Ikongo : “tout était en règle, on pouvait tirer sur la foule”

Loading

Dépêche > Madagascar

A peu de chose près, voila donc les conclusions de l'”enquête” sur le massacre villageois d’Ikongo et ses dizaines de morts.

Ah, donc aujourd’hui la foule franchit une zone rouge il est tout à fait légitime de faire feu et de faire un carnage ?

Et quand la même foule se précipite vers une autre zone rouge, un palais présidentiel au hasard, là ça devient illégitime du coup ? En supposant d’ailleurs que ce soit bien la garde présidentielle qui ait tiré.

Ce pays est de plus en plus pathétique chaque jour qui passe.

S’abonner
Notification pour
guest
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Rafangy
Rafangy
1 année il y a

Beaucoup de témoins avancent que les gendarmes ont tiré directement sur la foule alors que celle-ci n’etait pas encore dans la zone rouge, et ce après que les gendarmes aient reçu l’instruction venant d’en haut : rafale-o any!
Remarquez que le seg, celui qui a obtenu sa 4ème etoile en restant dans la mer pendant 12h, a enfin tenu une conférence de presse, après seulement les pseudo-investigations du comité (ou commission je ne sais plus)national des droits de l’homme, ces pseudo-investigations sont seulement, destinées à couvrir les gendarmes tueurs

Rasamoelina
Rasamoelina
1 année il y a

Si tout était en règle, et qu’une vingtaine de personnes sont mortes dans ces conditions, est-ce qu’il ne faudrait pas changer la (les) règle(s)? Ou au moins la (les) clarifier?

Rafangy
Rafangy
Répondre à  Rasamoelina
1 année il y a

pourquoi changer au clarifier des regles qui profitent bien aux tenants du pouvoir? les bruits courent que les 4 inculpés sont prets à donner de l’argent, beaucoup d’argent contre leur liberté, ce qui a motivé certains à ordonner “rafaleo- any!” lors de la pseudo traque des incendiaires d’ankazobe, des personnes se trouvent au mauvais endroit , au mauvais moments ont éte fusillées parce qu’elles portaient une hache; après, on dit que ce sont des complice de Iarisy

carole
carole
1 année il y a

En attendant le mamimbahoaka va aller aux funérailles de la reine, il s’en fout de tous ces morts “locaux”

Fil info

Vos réflexions

4
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x