Et sinon quand est-ce qu’on parle de la vie des gens au quotidien ?

Loading

Dépêche Madagascar > Société

De cette classe moyenne qui a disparue, complètement noyée dans les limbes de cette paupérisation galopante ?

De cette insécurité criarde qui frappe n’importe qui, n’importe où, à n’importe quelle heure ?

De ces petites gens qui ne peuvent plus travailler, du fait de ces délestages à répétition ? Ou même des bacheliers qui doivent.. réviser dans le noir ?

La vraie vie tompokolahy sy tompokovavy. Pas cette espèce d’auto satisfaction horripilante, sous des applaudissements non moins horripilants ?

Ceci étant… on n’aura toujours les dirigeants que l’on mérite c’est ça ? Alors pensez-y sérieusement alors.

S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Afist
Afist
1 année il y a

De cette insécurité criarde qui frappe n’importe qui, n’importe où, à n’importe quelle heure ?
Ça ne concerne pas ceux qui étaient a la fête a Iavoloha dimanche

Malala
Malala
1 année il y a

Inona ny hirarahindry zareo an’izany ? ny fiainandry zareo efa milamina ary ny zanany efa tsara toerana aty en France koa rarahiny inona zay manjo ny gasy kely ao

Fil info

Vos réflexions

Veuillez autoriser les annonces sur notre site

Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité. La publicité permet de financer notre site.