Fianarantsoa : rumeur de rapts d’enfants

Loading

Dépêche Madagascar > Faits divers

Ah. Et ?

Et un 4X4 avec 6 personnes qui passait dans le coin a été intercepté par le fokonolona.

Du coup, vindicte sur 3 passagers du véhicule, qui avaient tenté de s’enfuir.

Après investigations, ces voyageurs passaient là par hasard, c’étaient des acheteurs de pierres précieuses.

Pas de bol, ils sont passés au mauvais endroit au mauvais moment alors.

Tout ceci reste éminemment sympathique, les touristes apprécieront de jouer leur vie sur une loterie « au mauvais endroit au mauvais moment« .

S’abonner
Notification pour
guest
6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Hary
Hary
1 année il y a

Madagascar est le pays des rumeurs et des superstitions. ça rappelle le cas des 3 personnes lynchées à Nosy be pour un meurtre qu’ils n’ont pas commis.
« Il faut réfléchir avant d’agir » comme dit l’adage .Mais à Madagascar , d’abord on agit et ensuite on réfléchit. ( ça fait penser aussi à cette autoroute )

Rafangy
Rafangy
Répondre à  Hary
1 année il y a

en 1978 aussi, pour detourner la colère de la plèbe, deba a imagine les mpaka voany sy mpaka nono, resultat, quelques personnes(8 ou 5 je ne m’en souviens plus) ont ete cramées dans une 504 familiale parce que accusées de mpaka voany ey mpaka nono,
« “Il faut réfléchir avant d’agir”  , ça c’est pour les personnes senseés, mais à gougou, à commencer par le plus haut sommet de l’Etat, je ne crois pas du tout qu’il y a des personnes sensées, et je ne parle plus des tshirts nylon

Za ihany
Za ihany
Répondre à  Rafangy
1 année il y a

Hary vient de dire que Madagascar est le pays des rumeurs… en voilà un bel exemple pour affirmer ce que deba aurait fait en 1978.

Za Ihany
Za Ihany
Répondre à  elman
1 année il y a

je ne veux pas polémiquer…pas plus en 1978 avec les mpaka fo, mpaka rà et les bibiolona (bobel?) qu’en 2009 avec le osy mainty: on est très manipulable.

Rafangy
Rafangy
Répondre à  Za Ihany
1 année il y a

vous avez oubliez les mpandatsabaratra, dont deba himself y coyait jusqu’à emprisonner un simple curé catho curieux de savoir sur ce mythe

Fil info

Vos réflexions

Veuillez autoriser les annonces sur notre site

Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité. La publicité permet de financer notre site.

6
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x