La pauvreté est-elle une fatalité ?

Faire ça sans eau, électricité ni argent ? Euuuuhhh

Gné ? Ou en d’autres termes, plus précis, les endémiques sont-ils éternellement voués, voire condamnés à rester pauvres ?

On peut donner immédiatement une réponse qui est : oui … et non 🤣

La réponse est oui car un pauvre endémique qui vivra toute sa vie au pays endémique a beaucoup plus de chances de rester pauvre toute sa vie.

La réponse est non car le même pauvre endémique qui se barre de ce pays aura très peu de chances … de rester pauvre, dès lors qu’il vivra dans un pays à peu près normal. Encore une fois, il n’y a pas que la France, n’importe quel autre pays au monde fera parfaitement l’affaire.

Donc la première conclusion qui en découle c’est que c’est bien la vie à Madagougou qui maintient les gens dans la pauvreté. Et effectivement, c’est extrêmement logique. Quelles sont vos chances de sortir de la pauvreté dans un pays … où il n’y a rien de rien ?

Dans un pays où vous devez mener un combat en permanence … pour ne pas avoir grand chose en retour ? On en a déjà parlé des centaines de fois mais déjà, sans eau, sans électricité, sans sécurité, tu espères faire quoi de tes journées ? Mener une vie normale ? Même pas en rêve leretsy e.

Donc t’es même pas fichu de donner de l’eau et du courant à ton peuple un 25 décembre ?

Il est extrêmement compliqué pour celui qui vient au monde dans un environnement pauvre … de sortir de cette condition de pauvre. Quand tu es pauvre, l’éducation, l’enseignement, sont des luxes que tu ne peux pas te permettre. Regardez par exemple cette horde d’enfants miséreux obligés d’aller travailler et/ou mendier dès qu’ils sont en âge de marcher ?

Je ne dis pas que c’est totalement impossible pour un pauvre d’accéder à une vie normale mais prenons 1000 misérables… combien s’en sortiront ? 1 ? 2 à tout casser ? Et encore. Donc en prenant en compte que 80 voire 90% de la population est pauvre, il ne faut pas se faire d’illusions : leur progéniture sera pauvre elle aussi. C’est mathématique, il n’y aura pas de miracle, même Dieu est impuissant.

Et enfin vous espérez quoi ? Que ce sont les 300 000 contribuables formels, sur une population de 30 000 000 d’individus, qui sortiront ce pays de cette condition effroyable ? Même pas en rêve leretsy e lol.

Donc on a beau prendre le problème par n’importe quel bout, désolé mais c’est le biby mi-tourne, il n’y a pas de solutions. Surtout avec les dirigeants Nouzalon que vous avez actuellement, la machine à fabriquer des pauvres mouline plein pot, et ça les arrange d’ailleurs, pour pouvoir rester advitam au pouvoir. Vous imaginez avec une population vivant normalement et éduquée, l’espérance de vie de ces crevards au pouvoir ? Même pas un demi mandat dia vita. Par contre avec des mécréants qui vous mangent dans la main juste en leur distribuant des lumières de poulailler et du riz cantonais, waaa, c’est Byzance.

La minuscule poignée de gens survivant qui composent la classe moyenne se demandent chaque jour qui passe ce que l’avenir leur réserve. Bah il n’y a pas à se poser de questions dans cet océan de désespoir et de médiocrité : ils basculeront eux aussi dans la pauvreté et le misérabilisme en restant au pays endémique.

Désolé d’être le messager porteur de mauvaises nouvelles mais il fallait bien qu’il y ait quelqu’un qui vous ouvre les yeux non ? Il est inutile d’espérer que ça ira mieux demain. Car demain ce sera encore pire, hélas, il y aura 3000 bouches de plus à nourrir … et à abreuver, mahaiza mihonona. 6000 après-demain.

