Aaah, une belle cité bien organisée

Loading

Ah, une petite vidange de l’avion de chasse au menu ce week-end

Gné, inona indray ? Rhoo, arrêtez d’être sur la défensive, mais qu’est-ce que vous êtes tendus comme des strings, c’est incroyable ça ! 

En fait, tout à l’heure, je marchais …  simplement dans la rue. Et oui, tout simplement. Mandeha tongotra.. Walking in the street, tout ce qu’il y a de plus simplement banal donc.

Et bien justement, ça en devenu tellement banal que l’on ne fait plus attention à rien, que l’on ne regarde même plus son environnement.

Et pourtant, il me suffisait donc de bien ouvrir les yeux et de bien regarder autour de moi. Et j’ai vu quoi ?

Et bien j’ai vu plein de choses tompokolahy sy tompokovavy. J’ai d’abord vu la route.. une simple petite nationale qui traverse la ville, mais en 2×2 voies, avec couloir de bus de chaque côté ainsi qu’une piste cyclable.

Sur les 2×2 voies, que des véhicules motorisés. Et un peu plus loin, des carrefours aménagés, avec des feux tricolores.

Ensuite, moi j’étais sur le trottoir. Un trottoir large, et uniquement réservé aux piétons. Aucun marchand sur le trottoir, on y marche, point.

Les marchands, les commerces, ils ne sont pas à la sauvette, ils sont dans leurs magasins et si on veut acheter, on rentre tout simplement.

Ah oui j’ai oublié de le préciser mais sur la route et sur le trottoir, on y lave pas sa voiture. On n’y change pas non plus ses amortisseurs ou même son embrayage, de toutes les façons tout le monde roule, personne n’est en panne. C’est l’avantage d’avoir de belles routes, à 300 000 kms par exemple, c’est comme si votre voiture sortait de rodage.

Bref, on marche donc normalement dans la rue, on est pas importuné tous les 2 mètres par un vendeur qui tient absolument à vous refourguer n’importe quoi. Ah la la, quel plaisir de ne pas être importuné, de pouvoir marcher et que l’on vous fout* une paix royale !

Mais au fait pourquoi tu marches l’elman ? Ah mais tout simplement pour aller récupérer ma voiture sur le parking du centre commercial. Un vrai centre commercial où l’on peut acheter les bidules et les trucs que l’on veut, sans être frustré car les tarifs atteindraient des sommets stratosphériques.

Le temps de ranger les courses, de se glisser au volant, puis s’insérer dans la circulation sans être emmerd* par une horde de charrettes, de vélos, de scooters et j’en passe. C’est un vrai délice de prendre le volant dans ces conditions.

Donc c’est à toussa que je pensais en parlant de cité bien organisée. Chaque chose à sa place, tout est normé, tout est codifié et c’est formidable.

Et c’est vraiment un réel plaisir de circuler dans l’espace public sans être en permanence emmerd* par les autres. Ah oui l’enfer c’est les autres effectivement, n’est-ce pas le pays endémique ?

Vous comprenez un peu mieux maintenant ces vazaha “impatients” à Madagascar ? Toute leur vie ils ont baigné dans cette “normalisation” et bonjour le choc avec votre kitoatoa party ! Aux vazaha sanguins je leur conseille de rester en France car c’est l’AVC garanti à Madagascar, tena sanaby.

Donc voilà voilà. L’elman qui arrive à pondre une chronique rien qu’en marchant dans la rue ? Et bien oui, vous n’y faites peut-être plus attention mais cette organisation de la cité, cette discipline, ne serait-ce pas déjà les bases du vivre ensemble ? Quand rien n’est respecté, quand rien n’est à sa place, bienvenue dans le fou*toir endémique. Io izy io.

S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Coco
1 année il y a

Sans oublier les marquages au sol et les feux de signalisation…Le passage piéton au bas de l’escalier d’Antaninarenina pour aller vers les pavillons est devenu, lui, quasiment invisible et ce, depuis des mois.

Fil info

Voir d'autres articles

Au ras des pâquerettes
Chroniques
elman

Panorama de la semaine du 1 mai

Que devient le Claudine Gate ? Certains ont semblé miser sur le temps qui passe et la mise est sur le point d’être remportée, car plus les jours passent et moins le sujet fait la Une des médias. Quelques manifestations de natifs excités des 4 coins de l’île par ci par

Chroniques
elman

9ème partie : ce mois-ci, j’aurais bien aimé acheter ça

Oui, je pourrais l’acheter là maintenant tout de suite, en plus elle était à -50%, mais en y réfléchissant bien, et toujours dans notre optique de nous enrichir, est-ce raisonnable ? Oui je sais, il faut se faire plaisir dans la vie, c’est vrai, mais il ne faut pas aussi

Chroniques
elman

Il faut absolument s’enrichir et devenir rentier – 12ème partie

L’actualité française nous rattrape aujourd’hui et confirme ce que je j’ai toujours craint et sous-entendu depuis le début de nos cours pour s’enrichir : il ne faut pas trop compter sur l’État pour votre future retraite. La seule personne sur qui vous pourrez compter, c’est vous. On n’y pense (malheureusement)

Chroniques
elman

A propos de mon contrôle technique en 133 points

Gné ? Oui bon ça va, l’avion de chasse l’a passé et l’avion de chasse l’a eu, on va pas en faire tout un plat non plus ? Et bien justement… si ! La tentation était évidemment trop grande de faire la comparaison avec le contrôle technique endémique.. que je

Chroniques
elman

Toujours cette obsession de la France

Décidément, à chaque fois que tout part en sucette au pays endémique, hop, il est de bon ton de s’en prendre à la France. “La France à la manœuvre” eee, “Les articles tendancieux du quotidien le Monde ils se prennent pour qui eee“, et on en passe. Je pense qu’à

Chroniques
elman

Meteo Madagascar

Gné ? Oui oui, des fois il m’arrive de googler des trucs improbables comme ça, sans raisons particulières. Le subconscient comme on dit 🙂 Ou peut-être parce-que quelques minutes auparavant je lisais les affres, une nouvelle fois de la Jirama ? Peu de pluies, et comme le montre cette carte,

Chroniques
elman

Manankorontana saim-bahoaka

Non mais c’est vrai quoi, c’est qui ces hurluberlus qui se permettent de manankorontana le saim-bahoaka, de troubler la douce quiétude de la population, qui osent s’en prennent à leur petit fiainana tsotra, milamina et mirindra ? Ceci est absolument inadmissible. Il faut punir sévèrement ces terroristes, ces ennemis d’Etat

Chroniques
elman

L’herbe sera toujours plus verte ailleurs

Après ces chroniques (à succès 🙂 ) sur le pour ou contre de rentrer à Madagougou, de se barrer ou pas de Madagougou, c’est en fait la conclusion qui en découle : l’herbe semble toujours plus verte ailleurs. Lire : Ma préoccupation ce matin … Lire : Rentrer à Madagougou

Chroniques
elman

Les élections, un gadget réservé…

Gné ? Non rien, je regardais la vidéo de l’intéressante conférence organisée par le HVM ce samedi 5 novembre ici à Paris, et c’est la première réflexion qui m’est venue en tête : “Les élections, un gadget réservé…” Réservé à qui ? Oui oui aux pays riches ça on savait,

Commentaires

2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x