Waaaa l’ephoto

Loading

 

Gné, lol, inona indray izany ephoto an lery zany ? Et bah la digitalisation ne s’arrête jamais dans la civilisation, bien au contraire : en avant pour découvrir cette dernière nouveauté.

La problématique de l’elman ? Remplacer son vieux permis de conduire. Ndriii, le bon vieux papier rose de … 32 ans d’âge, ah oui quand même lol ! Il faut savoir qu’aujourd’hui, le permis de conduire français est maintenant lui aussi au format carte de crédit biométrique, exactement comme la carte d’identité.

Du coup comment ça se passe ? Il faut aller dans un bureau avec un vieux guichet tout poussiéreux et un interlocuteur tout kizintina pour procéder au changement ? 🤣

Euh non pas du tout. Vous restez tranquillement chez vous pour demander toussa et la seule petite problématique c’est en fait la photo d’identité. Comme vous le savez, il y a des exigences fortes sur ces photos d’identité officielles, que ce soit pour le passeport, la carte d’identité et donc pour celle qui nous intéresse aujourd’hui, le permis de conduire.

3 options pour ce faire. La première, qui ne nous intéresse pas, c’est de prendre sa photo conforme sur tirage papier, et de l’envoyer par la Poste. Bof c’est long et un peu aléatoire, donc on oublie.

La seconde c’est que bien entendu il y a maintenant des applis de photos officielles reconnues par l’État.. vous vous tirez le portrait avec votre smartphone via cette appli, qui analyse ainsi en direct si c’est conforme ou pas.

Un photomaton ephoto

La troisième, et c’est celle que j’ai choisi, c’est l’ephoto. En plus, il y a un photomaton compatible juste à côté de chez moi. Un photomaton c’est un automate où vous vous faites tirer le portrait. Donc vous vous faites tirer le portrait par la machine et au final, il vous imprime vos photos ET il vous rajoute un code à 22 caractères (je l’ai flouté dans la photo en haut). Le photomaton est bien évidemment connecté.

Du coup, il reste à aller sur le site de l’ANTS, où vous êtes bien évidemment déjà connu via France connect. Vos informations se remplissent automatiquement, votre adresse est elle aussi automatiquement vérifiée via une API, et il ne vous reste plus qu’à renseigner la séquence de 22 caractères pour la photo et ô miracle, il a instantanément récupéré votre photo 😳

Ah oui j’ai oublié de le dire mais au photomaton, pendant le processus, vous signez vers la fin de la procédure sur une plaque de verre. Du coup l’ANTS dispose ET de votre photo ET de votre signature, kay ! Ces éléments figureront bien évidemment sur le futur permis de conduire.

Tout le monde est évidemment gagnant dans cette histoire. L’Administration qui n’a plus à constituer votre dossier puisque celui-ci se constitue quasiment tout seul donc économie de fonctionnaires, et vous, vous n’avez pas une demi-journée à perdre dans un quelconque service administratif. Voire une journée qui commence à l’aube dans certains pays moyenâgeux n’est-ce pas ? 🤣

Hormis la prise de vue photos, il m’a fallut environ 15 minutes pour constituer rapidement la demande sur le site de l’ANTS. Ah oui par précaution ils demandent quand même une photo/scan rapide d’une pièce d’identité et de votre ancien permis.

Allez, il reste à savoir combien de temps il va leur falloir pour procéder au tirage de mon nouveau permis de conduire et à me le faire parvenir. Mais bon, il n’y a pas d’urgence, je peux encore continuer à utiliser mon bon vieux permis rose à 3 volets en attendant. Voilà pour ce test, tsotra, milamina et mirindra, tsy mila “mametraha kely ram’s a” 🤣

S’abonner
Notification pour
guest
10 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
rnaivos
rnaivos
1 mois il y a

J’ai effectué ma demande le 17/01 le permis n’est pas encore délivré a ce jour. Par contre, je reçois un SMS a chaque avancement dans le processus.
En parallèle, j’ai aussi demandé celle en format biométrique malgache le 25/01. on m’a de suite octroyé un permis provisoire en format papier.

