Premier ministre Jean Castex sur les nouvelles mesures sanitaires, et plus particulièrement sur ces 3eme et 4eme dose.. ou même pourquoi pas 5eme ? 6eme ? Je ne suis pas un antivax,

Chroniques
elman

Toujours cette obsession de la France

Décidément, à chaque fois que tout part en sucette au pays endémique, hop, il est de bon ton de s’en prendre à la France. “La France à la manœuvre” eee, “Les articles tendancieux du quotidien le Monde ils se prennent pour qui eee“, et on en passe. Je pense qu’à

A la Une
elman

Digitalisation : quand ça va dans le bon sens il faut le dire aussi

Gné ? Il cherche un seza au secrétariat d’État à la digitalisation l’elman ou quoi ? 🤣 Euh non pas vraiment (pas du tout même) mais par contre, quand je vois que ça commence enfin à balbutier quelque chose, il convient de le souligner. Alors, de quoi s’agit-il ? Et

Commentaires

7
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x