Les 1001 façons de mourir (bêtement) au pays endémique

RN 2 : probabilités pour arriver en un seul morceau à destination ?

Gné ? Vous pourrez dire ce que vous voulez mais objectivement parlant, vous avez quand même plus de chances de mourir stupidement de mort violente au pays endémique, qu’ici en France au hasard.

Ah bon, et il sort d’où ce constat ? Bah de la simple observation de la vie au quotidien.. ainsi que de la bonne connaissance de la vie sur place.

Alors, dans le désordre… se faire trucider car vous avez un train de vie plutôt élevé. Malgré vos précautions et votre discrétion, pas de chance, les malandrins vous ont ciblé.

Hop ils se ramènent une nuit en troupeau, lourdement armés et ce sera la bourse ou la vie. Malheureusement bien souvent ce sera la bourse ET la vie.

Précision : quand on parle de train de vie élevé, en fait ce n’est même pas en mode milliardaire jet set.

Non, le simple fait d’avoir un fiainana tsotra, milamina et mirindra au pays endémique présuppose des rentrées d’argent importantes.

Bref, le peu de classe moyenne qui reste devrait vraiment redoubler de vigilance, si vous n’êtes pas pauvres… c’est que vous devez encore avoir un peu de thunes à prendre.

Autre cause de mort violente, au volant. Des infrastructures du Moyen âge, peu entretenues, saturées de partout.. les accidents ne seront malheureusement jamais bien loin.

Le pire c’est que si vous même êtes considérés comme responsable d’un accident, ouh la la, les assurances auto là bas et la responsabilité civile sont justes « sous forme ».

Non, c’est tout de suite vindicte populaire, ouh la la laaa le bon gros pays de sauvages moyenâgeux 😯

Le pendant du volant c’est bien évidemment le guidon. My god, tous ceux qui ont passé l’arme à gauche à moto 😯

Que ce soit cueilli par un bois rond ou se faire rouler dessus par un 4X4 avec un âne au volant, c’est tout simplement.. effroyable ?

Bon, si vous avez réchappé à tout ceci jusqu’ici, qu’y a-t-il d’autres comme petites joyeusetés mortifères ? Ah bien entendu il est préférable d’être costaud et en bonne santé au pays endémique.

Car en cas de pépin sérieux qui dépasse le périmètre d’un Doliprane ou d’un Efferalgan, je vous promets que c’est em*merdes garanties !

Et ce n’est pas du tout exagéré car les compétences medicales et le plateau technique là bas c’est comment dire… non c’est même plus le moyen âge… c’est l’âge des cavernes ?

Bon, qu’y ai-je vu d’autre mourir de mort violente, prématurée… ah oui toujours dans ce registre médical, waaa les AVC…

Les tapaka lalandra tampoko hono rahanina.. évidemment vu les difficultés au quotidien, ce n’est pas étonnant.

Et bien entendu, comme les soins médicaux se rapprochent plus du néant qu’autre chose, l’espérance de vie se raccourcit considérablement.

Après si vous avez réchappé à toussa, il y a encore plein de type de décès endémiques.

Les dahalo qui viennent vous brûler vifs, les incendies qui se banalisent, les inondations et les cyclones, les assassinats par la famille concupiscente et jalouse, et plein d’autres joyeusetés

… tena aleo hilamina sanaby 😯

S’abonner
Notification pour
guest
10 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Coco
1 année il y a

il y a encore plein de type de décès endémiques.

Je crois avoir lu deux/ trois fois des gens qui sont morts en tombant dans une fausse sceptique.

despote
despote
Répondre à  Coco
1 année il y a

*fosse septique

Coco
Répondre à  despote
1 année il y a

Oui tout à fait. Fosse.

Rakoto
Rakoto
1 année il y a

Les morts d’empoisonnement et de sorcellerie sont aussi assez fréquents dans notre pays.

rafranck
rafranck
1 année il y a

De retour de Madagascar, je témoigne de deux incidents qui auraient pu être graves, voire fatales:

  • sur la RN7, en provenance de Tana, à une cinquantaine de km avant d’arriver à Antsirabe, ma voiture croise un camion rouge de la Star. En passant à ma hauteur, nos deux voitures étant en mouvement (lentement, à 30 ou 40 km/h peut-être), une énorme tube rouge de plusieurs dizaines de kilos tombe du camion Star. Heureusement, elle n’est pas tombée sur nous, mais directement sur la chaussée. Mais il s’en est fallu de quelques secondes.
  • A Antsirabe cette fois, ma femme et moi prenons un cyclo-pousse. Sur la grosse descente vers Ranomafana, les freins lâchent (peut-être par dilatation) ! Le conducteur tente d’arrêter l’engin, mais n’y parvient pas, et le cyclo-pousse prend de la vitesse, avec nous à l’intérieur. Le conducteur parvient finalement à l’arrêter in extremis, juste devant la porte d’entrée du « bâtiment de soins ». Ouf de soulagement, et heureusement qu’on n’a pas sauté car on aurait été blessés pour sûr.

Oui, le danger est partout à Mada. En espérant que ce témoignage parvienne aux transporteurs de la Star et aux conducteurs de cyclo-pousse pour qu’ils fassent attention.

rafranck
rafranck
Répondre à  elman
1 année il y a

L’angoisse, effectivement ! Suivie d’un « arahaba tsy maty fo aman’aina ».

Fil info

Voir d'autres articles

Vos réflexions

Veuillez autoriser les annonces sur notre site

Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité. La publicité permet de financer notre site.