Ouh là, un peu en ébullition le monde ?

Je … non, rien

Gné ? Ah si si, 2024 bonne année et toussa si vous voulez mais un rapide coup d’oeil sur l’état du monde nous entraîne quand même dans un océan d’incertitudes… voire d’inquiétudes ?

La guerre en Ukraine… qui va bientôt sur ses 2 ans, waaa.. Ce conflit pour moi est l’une des causes majeures de l’incroyable inflation que nous subissons justement depuis ces 2 dernières années. Ceci étant, la grande distribution en profite un peu abusivement  aussi… il serait grand temps que les gouvernants régulent un peu tout ceci, du moins pour un temps, car ça commence à se compliquer pour le portefeuille des consommateurs.

Et puis le conflit entre Israël et le Hamas s’est aussi invité à la fiesta. Avec, et nous sommes en train de le vivre en ce moment même, un risque d’embrasement régional très sérieux. Le Liban, l’Iran, l’Irak, la Syrie, le Yémen, ouh là, c’est chaud toussa… les conflits au Proche-Orient qui ne se sont jamais en fait arrêtés depuis un peu plus de 2000 ans non ?

Autre velléité guerrière, la Corée du nord qui commence aussi à montrer les muscles par rapport à son voisin du sud… avec déjà des centaines de tirs de missiles. Simple manœuvre d’intimidation ou là aussi début d’un quelque chose ?

A Taïwan la situation ne s’est toujours pas améliorée non plus, avec une Présidentielle en ligne de mire là aussi. Du coup, une poudrière potentielle à surveiller aussi.

En parlant de Présidentielle, 2024 ce sont les Présidentielles russes … et américaines. Si les résultats du scrutin russe, prévu en mars 2024 ne font l’ombre d’aucun doute, le résultat s’annonce un peu plus aléatoire côté américain… avec un retour toujours possible du dénommé Donald Trump.

Bref, comme on le voit, tous les pays du monde sont un peu préoccupés en ce début d’année 2024 donc il ne faudra pas trop compter sur le mangaaaatakaree. L’occasion peut-être de se retrousser enfin les manches, d’exploiter ses propres ressources, matières premières, et de les transformer sur place au lieu de les brader à l’étranger pour une poignée d’ariary ?

Et il n’y a toujours pas de mystère : pour passer cette année 2024 sans encombres, chaque pays veille scrupuleusement à assurer sa souveraineté alimentaire. Ceux qui comptent encore sur les bateaux pour importer leur aliment de base, le riz par exemple, sont mal barrés. Très mal barrés.

Voilà pour ce rapide tour géopolitique mondial de ce début d’année 2024. Beaucoup de choses se passeront encore tout au long de l’année mais malheureusement, au vu du contexte actuel, les bonnes nouvelles seront rares.

Partant de là, et comme gouverner c’est prévoir, à chaque pays de protéger ses intérêts, de réellement protéger sa souveraineté nationale, son territoire ainsi que la sécurité de ses citoyens.

Loading

S’abonner
Notification pour
guest
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
idefix
5 mois il y a

Je pense que les excuses sont déjà toutes trouvées pour la fin du quinquennat 🙂

Ralay Rock
Ralay Rock
5 mois il y a

Ici “gouverner c’est se pourvoir”…

CLAUDE
CLAUDE
5 mois il y a

En regardant la photo, on peut se rendre compte que c’est toute la famille qui est atteinte de troubles psy.
Ils sont tous hors-sol.

idefix
Répondre à  CLAUDE
5 mois il y a

Le monde merveilleux de Simplet 😛

simplet

Fil info

Voir d'autres articles

Chroniques
elman

Alors, élection ou pas élection ?

Je tire mon chapeau : nous sommes fort nous autres Malgaches. Très fort. A deux mois DU rendez-vous quinquennal que représente l’élection présidentielle, et bien nous avons encore trouvé le moyen de nous poser la question si l’élection aura bien lieu. Ou pas. Et ce constat est bien révélateur de

Chroniques
elman

Kay l’insécurité

😯 Un gars qui finit en caleçon dans la rue, bien dépouillé comme il faut. Une boutique de téléphonie qui se fait desceller ses briques la nuit et hop, main basse sur tous les téléphones. Des passants et des scooters qui se font attaquer et dont leurs pilotes se font

Chroniques
elman

Tu ne veux pas te faire critiquer ?

Gné ? Ayant quelques minutes à perdre, j’ai donc écouté le début de l’allocution de sa Seigneurie ce vendredi matin au CCI Ivato pour ce énième forum. Indépendamment que c’est aussi un énième remake de son IEM, ce qui est surtout ressorti c’est la dent que son altesse a envers

Ce mois-ci je mange des madriers et des tôles - 4ème partie
Chroniques
elman

Ce mois-ci je mange des madriers et des tôles – 4ème partie

Nous continuons notre saga de se payer en premier (et de s’enrichir) avec ce 4ème chapitre, Ce mois-ci je mange des madriers et des tôles. Mais auparavant, et comme promis, nous allons parler aujourd’hui de notre rapport à l’argent et du fait que ce n’est pas le volume d’argent qui rentrera

Chroniques
elman

Alors, il y aura quoi cette semaine au menu ?

Alors, il y aura quoi cette semaine au menu ? Un Ministre indélicat avec les sous de son Ministère ? Ça c’est fait. Un Ministre escroc jusqu’à la moelle ? Déjà vu. Un Ministre geek grand amateur d’écrans plats ? Déjà remercié. Un Ministre en plein voudeville ? Affaire en

Chroniques
elman

Interdiction de montrer que l’on est riche dans un pays pauvre

Gné ? Mes lectures nocturnes m’ont amené par hasard sur un billet de l’excellent goodmorningmada : “Confucius disait que c’était une honte d’être riche dans un pays pauvre” Lire : Les coûteuses études d’Arena Rajoelina, fils aîné du président malgache. Promis juré, je ne l’ai lu qu’aujourd’hui, bien après ma

Disiz la peste
Chroniques
elman

Disiz la peste

J’aurai pu tout aussi bien intituler cette chronique “Et pourtant elle revient tous les ans la peste” mais l’un dans l’autre, le fait est là : voici la peste, elle est de nouveau là. En ce mois d’octobre 2017. Quand je vois aujourd’hui les gesticulations ministérielles j’ai envie de poser

Chroniques
elman

La vie part en sucette au pays endémique

Gné ? Oui oui je vais m’expliquer sur les raisons qui m’ont amené à arriver à cette conclusion mais ce n’est plus un sentiment ou une conviction, c’est vraiment la réalité. Bon, les 81% qui vivent avec 0 à 2$ par jour, il n’y a plus grand chose qui change

C'est la faute à cet écran
Chroniques
elman

Nouveau look ?

Oui oui, quelques petits changements sur un coup de tête 🙂 Alors, qu’est-ce qui lui a pris à l’elman ? Bah en fait quand vous vous êtes habitués à bosser sur un écran large et que vous êtes agacé à chaque fois que vous venez sur le site car c’est

Commentaires

5
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x