JIRAMA : et bien voilà, enfin de la franchise

Loading

Dépêche Madagascar > Energie

Communiqué Jirama

Réseau interconnecté d’Antananarivo : Délestage tournant

L’approvisionnement en fioul lourd, alimentant les centrales thermiques, presque dans tout Madagascar, accuse du retard. Notons que ceci est indépendamment de la JIRAMA.

La JIRAMA doit ainsi ėconomiser le stock de carburants disponible afin d’éviter les coupures générales.

De ce fait, pour le cas du Rèseau Interconnecté d’Antananarivo, nous sommes contraints de procédér à un délestage tournant d’une durée d’1h30, ce mardi 02 Juillet entre 13 heures et 17 heures et entre 22 heures et 4h00 du matin.

Le planning des coupures vous sera communiqué à la même page incessamment.

La JIRAMA présente ses excuses pour les désagréments engendrés et vous remercie de votre patience.

S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
tsytiafoza
tsytiafoza
23 jours il y a

Pas si franc que çela. Pour avoir du fioul lourd, il suffisait et il suffira de payer. La plupart des compagnies pétrolières ont arrêté d’importer ce produit justement pour éviter les réquisitions sans paiement. Je me demande qui accepte encore de livrer la Jirama dans ces conditions et avec ce retard. Disons plutôt que les caisses sont vides et que personne ne veut se faire plumer. Parlons d’absence au lieu de retard.

zana
zana
Répondre à  tsytiafoza
22 jours il y a

Mais ce n’est pas la Jirama qui paie le fioul, c’est le du ministère des finances qui doit décaisser le fond énergie si j’ai bien compris leur accord avec la banque mondiale. Le hic c’est que même si vous avez la tête si les membres sont paralysés, la tête ne peut faire qu’observer dans l’impuissance la catastrophe engendrée par cette paralysie. Les israëliens sont parmi les meilleurs en qualité de la gestion des énergies, le parc solaire du désert de Néguev est la plus puissante au monde. Il a proposé avant même sa prise de fonction, il a misé sur les énergies rernouvelable, surtout solaire. Seulement, les responsables malagasy pense plutôt à terminer les velirano de 2018.

Fil info

Vos réflexions

Veuillez autoriser les annonces sur notre site

Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité. La publicité permet de financer notre site.