Andry Rajoelina : une bonne et une mauvaise nouvelle pour lui

Loading

Besoin de beaucoup de dm³ de coffre.. c’est pas mal ça, sa ?

Gné ? Si si, après avoir écouté des juristes discuter de son cas, il y a effectivement une bonne et une mauvaise nouvelle pour lui, toujours bien entendu à propos de cette naturalisation polémique et tout ce qui en découle.

Alors on commence par quoi ? Pfff, je sais, vous en avez un peu marre des mauvaises nouvelles c’est ça ? Quasiment tous les jours hop une mauvaise nouvelle, c’est usant à la longue ? 🙂

Ok, on commence donc par la bonne nouvelle pour lui. Selon certains juristes, article 42 ou pas article 42, au moment où l’on parle, Andry Rajoelina est toujours de nationalité malgache. Du coup, l’article 46 de la Constitution est bien respecté, ouf, il peut souffler.

Mais me demanderez vous, comment ça se fait ? L’article 42 du code de la Nationalité stipule pourtant que celui qui acquiert volontairement une nationalité étrangère est déchu de sa nationalité malgache non ?

Oui absolument. Sauf que pour ce faire, encore faut-il qu’il y ait eu une décision de justice confirmant cette déchéance ? Or à ma connaissance, aucune procédure officielle ou judiciaire n’a été enclenchée depuis 2014 à ce jour. Donc pas de procédure, pas de jugement, pas de décision judiciaire ou gouvernementale, le constat est sans appel : Andry Rajoelina est toujours de nationalité malgache (et française) en ce 20 juin 2023.

Voila, ça c’est dit, ouf, gros soupir de soulagement n’est-ce pas ?

Sauf que, il reste la mauvaise nouvelle. La mauvaise nouvelle est donc qu’il reste potentiellement sous le coup d’une procédure que ses adversaires pourraient monter contre lui, à tout moment. D’ailleurs, le sieur Gangstabab a démarré le bal en adressant un courrier à l’Assemblée nationale, avec d’autres instances en copie. Et d’autres prétendants au titre suprême ne se gêneront sans doute pas pour le faire aussi.

Du coup, l’actuel Président de la République pourrait continuer à se trouver dans une situation plus qu’inconfortable les prochaines semaines/mois. Ne serait-ce que déposer son dossier de candidature pour rempiler pourrait potentiellement l’exposer à un risque de refus de ce dossier, selon d’où soufflera le vent à ce moment là.

Mais dans tous les cas, le malaise reste persistant. L’homme de la rue ne peut pas rester de marbre face à cette double nationalité présidentielle en 2023. Autant on peut accepter l’idée qu’un Ratsimandrava ou un Ramanantsoa aient pu présider avec une deuxième nationalité française, automatiquement héritée des années 60, autant la pilule est plus difficile à avaler quand cette même deuxième nationalité a été explicitement demandée par son titulaire un demi siècle plus tard, en 2014. Et là inutile d’être un grand devin pour savoir que ça ne passe pas du tout pour la plèbe.

Donc voilà où nous en sommes. A priori, le chef de l’État dispose d’une mini trêve jusqu’au 26 juin où il pourra passer les troupes en revue sans (trop de) sifflets ni de huées mais tout de suite après, ça risque de redevenir très vite rock’n’roll pour lui, comme précédemment évoqué.

S’abonner
Notification pour
guest
17 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
mpijery
mpijery
8 mois il y a

Quand vous avez parlé de decision de justice, c’est encore une bonne nouvelle pour lui, le temps de laisser traîner l’affaire pour 1, 2 ou 4 ans de plus
Et vous savez aussi bien que moi ce que vaut la justice dans ce pays

Afist
Afist
8 mois il y a

Nous remercions Renimalala d’avoir sorti le decret de naturalisation pour que mamimbahoaka ne puisse pas se representer, un nouveau mandat de 5 ans serait un crime contre l’humanite vu la maniere dont il a dirige le pays. Si jamais il est reelu, durant la premiere annee de ce nouveau mandat, on emergera a Miami, le vrai.

Rafangy
Rafangy
8 mois il y a

mais personne ne nie qu’il est malgache (de père et de mère malgache), mais c’est qui est scandaleux est qu’il est naturalisé français et il se porte quand même candidat! quelle malhonnêteté intellectuelle?

CLAUDE
CLAUDE
Répondre à  Rafangy
8 mois il y a

Et son arrière-grand-père ?

Rafangy
Rafangy
Répondre à  CLAUDE
8 mois il y a

son arriere grand père est malgache mais citoyen français

CLAUDE
CLAUDE
Répondre à  Rafangy
8 mois il y a

On peut sauter de génération ?

hary
hary
Répondre à  Rafangy
8 mois il y a

Ceux qui ont voté pour lui en 2018 ,ne savaient pas qu’il avait la nationalité française .Donc il a menti au peuple malgache.

Rafangy
Rafangy
Répondre à  hary
8 mois il y a

il ment comme il respire , ce n’est pas nouveau

Harry
8 mois il y a

Milaza ho tia tanindrazana anefa mitomany mizaka ny zo firenana hafa Dia mbola mihoraka ihany ny foza fa io no tena izy

The Man
The Man
8 mois il y a

Il y a conflit d’intérêts flagrant ne serait-ce que pour le cas des Îles Éparses! Le sang orange qui coule dans les veines du DonJona n’y peut rien. On continue d’abrutir les gens, déjà en mal d’existence.
Je me demande qui a pu bien tirer les ficelles dans cette affaire, pour le J.O. cela peut passer, c’est un document public accessible à tout ‘lava maso’; par contre le décret signé conjointement signé par Valls et son ministre, ca doit sortir des archives à caractère confidentiel non?

fernandrasamoelina
fernandrasamoelina
Répondre à  The Man
8 mois il y a

Mais non, ce sont des actes publiques. Ce n’était pas non plus le code de déclenchement de LA bombe…

fernandrasamoelina
fernandrasamoelina
8 mois il y a

C’est quoi cette histoire de “décision de justice”? L’article de loi ne dit pas qu’il faut un jugement, par qui, sur quoi, certains essaient d’enfumer… Et comment la justice aurait décidé de quelque chose qu’ON lui a caché volontairement…? Bizarre bizarre…vous avez dit bizarre?…

mpijery
mpijery
Répondre à  fernandrasamoelina
8 mois il y a

Un autre article dit qu’il faut une décision de justice pour ceux qui demandent à être affranchis de la nationalité malgache, mais ça ne concerne pas ceux qui ont demandé volontairement et acquis une nationalité étrangère (ils tombent sous le coup de l’article 42)

fernandrasamoelina
fernandrasamoelina
Répondre à  mpijery
8 mois il y a

Autrement dit la justice intervient pour ceux QUI DEMANDENT à être affranchis de la nationalité malgache (par exemple pour ne pas etre soumis aux obligations militaires)… Dans tout ça, la seule personne en légitimité à “présider” l’Etat serait la Dame Christine?…(les autres ont été nommés illégitimement.. et/ou illégalement?)

mpijery
mpijery
Répondre à  fernandrasamoelina
8 mois il y a

c’est destiné aux binationaux par filiation, mais pour Rajoelina, la perte de nationalité est automatique

Fil info

Voir d'autres articles

Commentaires

17
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x