Air Austral Air Madagascar, une concurrence acharnée

concurrence pour savoir qui sera le plus minable

récit d’un aller retour Majunga Paris

A l’aller tout va bien malgré une escale à Dzaoudzi un peu bousculée

le vol Majunga Dzaoudzi est en retard mais l’avion Dzaoudzi Paris attend les retardataires, d’après mon amie, le service à bord est très correct…..

Au retour ça se corse :

Mon amie à un billet et une réservation air austral pour un retour  Paris Majunga via Saint Denis et Dzaoudzi

Elle découvre  lors de l’enregistrement en ligne 10 heures avant le décollage prévu que son vol était modifié

Un appel surtaxé sur une  ligne très surchargée et quasi injoignable a permis à un agent Air Austral  de lui  « offrir  » le choix entre le même vol deux jours plus tard!! ou un changement de trajet à la même date Paris  Majunga via Saint Denis et Tananarive arrivée 4h plus tard que le vol initial

durant une escale de 5 heures à Tananarive , et bien que en « transit », elle ne bénéficie d’aucune assistance, devant même prendre, à ses frais un porteur pour manipuler ses bagages

Enfin, à l’enregistrement air Madagascar pour le dernier tronçon air mad/ewa air, ses bagages sont refusés car en surpoids selon eux, il faut dispute avec l’agent d’enregistrement, coup de téléphone rageur à l’agence  et au final intervention d’un agent air austral, pour qu’ elle ne soit pas obligée de laisser sur place à Tananarive une part de ses effets personnels

Nous avons conclu les mails et courriers de réclamation au bureau émetteur du billet par la remarque suivante:

«  »quoique tous les malgaches sachent que leur compagnie nationale est une des premières du monde en terme de mépris des clients, il était difficile d’imaginer que la contagion soit aussi instantanée, et « l’africanisation » d air austral aussi rapide » »

S’abonner
Notification pour
guest
6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Ianona
6 années il y a

Pendant la correspondance Tana —> Majunga, c’est donc la dame qui a dû charrier ses bagages d’un terminal (internationaux) à l’autre (nationaux)?

Imaginez que l’on vous demande de faire ça à chaque correspondance lorsque vous voyagez!

elman
Administrateur
Répondre à  Ianona
6 années il y a

Pendant ce temps, les redevances en toutes sortes explosent dans cet aéroport.

Plus tu paies, moins tu as.

Ianona
Répondre à  elman
6 années il y a

Partout où l’on va paie tous et tous les jours pour l’incompétence de nos mpitondra.

gerard
gerard
Répondre à  elman
6 années il y a

euh, Elman, c’est sans importance, mais j’ai essayé de joindre une image à mon laïus, qui a été censurée 🙂

gerard
gerard
Répondre à  Ianona
6 années il y a

l’excuse étant que son trajet « international » se terminant à tana, il fallait passer la douane

OK mais ils devaient une « assistance » …à la place elle na eu que disputes, parce que les bagages acceptés à Paris étaient devenus trop lourds à Tana !

kof
kof
6 années il y a

« l’africanisation » d air austral.

Pourquoi africanisation? Ils sont à des années-lumières de ça en Afrique. « Madagascarisation » serait plus approprié.

Fil info

Voir d'autres articles

Vos réflexions

Veuillez autoriser les annonces sur notre site

Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité. La publicité permet de financer notre site.