On verra laquelle des 2 sera livré en premier :-).

raossy
1 mois il y a

tsy mila “mametraha kely ram’s a” 
Sady tsy mila milahatra vao maraina na mametraka kely ho an’ny mpanera filaharana e.
Je ne sais pas si çà existe encore les ”mpanera filaharana” comme ceux qui exerçaient devant les salles de ciné d’antan (rex, ritz, roxy..)

rnaivos
rnaivos
Répondre à  raossy
1 mois il y a

A ambohidahy j’ai eu la chance d’avoir un copain de promo qui a permis d’accélérer les démarches
Par contre, le processus nécessite de passer physiquement par 4 ou 5 guichets ce qui contraste bien évidement avec celui en France.
Quelqu’un qui n’a pas “un ami” dans le milieu y perdra facilement une demi-journée.

rnaivos
rnaivos
Répondre à  elman
1 mois il y a

De toutes façons j’étais pas prêt à payer quoi que ce soit hors les droits ni à faire la queue une demi-journée donc c’était ça ou rien .
sinon le permis français arrive bientôt, je viens d’être notifié. par contre, je risque de ne pas pouvoir le récupérer, car c’est une livraison contre signature… à suivre.

Rnaivos
Rnaivos
Répondre à  rnaivos
1 mois il y a

Épilogue, permis français délivré grâce à l’é-procuration, si si c’est pas une blague c’est exactement comme la e-photo mais c’est la procuration.
du coup, j’ai depuis ce jour un 8cm de plus dans mon pantalon.

Fil info

Voir d'autres articles

Chroniques
elman

Madagascar : 94% des travailleurs sont … informels ?

Gné ? Waouh 94% mais c’est énorme ça dites donc 😯 Ceci étant, en y réfléchissant 2 secondes, le chiffre semble tout à fait plausible. Vu la démographie galopante, vu le faible tissus économique “formel“, vu le taux incroyable d’analphabétisme, et vu plein d’autres choses, 94 personnes sur 100 travaillent

Chroniques
elman

Se barrer… pour les vacances

Gné ? Oui oui ça y est, le mois de juin arrive et comme tous les ans, ça va être le signal de départ des transhumances endémiques vers ici, la civilisation. Aaaah, la civilisation… l’électricité 24/7/365, l’eau chaude, l’eau froide, la sécurité, les belles autoroutes… la propreté aussi. Ça fait

Chroniques
elman

Offrez quelque chose à vos lecteurs

On me pose souvent la question : “dis elman, comment tu fais avec ton site pour avoir autant de visiteurs sur ton site et en si peu de temps” ? Non je ne suis pas magicien 🙂 Le truc ? Il est simple : j’essaie toujours de proposer ou de

Chroniques
elman

Cette peur du karana là …

Gné ? Un énième projet de Loi sur la refonte du Code de la Nationalité remet sur le tapis cette énième phobie peur des karana. Car il faut avoir le courage de dire les choses avec les bons et vrais mots qu’il faut : on charrie les karana, on méprise

Chroniques
elman

Le vahoaka est impatient

L’impatience fait partie de la nature humaine, c’est un fait. Nous sommes tous des gens pressés, nous voulons que les choses aillent vite, terminée la génération des has been adeptes du mode moramora. Et cette nouvelle donne, Hery Rajaonarimampianina ne l’aura malheureusement compris que trop tard, alors qu’il est en

Chroniques
elman

Pauvre pays, pauvres Malgaches

Savez-vous ce qui m’a sidéré en fin de semaine dernière ? C’est que sur le plan économique, ce qui a (quasiment) fait la Une dans les media, c’est … l’ouverture du second GAB d’une banque de la place à Antsirabe. Non je n’ai rien contre la BMOI, mais c’est la

Chroniques
elman

Pourquoi cette propension à toujours vouloir se faire mousser ?

Gné, vous n’avez pas remarqué ? Et pourtant c’est flagrant comme le nez au milieu du visage : certains ont un besoin de se faire mousser en permanence, d’être toujours en mode star, d’avoir le feu des projecteurs braqués sur eux. En permanence. … et pour ce faire, tous les

Je ne pensais pas qu'un pot de yaourt ferait autant monter la mayonnaise
Chroniques
elman

Je ne pensais pas qu’un pot de yaourt ferait autant monter la mayonnaise

Je vous l’avoue en toute simplicité : en écrivant ce banc-test sur les yaourts vanille à Madagascar, je ne pensais pas que ça allait buzzer dans de telles proportions. Mais je ne m’en plains pas, au contraire 🙂 Lire : J’ai goûté pour vous tous les yaourts vita malagasy Des dizaines

Chroniques
elman

Antananarivo, 27 janvier 2050

Il est 06:30 du matin, il est l’heure pour toute la maisonnée de se lever et d’aller à l’école et au travail. Le passage à la douche est une simple formalité, l’eau au robinet sort à profusion, froide, chaude, à la demande. Un petit miracle rendu possible grâce aux chantiers

Commentaires

10
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x