Cette chronique a été inspirée par un appel reçu hier du pays endémique. Au cours de cet appel, on nous dit « là en ce moment on n’a ni eau ni électricité« . Et vous savez ce que la Princesse, bientôt 2 ans, a dit ? Elle a dit « oadray…. ». Énorme éclat de rire. Elle a donc dit en un mot là où il m’en a fallut 600 🤣

Loading

S’abonner
Notification pour
guest
38 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Nifin'Akoho
Nifin'Akoho
2 mois il y a

Kaka@pipi e. Efa nakana le dimbaka avy any nazareta (israelita) ane hono hanafaka le blem e. Ny ordi ato tsy micharge nefa za terena ampijoro ty firenena voaolandry lerony ty.
.
Misaotra anareo mampionona fa tsy misy mampionona aza mahay mionona ka maika misy anareo mampionona.
.
Mba valio hoe : aza mikosoka tsikoko intsony tompoko!

carole
carole
2 mois il y a

Cette manie de vouloir faire des enfants à tout prix alors que le planning familial est à la portée de tous.
C’est aussi le kolotsaina qui nous bloque, avec des proverbes et adages qui inhibent tout et qui nous rendent lâche: Ny adalan’ny tena tafiandamba (donc on supporte tout, on ne réagit pas), le fandeferana, le fihavanana, aleo very tsikalakalambola (donc pas besoin de chercher de l’argent), raha ho faty aho matesa rahavana, aleo maty ampitso toy izay maty anio, etc.

Afist
Afist
Répondre à  carole
2 mois il y a

Allez dire ca a un quelqu’un du bakart qui n’a que le ngolongolo comme loisir

Rafangy
Rafangy
Répondre à  Afist
2 mois il y a

plutot, les endemiques ont le ngolongolo dans le sang, sinon comment expliquer le lapabe, valabe et tous les autres dans les regions

Hary
Hary
Répondre à  Rafangy
2 mois il y a

C’est vrai mais les chinois aussi paraît -il . Mais le gouvernement chinois avait pris ses responsabilités : imposer la politique de l’enfant unique dans les années 60-70 pour maitriser la démographie . Honnêtement, aucun président malgache n’osera limiter le nombre d’enfants par foyer . Déjà la proposition de loi sur l’interruption volontaire de grossesse avait choqué l’opinion publique.

mpijery
mpijery
Répondre à  carole
2 mois il y a

Je persiste à penser que Madagascar n’est pas du tout surpeuplé, ce qui maintient la pauvreté est principalement le mode de gouvernance état providence (le fanjakana) qui conditionne tout le monde à tout attendre de l’état, alors que d’un côté, ce même état ne fait pas le dixième de ce qu’on attend de lui et se contente de mesurettes aussi populistes qu’éphémères

Rafangy
Rafangy
Répondre à  elman
2 mois il y a

je persiste (tiens, j’imite mpijery maintenant) à dire que la revolution socialiste d’abord, e,suite la pseudo revolution couleur dabam-pako après , ont tout detruit , tout, au debut des années 1970, les parents d’un copain a construit leur maison à 16km du centre de Fianarantsoa, sur la rn7 direction antananarivo, et chaque matin, la famille partait dans leur ami 8 rejoindre Fianar et revenir le soir, l’habitation n’etait pas tout à fait isolée mais le plus proche voisin est à 1km, ils etaient là sans aucune crainte, et pusi est venue la revolution socialiste et son lot d’insecurité, ils étaient obligés de quitter la maison,en 2017, j’y étais et il ne reste plus que quelques pans de murs, c’est pour vous dire que les gens veulent bien vivre loin de la ville, mais le fanjakana ne fait rienpour leur securité

Afist
Afist
Répondre à  Rafangy
2 mois il y a

Quelle securite ? On se fait braquer a Tana dans un parking a Tana en plein jour. Le comble c’est les forces de l’ordre qui disent que la securite est l’affaire de tous alors que ce sont eux et les bandits qui ont les flingues

Rafangy
Rafangy
Répondre à  Afist
2 mois il y a

les forces de l’ordre font hurler leur sirene dans les embouteillages quand ils ont rendez vous dans un bar quelconque, mais si jamais vous faites appel à eux, s’ils daignent venir, c’est après 2-5h après votre appel, et les soit disant forces de l’ordre n’osent jamais se mesurer avec les bandits armés comme eux

