Les raisons de la colère

Dégoûté, j’ai même pas eu un petit kovetaveta

Gné ? Ah oui oui, 24 heures après le cataclysme des législatives européennes, retour à tête reposée sur cet événement dont personne n’avait vu venir les conséquences sur les plans nationaux et locaux.

Une chose est sûre : il existe un réel marasme pour ne pas dire un gros malaise en France aujourd’hui. L’inflation atteint des sommets et ça devient très compliqué pour les gens modestes voire pour les classes moyennes d’y faire face. On en est pas encore au niveau de la pauvreté endémique mais il est clair que le niveau de vie avant Covid n’est plus du tout le même qu’aujourd’hui.

Certes le Président Macron avait prévenu à un moment que “les jours d’abondance étaient derrière nous” mais le choc économique que nous vivons aujourd’hui est très conséquent, avec toutes les conséquences que l’on imagine sur le pouvoir d’achat. Les supermarchés quasi vides, peu fréquentés, même le samedi est un marqueur très flagrant de cette baisse de régime. Par ailleurs, en parallèle, la réduction drastique de la voilure sociale (aides, santé, chômage, etc.) n’est pas passée inaperçue non plus.

France : les crises se précisent

Et c’est tout cela qui contribue à ce malaise évoqué plus haut. Les gens ne suivent plus et le programme qu’on leur propose ne leur “parle” pas non plus. On rajoutera à cela la sur mediatisation au quotidien des actes d’incivisme et d’insécurité et au final on en arrive à ces scores “extrêmes” à ces législatives.

J’ai vaguement regardé quelques plateaux “soirées électorales” ce dimanche soir et le constat est affligeant : on y a surtout vu des politiques qui passaient leur temps à s’invectiver les uns sur les autres, en mode cpasmafote clavotre, chacun essayant visiblement de “tirer la couverture vers soi” et d’échafauder ses petits plans sur la comète pour le 30 juin prochain.

Et bien je suis désolé de les faire un peu atterrir mais c’est exactement de ces petits comportements politiciens que la plèbe en a marre. Et comme on imagine que les 15 prochains jours seront de la même veine, le Rassemblement national a donc un énorme boulevard devant lui : eux ils ont compris qu’il fallait s’adresser à la plèbe avec des mots que la plèbe comprend : redonner du pouvoir d’achat, baisse du prix de l’énergie, intransigeance sur la sécurité, etc.

Évidemment que gouverner ne se résume pas à contrôler l’immigration mais encore une fois, ils ont compris que la meilleure façon de s’attirer les voix du peuple… bah c’est de s’adresser au peuple, non ? Les autres partis politiques devraient sérieusement en prendre de la graine.

Pour en revenir (et terminer) avec ce marasme socio-économique, je ne m’en fais pas trop. J’ai notamment souvenir de l’explosion de la bulle financière dans les années 2000, là aussi ça n’a pas été jojo, mais le Capitalisme et la société de consommation a ensuite rapidement repris le dessus. Le Capital ne peut pas fonctionner avec des gens pauvres donc gageons que cela devrait changer rapidement.

Le cas échéant ? Un Premier ministre RN qui a déjà quasiment un pied à Matignon dans un mois… et qui sera suivi de 30 mois d’incertitudes absolues jusqu’en avril 2027. Mais bienvenue dans la démocratie, vox populi, vox dei, chapeau bas au Président Macron qui n’hésite pas à remettre la Mosquée 🤣 l’église au centre du village comme on dit, dans la plus pure tradition gaulliste de la Vème République. Mais en attendant j’ai toujours pas mon kovetaveta 🙂

S’abonner
Notification pour
guest
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
El hombre
El hombre
8 jours il y a

En France la majorité au pouvoir perd les élections européennes, elle prend acte, analyse et se penche sur la meilleure réponse possible à savoir ici “écrire l’histoire et non la subir”. A Mada, tu es au pouvoir tu te prends une rouste aux législatives et tout ce que tu trouves à dire c’est que tu t’es fais piner et comme d’habitude tout ce petit monde va passer en force pendant que le pays continue à s’enfonce. C’est affligeant surtout pour tous ces millions de compatriotes qui n’ont d’autres choix que de couler avec le navire!

future abonnée
future abonnée
8 jours il y a

Reculer la retraite à 64 ans (67 ans à taux plein)dans une procédure inimaginable en démocratie., désindexer ces retraites ce qui appauvrit un peu plus chaque année les retraités. Les Français ont dit à Macron ce qu ils pensaient de sa façon de faire !
Augmenter les franchises médicales
Rogner les indemnités chômage alors que l assurance chômage est privée (employeur/Salarié)et excédentaire.
et en même temps ne pas augmenter les impôts sur les milliardaires ni rétablir l ISF.
Dépenser 400 milliards pour les militaires pour avoir plus de blindés qui rouilleront dans des hangars , alors que Poutine sera mort dans 10 ans.
Les Français pensent comme moi que Macron ne fait pas le job.

