Petite réflexion sur l’IA

Loading

Dépêche Madagascar > Tech

Si les machines et l’intelligence associée pourront bientôt faire tout ce que l’homme peut faire, voire plus.

… dans ce cas à quoi servira l’homme ?

A méditer. Et Terminator à revoir d’urgence.

S’abonner
Notification pour
guest
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Raza
Raza
25 jours il y a

Les IA sont déjà , où seront dans un avenir très proche, capables de surpasser l’être humain dans beaucoup de domaines.
Mais il me semble qu’elles ne sont pas capables de génie comme les hommes. Elle ne font que puiser dans une immense base de données qu’elles ordonnent selon une logique décrite par des hommes.
Les IA ne font pas vraiment de découverte. C’est plutôt des génies qui les programment pour qu’elles puissent travailler beaucoup plus vite qu’eux (par exemple explorer plusieurs millions de combinaisons de molécules pour créer un médicament ou un aimant permanent sans terres rares).
Il n’y a aucune IA qui ait pondu un nouveau théorème mathématique et le démontrer
Il n’y a pas d’IA qui ait créé un nouveau courant de peinture (cubisme, du Dali ou du Monet)
Ni une nouvelle façon de voler ou de naviguer (l’homme si : wingsuit, parapente hydrofoil, …
Encore moins poser les bases d’une nouvelle physique que beaucoup de scientifiques cherchent à percer. L’IA n’a pas de théorie propre sur ce genre de sujet.

On verra l’évolution de tout cela mais cela risque d’être très rapide et pas agréable pour les 300 millions d’employés qui devront se reconvertir.

Hary
Hary
Répondre à  Raza
24 jours il y a

Justement, est -qu’un pays comme Madagascar pourra en profiter économiquement ? Est ce que c’est possible de voir des PME malgaches dans ce domaine ?
Il y a un expatrié qui a créé son entreprise dans l’IA et ça marche bien pour lui. Mais imaginez s’ il y avait une dizaine ou une centaine d’expatriés qui en font de même .

Solofoniaina Nirina RAKOTOARIVONY
Solofoniaina Nirina RAKOTOARIVONY
24 jours il y a

Pour le modèle RNA (Réseau de Neurone Artificiel), il utilise les deux types de données suivant :

  1. Les descripteurs
  2. Les données d’apprentissage

Plus les deux types de données sont riches, plus le résultat de l’apprentissage soit correct. C’est pourquoi au tout début, ChatGPT génère des réponses incorrect à chaque question. Au fur et à mesure de l’avancement dans le temps, il accumule des données descripteurs et données d’apprentissage, et les données générés sont de plus en plus correctes.
Pour le moment, ce sont les développeurs qui implémente les algorithme (Fonction d’activation, fonction de correction, statistique, …). Mais un jour je craint que ces algorithmes pourront prendre comme données d’apprentissage leurs semblables c’est à dire d’autre algorithme qu’il trouve sur le NET.

Fil info

Vos réflexions

Veuillez autoriser les annonces sur notre site

Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité. La publicité permet de financer notre site.

4
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x