Élections présidentielles : un premier filtre par l’argent donc

Loading

Dépêche Madagascar > Politique

Oui ?

Oui, si vous souhaitez vous porter candidat, hop, une petite caution de 200 millions ar déjà pour participation aux frais. Remboursés si vous faites au moins 10% au premier tour.

Certes ça ecremera déjà pas mal de candidatures farfelues mais pour ma part, j’aurais préféré un autre type de filtrage : peut être candidat celui qui présente une liste de 150 députés par exemple.

S’abonner
Notification pour
guest
16 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
mpijery
mpijery
1 année il y a

Je suis d’accord que l’écrémage par l’argent n’est pas la solution car les « mauvais candidats » sont souvent extrêmement bien financés. Je suis plus sur la transparence totale sur la provenance des fonds de campagne sans nécessairement plafonner.
Pour éviter les candidats farfelus, on pourrait aussi utiliser le parrainage citoyen (50 000 signatures par exemple?)

Rafangy
Rafangy
Répondre à  elman
1 année il y a

et des maires se retrouveront avec beaucoup d’argent d’un coup, car un seul maire peut parrainer plusieurs candidats, ou si on sort une loi n’autorisant un maire à ne parrainer qu’un seul et unique candidat

Ravazaha
Ravazaha
1 année il y a

Tout à fait d’accord avec Mpijery, sur la transparence et un système de parrainage. 200 millions d’AR ce n’est pas une petite somme et ça peut écarter des candidatures, de témoignage certes, mais parfaitement légitimes.

Rahandy
Rahandy
Répondre à  elman
1 année il y a

Ce n’est pas grand chose pour ces gens, ce ne sera pas un blocage.

CLAUDE
CLAUDE
Répondre à  elman
1 année il y a

Ndriiii…
« Valala manidina asiko sira? »

Rafangy
Rafangy
Répondre à  elman
1 année il y a

plutot des mpikarama

rnaivos
rnaivos
Répondre à  elman
1 année il y a

Surtout que la caution sera remboursée si le candidat fait plus de 10% des suffrages exprimés.

mpijery
mpijery
Répondre à  elman
1 année il y a

Ça peut aussi être interprété comme « la mafia n’est pas derrière moi »

Rafangy
Rafangy
1 année il y a

moi, j’aurais preferé que chaque candidat dispose de delegués dans chaque bureau de vote, le lahiniriko qui habitait à itaosy et candidat lors des presidentielles de 2006 n’avait pas même pas de delegués dans tous les bureaux de vote à itaosy

SRA
SRA
1 année il y a

Et personne ne demande un a minima Bac+5?

mpijery
mpijery
Répondre à  SRA
1 année il y a

On pourrait mais ce n’est pas une garantie d’avoir un bon président, sinon le Pr Zafy aurait été le meilleur

Afist
Afist
Répondre à  SRA
1 année il y a

Le prof Jonah Ratsimbazafy, invite de Gascar Fenosoa hier un master 2 pour le prezda et deputes

Fil info

Vos réflexions

Veuillez autoriser les annonces sur notre site

Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité. La publicité permet de financer notre site.