Construire son carport en bois étape par étape

À l’instar des maisons en bois préfabriquées de plus en plus populaires à travers le monde, les carports en bois connaissent un véritable succès auprès des particuliers qui ont un jardin chez eux, et qui voudraient mettre leur voiture à l’abri tout en libérant de l’espace dans leur garage.

Peut-on construire un carport en bois soi-même ?

On pense souvent, à tort, que construire soi-même un carport permet de réduire considérablement les coûts. Cependant, il est important de comprendre que la construction des carports, même s’ils sont en bois, requiert certaines techniques et un bon nombre de compétences. Si vous n’êtes pas expérimenté en la matière, vous risquez d’endommager votre matériel, votre maison, votre voiture, et même de vous blesser. Pour éviter tout problème, faites appel à une entreprise spécialisée dans les structures en bois ou choisissez un carport prêt à assembler.

Le carport en bois en 7 étapes 

Si vous décidez de vous lancer à votre tour dans la construction de votre propre carport en bois, veillez à respecter ces différentes étapes.

1. Des fondations en béton : contrairement à ce que l’on pourrait croire, les constructions en bois ont parfois besoin de fondations en béton. En effet, le béton est le seul matériau capable de supporter le poids de votre véhicule.

2. La structure du carport : une fois les fondations coulées, vous devrez assembler votre carport à ossature bois pièce par pièce. Toutes les structures préfabriquées sont accompagnées d’instructions et certaines entreprises se chargent même de l’assemblage. Assemblez d’abord le squelette de la structure, puis les murs.

3. Les ouvertures : selon le modèle choisi, le carport peut être équipé (ou non) d’une porte ou de fenêtres. Veillez à vérifier les dimensions nécessaires, ainsi que le type d’ouvertures qui vous convient le mieux.

4. Le toit de la structure : le toit et le plafond sont tous les deux essentiels pour que le carport remplisse sa fonction de protection en cas d’intempéries.

5. Le traitement du bois : une fois l’assemblage de l’ensemble de la structure terminé, il est important d’utiliser les produits appropriés pour renforcer la résistance et la durabilité du bois, notamment contre la pluie, les champignons et les parasites. Il est conseillé de répéter cette étape tous les 4 ou 5 ans.

6. L’isolation du carport : bien qu’il ne soit généralement pas inclus dans l’achat de structures préfabriquées, vous pouvez ajouter un isolant, au moins au niveau du plafond de votre carport, pour éviter les températures extrêmes sous celui-ci.

7. Les finitions intérieures et extérieures : lasure, peinture, installation électrique, rangements…  Terminez par tout ce qu’il vous reste à ajouter pour achever la construction de votre abri de voiture.

En suivant ces étapes et avec les connaissances nécessaires, vous serez en mesure de construire votre propre structure en bois pour garer votre véhicule ou pour toute autre fonction que vous souhaitez lui donner, qu’il s’agisse d’un salon extérieur pour se réunir avec votre famille et vos amis ou d’un espace de rangement pour les outils. L’avantage de ce type de constructions en bois est que leur fonctionnalité est aussi illimitée que notre imagination.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Fil info

Voir d'autres articles

Vos réflexions

Veuillez autoriser les annonces sur notre site

Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité. La publicité permet de financer notre site.