Ce qui reste de la société malgache

Loading

Dépêche Madagascar > Société

Ça vole, ça tue, ça braque, ça immole, ça se drogue (dur) et j’en passe. Ah si toussa en s’appauvrissant de plus en plus chaque jour, et pour couronner le tout, sans eau ni électricité comme à la Préhistoire.

… allez, on en remet une petite couche pour les 5 prochaines années, en écartant bien fort et en eructant en choeur « Merci Prezida » ?

Et bé…

S’abonner
Notification pour
guest
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Miserana
Miserana
1 année il y a

Et si c’était une volonté de traiter les Malagasy comme les aborigènes en Australie (et ailleurs)?
Lire juste les premières lignes de cet article.
Mais on se laisse faire aussi en même temps.

Hary
Hary
Répondre à  Miserana
1 année il y a

Article intéressant sur les traitements des aborigènes . La comparaison avec M/car tient la route .
En tout cas, les politiciens malgaches voient un peu la population de masse malgache comme les indigènes d’Australie. Dans tous les projets de « développement », il n’ y a pas de tombontsoa significatif pour cette population . Les gagnants sont les sociétés étrangères et les politiciens malgaches.
Exemple pour le saphir : Le gisement d’Ilakaka n’a jamais permis de sortir la population du sud de la misère ,alors que des politiciens s’enrichissent là dessus ainsi que les étrangers qui achètent et qui exportent le saphir . Et pire encore, l’Etat Malgache ne profite même pas de ce gisement à cause de la corruption. La population de masse est vouée « à faire l’indigène » en faisant le forçat pour aller extraire le saphir au péril de leur vie.

Fil info

Vos réflexions

Veuillez autoriser les annonces sur notre site

Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité. La publicité permet de financer notre site.