Comment détecter une fuite de courant sur son véhicule ?

Il vous est peut-être arrivé, après avoir verrouillé votre voiture, de la retrouver le lendemain matin avec la batterie complètement déchargée, alors que vos phares n’étaient pas restés allumés. Si vous êtes sûrs que la batterie et l’alternateur sont hors de cause, ne cherchez pas plus loin, vous avez une fuite de courant quelque part.

Détecter une fuite de courant sur un véhicule est essentiel pour éviter que l’incident ne se reproduise. La mauvaise nouvelle est que la recherche de cette fuite peut s’avérer longue et fastidieuse. Toutefois, voici une méthode détaillée pour réaliser correctement cette détection.

Le matériel nécessaire pour traquer une fuite de courant

1. Un multimètre numérique : pour mesurer les courants et les tensions.

2. Des gants isolants : pour des raisons de sécurité.

3. Une lampe de poche : pour mieux voir dans les zones sombres du véhicule.

4. Le manuel du véhicule : pour identifier les circuits et composants.

Les étapes à suivre

1. Préparation

– Éteindre le véhicule : assurez-vous que le moteur soit éteint et que toutes les lumières et accessoires (autoradio, chauffage, boîte à gant) sont bien déconnectés. Les portières doivent également être fermées pendant l’opération.

– Déconnectez la batterie : enlevez d’abord la borne négative (-). Cela permettra de mesurer les fuites de courant plus facilement et en toute sécurité.

2. Configurer le multimètre

– Réglez le multimètre sur la fonction de mesure de courant (ampères, souvent notée A ou mA pour milliampères).

– Connectez la sonde noire à la borne COM et la sonde rouge à la borne A ou mA, selon le courant attendu.

 

3. Mesurer la fuite de courant

– Connectez le multimètre en série entre la borne négative de la batterie et le câble négatif du véhicule.

Pour ce faire, connectez une sonde à la borne de la batterie et l’autre sonde au câble déconnecté. Cela permettra de mesurer le courant circulant entre la batterie et le système électrique du véhicule.

Notez la lecture sur le multimètre. Une consommation normal devrait être inférieure à 50 mA. Un courant supérieur indique une fuite de courant.

4. Identifier la source de la fuite de courant

– Si le courant mesuré est supérieur à 50 mA, il faut identifier quel circuit provoque cette fuite.

– Retirez les fusibles un par un tout en observant la lecture du multimètre. Lorsque vous retirez un fusible et que la lecture chute considérablement, vous avez trouvé le circuit fautif.

– Notez le fusible correspondant et consultez le manuel du véhicule pour identifier les composants reliés à ce fusible.

5. Isoler le composant défectueux

– Une fois le circuit identifié, examinez les composants reliés à ce circuit.

– Remettez le fusible incriminé en place puis déconnectez chaque composant, un par un, tout en vérifiant la lecture du multimètre. Le composant qui, une fois déconnecté, fait chuter la lecture est probablement le coupable.

– Inspectez ce composant pour des signes de dommages, de corrosion ou de courts-circuits.

 

Précautions de sécurité

Manipulez les composants avec précaution

Certains circuits peuvent rester sous tension même lorsque le véhicule est éteint.

Utilisez des gants isolants : ils protègent contre les chocs électriques accidentels.

Ne laissez pas la batterie déconnectée trop longtemps : certains véhicules peuvent perdre des réglages électroniques et des codes de sécurité.

Détecter une fuite de courant sur un véhicule nécessite de la patience et de la persévérance. En utilisant un multimètre et en suivant ces étapes, vous pouvez identifier et corriger les problèmes de fuite de courant. A noter que selon la nature du composant fautif, la recherche peut s’avérer assez ardue.

S’abonner
Notification pour
guest
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
tsytiafoza
tsytiafoza
1 mois il y a

L’utilisation d’une pince ampèremétrique nous évitera de déconnecter la batterie

Raza
Raza
Répondre à  tsytiafoza
1 mois il y a

Oui, mais une pince ampère métrique pour courant continu. Ce qui est plus onéreux et moins courant que celle pour les courants alternatifs.

Raza
Raza
Répondre à  elman
1 mois il y a

Au moins aussi fiable qu’un ampèremètre que l’on insère dans le circuit qui a d’ailleurs le désavantage de légèrement modifier le courant car on vient insérer un shunt (une résistance de faible valeur). C’est la tension aux bornes de ce shunt que l’on mesure et le multimètre traduit l’équation U=RI.

Petit conseil, dès vos mesures en ampères terminées, replacer la fiche rouge sur V car sinon on peut griller le fusible du multimètre quand on veut mesurer une tension. Faire sauter le disjoncteur aussi et se faire un petite frayeur.

Fil info

Voir d'autres articles

Vos réflexions

Veuillez autoriser les annonces sur notre site

Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité. La publicité permet de financer notre site.