Hary
Hary
Répondre à  Rafangy
2 mois il y a

Madagascar aujourd’hui paie encore le prix de cette révolution socialiste. La preuve avec nos piètres 15 milliards de dollar de PIB à comparer avec les 1500 milliards $ pour l’Indonésie. L’Indonésie a eu la chance d’avoir une révolution « capitaliste » avec le Général Suharto, soutenu par les Etats Unis . Il s’agit d’un capitalisme d’état qui a fait ses preuves économiquement .

mpijery
mpijery
Répondre à  elman
2 mois il y a

Il s’agit donc d’un mauvais aménagement du territoire
J’ai vu sur une ancienne carte (en papier) de Tana-ville des projets de tunnels (Ampatsakana), avenues (Antanimalalaka 67ha) et bien d’autres mais qui n’ont jamais été réalisés
On a aussi notre Vanf national qui a toujours déploré l’extension de la ville vers l’ouest au lieu d’être vers l’est plus collinaire et ne nécessitant aucun remblais

Rafangy
Rafangy
Répondre à  mpijery
2 mois il y a

ces projets initiés par un razafy andriamihaingo dans les années 50 ont été votés par le conseil municipal de l’epoque, mais après 1972 et le laisser aller, il n’y a plus de voies, par exemple, la route qui va d’andohatapenaka jusqu’à ampefiloha et aboutir à amabtomena avec un tunnel, l’emplacement du tunnel est maintenant occupé par des habitations, il y a aussi la rue devant ny havana qui devait aboutir près de la gare, en passant par antohomadinika atsimo, ben les madinika l’ont squatté, etc, etc
je crois plutot que leur non realisation vient du manque de volonté politique plutot que par manque de financement

Rafangy
Rafangy
Répondre à  mpijery
2 mois il y a

seules quelques regions ont une densité de population élèvée, entre faratsiho et soavinandriana, c’est presque le desert, et entra antananarivo et ihosy, il y a presque toujours des habitations

Rafangy
Rafangy
Répondre à  carole
2 mois il y a

ah, si vous savez les croyances populaires à propos du planning familial: c’est contre la volonté de Dieu(oui, des prelats avancent cela)tsy mampiteraka intsony io, mahamomba ny zazakely io, etc, etc

Hary
Hary
Répondre à  carole
2 mois il y a

Vous avez raison sur la mentalité. Les pauvres font beaucoup d’enfants . Dans leur têtes, faire beaucoup d’enfants va leur faire sortir de la pauvreté car les enfants pourront travailler ou mendier.

Numerobis
Numerobis
Répondre à  carole
2 mois il y a

Un jour ça va finir comme le film « Idiocraty » ou peut-être qu’on est déjà dans ce film.

Rafangy
Rafangy
Répondre à  elman
2 mois il y a

ecole à peu près manarapenitra pour le batiment mais pas pour le personnel!moi, j’etais dans des ecoles publiques et il n’y avait pas le terme manarapenitra, et pourtant ces ecoles etaient bien equipées pour les labos, et les enseignats ont tous suivi des formations dispensés dans des centres dedié, ex centre de formation pedagogique de Mahazengy, ecole normale d’Imahamasina, sortants d’Ankatso ou cooperants etrangers

Za ihany
Za ihany
Répondre à  Rafangy
2 mois il y a

Beaucoup de réferences à Fianar à ce que je vois 😉

Rafangy
Rafangy
Répondre à  Za ihany
2 mois il y a

ma ville natale

mpijery
mpijery
Répondre à  elman
2 mois il y a

il y avait aussi quelqu’un qui travaillait pour Air France 😛

Rafangy
Rafangy
Répondre à  elman
2 mois il y a

il y a cette dame en train de taper sur le vehicule d’un candidat aux presidentielles, cela resume tout

CLAUDE
CLAUDE
Répondre à  elman
2 mois il y a

Ce n’était pas une chaise ?

Za ihany
Za ihany
Répondre à  mpijery
2 mois il y a

Je viens d’entendre parler de lui il y a une heure. Comme tout le monde, l’herbe sera plus verte ailleurs

Rafangy
Rafangy
Répondre à  elman
2 mois il y a

celui là, il est trop pedANT

Fil info

Voir d'autres articles

Vos réflexions

Veuillez autoriser les annonces sur notre site

Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité. La publicité permet de financer notre site.