Je ne comprends pas…

Loading

C’est la faute à la France si vous n’êtes même pas capables d’entretenir vos routes ?

Oui, de quoi donc ? Bah certaines réflexions qui disent que si on est pauvre c’est à cause de la France, qu’ils veulent même que l’on reste pauvre car quelque part, ça les arrange (sic) et d’autres réflexions du même acabit.

Allons, soyons sérieux letsy e. Et surtout, ne confondons pas tout. C’est vrai, la France a certains intérêts dans l’océan indien en général, et pour ce qui concerne Madagascar en particulier, je dirais que les intérêts premiers de la France dans ce pays … ce sont d’abord et surtout les 30 000 Français qui y résident. Et en priorité, y assurer leur sécurité.

Deuxio : les îles Eparses. Bah oui, pour des raisons géo stratégiques évidentes, il est évident que reny malala se battra bec et ongle pour conserver la maîtrise de ces confettis dans le canal du Mozambique. De toutes les façons même si ces îles étaient restituées au pays endémique, franchement, ça changerait quoi ? A part frimer avec le 26 juin, concrètement ?

Le canal du Mozambique : un espace géocritique

Tertio : assurer ce fameux rayonnement de la France à l’international. Vous savez la sauvegarde de la langue française, la concurrence avec l’anglais, la Francophonie et toussa. Historiquement parlant, nous faisons partie de cette francophonie, d’où leur présence. Et que l’on veuille ou non, on ne peut pas non plus balayer d’une pichenette cette histoire commune, certes souvent tumultueuse, et faire comme si elle n’existait pas.

Cet exposé étant réalisé, je ne vois nulle part un quelconque indice qui dirait “il faut que la France maintienne à tout prix dans la pauvreté ce pays Madagascar et ses habitants“. Si vous en voyez un, partagez s’il vous plaît merci.

Non, barboter dans la misère et la pauvreté, les Malgaches sont doués pour le faire eux-mêmes, comme des grands. Des mentalités de m****, des dirigeants de m****, une tradition commune et ancestrale de tirer vers le bas, la jalousie, le kamo be tendisme, et j’en passe.

Bien sûr que la France a distillé son “diviser pour mieux régner“. Mais ça, c’était une tactique de guerre, et au cas où vous ne le savez pas, elle n’a pas été appliquée qu’à Madagascar. En 1896 et pendant toute la première moitié du 20è siècle : au Maroc, en Algérie, en Cochinchine, en Malaisie et j’en passe, la même tactique de “pacification pour le contrôle du territoire” a été appliquée !

Et 60 ans plus tard où en sont tous ces pays ? Sont-ils aussi misérables que nous ? Aussi pauvres que nous ? Aussi nuls comme nous ? Malaisie PIB/hab en 2021 : plus de 11 000$ 😯 Zay, vita kabary.

A un moment il faut se résoudre à l’évidence : si ce pays est dans l’état où il se trouve aujourd’hui, c’est de sa faute et uniquement de sa faute. Ce n’est ni la faute à la France, ni celle de l’elman, ni de son gardien. Donc dirigeants de m**** = vahoaka de m**** = pays de m****. Re vita kabary.

Au lieu de courir après la France, choisissez plutôt soigneusement vos dirigeants et vous verrez, dans une ou deux générations cela devrait aller beaucoup mieux. Les Kagame, Macky Sall et toussa ont ouvert la voie, faites mieux qu’eux.

 

S’abonner
Notification pour
guest
11 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ericrazafy
ericrazafy
9 mois il y a

Voalazanao zato isan-jato

mpijery
mpijery
9 mois il y a

D’ailleurs, aucun pays n’a intérêt à appauvrir un autre potentiellement importateur de ses produits. Titiller ce fibre patriotique est l’excuse classique des mauvais dirigeants pour masquer leurs propres incompétences/magouilles.
Les pays étrangers peuvent s’adapter avec ces regimes pour leurs intérêts mais ne vont pas pour autant les soutenir contre vents et marées

Za ihany
Za ihany
Répondre à  elman
9 mois il y a

Au moins qu’ils nous refourguent des 777

Kotozefa
Kotozefa
9 mois il y a

Je suis tout à fait d’accord sur le point central : si nous sommes là où nous sommes aujourd’hui, c’est notre responsabilité qu’il nous faut assumer. En particulier, c’est nous qui choisissons (mal) nos dirigeants.
Cependant, je pense aussi que la France (comme d’autres pays) protège ses intérêts économiques ici (car il y en a évidemment, même hors îles éparses), et non pas seulement leur expatriés ou le rayonnement de la francophonie. Par exemple, les financements (AFD et autres), l’octroi prioritaire de gros contrats à des entreprises françaises, etc. On l’a très bien vu durant le mandat présidentiel de Ravalo, où la France, consciente d’être soigneusement écartée comme partenaire privilégiée, et voyant que le terrain économique leur était progressivement défavorable, a clairement et activement pris le parti des putschistes. Il ne faut pas se leurrer: il y a toujours de gros intérêts économiques derrière. Je ne dis pas que la France ne s’en sortirait pas économiquement sans ses interventions à Madagascar, loin de là. Je dis tout simplement qu’elle a certains intérêts économiques à Madagascar, intérêts qu’elle ne veut ni ne peut négliger, et qu’elle protège, quitte à s’immiscer de temps à autre dans la politique locale, parfois (ou souvent, c’est selon) au détriment du développement du pays.

Lepetimonier
Lepetimonier
Répondre à  elman
9 mois il y a

A mon humble avis de simple observateur ce ne sont pas les intérêts économiques de la France qui étaient en jeu mais les intérêts d’un groupement d’individus/entreprises qui voyait d’un mauvais œil l’ouverture du marché. Il suffit à ce groupement de faire du lobbying auprès des autorités françaises pour que leurs intérêts deviennent les intérêts de la France.

mpijery
mpijery
Répondre à  Kotozefa
9 mois il y a

Ils s’immiscent de temps à autres dans la politique locale, très probablement oui, mais toujours par l’intermédiaire des malgaches, donc on peut tourner dans tous les sens, nous serons toujours les premiers responsables

Hary
Hary
Répondre à  Kotozefa
9 mois il y a

3/4 du PIB malgache est réalisé par des entreprises françaises ou par des entreprises “Malagasy” mais avec des capitaux français. Certes , ce n’est que 5 milliards de dollar mais la France ne lâchera pas cette position stratégique dans l’Océan Indien.

Fil info

Voir d'autres articles

Commentaires

11
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x