Taper sur les Vieux, les Malades et les Pauvres n’est pas possible dans la république Française.

Mais je n ai pas voter pour le RN. Pour la suite il faut pas exclure une démission de Macrron…qui lui permettrait de se représenter une 3éme fois (pour se faire battre…)

Za ihany
Za ihany
8 jours il y a

les “raisins de la colère” là où je suis se comprend par la paupérisation des petits agriculteurs, la lente disparition de la classe moyenne surtout en milieu rurale/petite ville, la mort des petits commerces, le fossé numérique et l’inflation bien sûr. Normal que mon coin est une terre fertile pour Jordy et consorts (le plus haut score)

Za ihany
Za ihany
Répondre à  elman
8 jours il y a

Après avoir lu “A l’est d’Eden” il y a 30 ans, c’est toujours dans ma liste des “à lire…”

Fil info

Voir d'autres articles

Chroniques
elman

Un compromis est-il préférable à une mauvaise guerre ?

Gné ? Encore un énième sujet philosophique nocturne de l’elman ? Euh oui et non. Comme vous le savez (ou pas), des hommes de l’ombre sont à l’œuvre depuis des mois et le moins que je puisse dire, c’est que les événements sont en train d’accélérer vachement. La moins bonne

Chroniques
elman

Le Père Pedro s’équipe en solaire

Ou plus exactement, Andralanitra, où vivent 25 000 protégés du père Pedro, s’équipe de panneaux photovoltaiques, offerts par la fondation Manantena. Le système retenu est assez original : se présentant sous la forme d’un arbre solaire dénommé ALTES, pour Autonomous Life Tree Electric System, le mécanisme est impressionnant. Les 2 arbres

Chroniques
elman

Alors ce pataquès ?

Gné ? Ah si si, même moi j’apprends encore des mots nouveaux, en lisant les articles de la Presse internationale. Après simulacre, mascarade, cirque, pantalonnade… voici donc le pataquès tompokolahy sy tompokovavy. Pataquès : Faute, incorrection de langage quelconque; discours confus. Synon. baragouin, charabia, galimatias, lapsus.Discours plein de pataquès On

Chroniques
elman

Feu vert, orange et rouge

Gné ? Non, c’est la première réflexion qui m’est venue lors de l’allocution de ce 27 décembre du Premier ministre Jean Castex sur les nouvelles mesures sanitaires, et plus particulièrement sur ces 3eme et 4eme dose.. ou même pourquoi pas 5eme ? 6eme ? Je ne suis pas un antivax,

Chroniques
elman

Des menaces, toujours des menaces

Gné ? Oui, c’est quand même un peu hallucinant de voir quasiment le reste du monde complètement tétanisé face aux menaces incessantes de M. Poutine. On peut comprendre la prudence nécessaire à déployer face à ce genre de personnages dangereux mais quelque part, il ne faut pas hésiter non plus

Chroniques
elman

Ça coûte cher d’être pauvre

Gné ? Ah mais absolument, ça coûte cher d’être pauvre. Avec sa petite variante : tout coûte cher quand on est pauvre. C’est quoi le “tout” dans “tout coûte cher” ? Bah tout, absolument tout ! La vie dans tous ses aspects. La moindre petite chose, même la plus basique

Chroniques
elman

Subventionner la pauvreté : c’est compliqué hein ?

Tout le monde aujourd’hui est bien entendu suspendu à la hausse des prix à la pompe, inéluctable. Il ne s’agit plus de savoir si les prix vont augmenter mais plutôt quand est-ce qu’ils vont augmenter ? Et surtout de combien ils vont augmenter ? Chaque début de week-end ça va

Une grève de taxis qui fait le buzz - Photo FB FEM
Chroniques
elman

Une grève de taxis qui fait le buzz

Ce début de semaine, le buzz c’est évidemment ce mouvement de grogne des taxis dans la Capitale. Selon les organisateurs 2000 d’entre-eux étaient hier dans les rues de Tana pour y mener des opérations escargot. La CUA pour sa part en a décompté 130. Après avoir discuté un peu avec

Commentaires

5
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x