En 2018 la HCC a proclamé la liste des candidats le 22 août

Ah oui  ils étaient 36 quand même

Gné ? Euh OSEF non ? Bah non, si j’en parle c’est qu’OSEF pas justement 🙂 Alors, quel lièvre il a encore détecté l’elman ?

Petit retour 5 ans en arrière donc. Et bien entendu, on peut passer tranquillement aujourd’hui à la loupe le cours des évènements de cette présidentielle 2018, et plus particulièrement le dépôt des candidatures et leur validation (ou pas) par la HCC.

Petit rappel du calendrier, extrait de la Décision n°26-HCC/D3 du 22 août 2018 : « Ayant examiné les dossiers de candidature qui ont été déposés à partir du 1er août 2018 et qui lui sont parvenus le 21 août 2018 à dix-sept heures au plus tard conformément à l’article 3 alinéa premier du décret n°2018-644 susvisé« .

Et ce qui interpelle aujourd’hui c’est que pléthore de candidats ont déposé leur dossier à la dernière minute, le 20 et même le 21 août 😯

Voir : élection – Ruée des candidats vers la HCC

Ici aussi : Présidentielle à Madagascar: fin du dépôt des candidatures

Donc 5 ans après, on peut légitimement se poser la question : comment est-ce que la HCC a pu valider en moins de 24 heures autant de candidatures ?

On passe sur les candidatures refusées, celles là on les détecte très rapidement car leurs dossiers étaient certainement incomplets voire farfelus mais quid des autres, ceux qui ont été validés en 24 heures donc ?

Est-ce que le fameux « contrôle de conformité » s’est juste borné à contrôler que « il faut ces documents« , le candidat les a fourni et puis basta ? Et bien vu la « rapidité de traitement » on peut donc légitimement en conclure que c’est bien ce qui s’est passé.

Ô ry zalahy e, c’est pourtant le Président de la République qu’on va élire là, et non pas un délégué de classe ou un chef fokontany 😯

Donc vérifier que la liste des documents fournis est exhaustive c’est bien… mais vérifier minutieusement que chacun de ces documents soit authentique et véridique ça aurait été encore mieux non ?

Et on comprend d’autant moins cette précipitation de la HCC de l’époque car elle avait si je ne m’abuse jusqu’au 26 août, soit 4 jours supplémentaires pour procéder à des contrôles approfondis.

On comprend parfaitement que l’erreur est humaine mais à ce niveau là, euh non on ne comprend pas.

Car ce manque de rigueur a abouti 5 ans plus tard au schmilblick incroyable que nous avons vécu ces dernières semaines, je parle bien sûr de l’affaire Cédric.

Et je suis même quasiment sûr qu’en grattant encore un peu plus, sur les 36 dossiers validés à l’époque, un paquet était certainement non conformes aussi ! Je prends par exemple la fameuse déclaration des biens immobiliers et des revenus, combien sont-ils à avoir rempli ça honnêtement ? Et donc quid du contrôle de leur véracité ?

Cette année, le dépôt des candidatures se tiendra du 23 août au 6 septembre 2023.

Et là aussi je détecte déjà un problème dans ce calendrier. Car imaginons justement que cette année, la HCC pour se rattraper de sa bourde de 2018, se donne quelques jours de plus, disons 4 jours comme en 2018, ce qui nous ramènerait donc au 10 septembre. Oui et ?

Sauf que le candidat Cédric, s’il était bien sûr candidat a donc déposé son dossier jusqu’au 6 septembre. De fait il démissionne donc le 9 septembre.

Et oooh la HCC n’accepte pas sa candidature le 10 septembre…. j’en sais rien moi, un certificat de nationalité litigieux par exemple.

Du coup comme sa candidature a été annulée… le 11 septembre il redevient donc Président de la Ruepublique jusqu’au 19 janvier 2024 ? 😯

S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Coco
11 mois il y a

Sauf que le candidat Cédric, s’il était bien sûr candidat a donc déposé son dossier jusqu’au 6 septembre. De fait il démissionne donc le 9 septembre.

La problématique se situe sans doute là. Logiquement, un Président sortant ne devrait pas se porter officiellement candidat tant qu’il n’a pas encore démissionné. Autrement, l’appareil de l’Etat, machin,etc…

Rafangy
Rafangy
11 mois il y a

« Du coup comme sa candidature a été annulée… le 11 septembre il redevient donc Président de la Ruepublique jusqu’au 19 janvier 2024 ? »

c’est compliqué hein! autant pour cedric 8cm que pour le chasseur de flamants rose, et je ne parle pas de la grande gueule de la ceni

Partager

Fil info

Voir d'autres articles

Vos réflexions

Veuillez autoriser les annonces sur notre site

Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité. La publicité permet de financer notre site.