C’est important l’Etat civil…

Loading

Gné ? Si si, bien être inscrit sur les registres de l’Etat civil, avoir son acte de naissance, sa carte d’identité nationale, son passeport, puis plus tard sa carte d’électeur…

Ce sont toussa qui marquent votre nationalité, votre existence, votre citoyenneté… En tant que ressortissant de tel ou tel pays, vous avez donc le droit d’obtenir tous ces documents.. et on  ne vous em*merde pas en vous demandant de justifier pourquoi vous souhaitez acquérir un passeport : vous en voulez un, point. Barre.

Et ici en France, vous sentez hoe tena misy lanjany zany hoe “citoyen frantsay” zany. Vous êtes dans la civilisation, vous êtes protégé par l’État français, vous avez le choix d’intégrer un bon système d’enseignement et plein d’autres trucs et bidules aussi.

Vous avez donc des droits… mais aussi des devoirs : respecter les lois françaises, la devise, le drapeau et tous ces symboles de la République… oui oui, la Marseillaise aussi 🙂 Plus tard, vous renforcerez votre participation dans la vie de la cité en travaillant et en payant des impôts.. qui permettront au système de continuer à perdurer, pour les générations futures.

Qu’est que ça a l’air facile de déclamer toussa. On s’imagine qu’il a fallu quelques siècles pour que cette société française arrive là où elle en est aujourd’hui. Un cheminement souvent compliqué… révolutionnaire même à certains moments. Des combats de tous les instants aussi pour moderniser la société.

Effectivement, la tentative de copier-coller toussa n’était pas forcément pertinente, comme on est en train de s’en apercevoir dans certains pays, 63 ans après. Les mentalités, le mode de vie, les réalités locales…. on ne peut pas passer de la sorte du Moyen-âge au XXIè siècle en 63 ans, aucune chance que cela fonctionne. Surtout avec ce fameux scrutin uninominal à deux tours, sources de tous les maux comme qui dirait 🙂

Pour en revenir à la France, je ne prétends pas que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes non plus. Il ne faut pas être naïvement angélique. Ces dernières années, la situation s’est compliquée, sur tous les plans. Politique, économique, social, il y a encore beaucoup de choses à régler. Et pour ma part, j’y apporte ma modeste contribution, ma petite brique à l’édifice comme on dit.

Donc pour “faire nation” comme on dit, essayons déjà s’il vous plaît de mettre en place un etat-civil digne de ce nom ! Enregistrer correctement et numériquement les citoyens, de leur naissance jusqu’à leur décès, ce serait vraiment un excellent début. Je ne parle même pas encore de l’identifiant unique, mais simplement d’un état-civil moderne.

Acte de naissance, carte d’identité, passeport : une vraie base de données de 30 millions de lignes, ça ne doit pas être si compliqué à mettre en place ? Avec bien entendu tous les protocoles de sécurité, d’accès, de mise à jour, sauvegarde et toussa tompokolahy sy tompokovavy.

S’abonner
Notification pour
guest
10 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Rafangy
Rafangy
8 mois il y a

c’est inoui chez vous! un bébé de 12 mois possede deja sa cin! matiere à reflexion pour nous

mpijery
mpijery
Répondre à  Rafangy
8 mois il y a

ce serait surtout très pratique chez nous: aucun besoin de faire la queue pour avoir une copie ou bulletin de naissance au moindre besoin administratif. Mais tout le monde sait que nous n’aimons pas la simplicité, tout doit être compliqué 😛

Za ihany
Za ihany
Répondre à  elman
8 mois il y a

Iny no tena fototry ny olana. Tadidiko vers le milieu des années 2000 efa nisy initiative nametraka ordinateurs dans les firaisana (faha 3 en l’occurence) fa anaovan-dry zareo jeux fotsiny (tsy mbola nisy facebook). Dia avy eo ils ont imprimé mon etat civil à partir d’un … document word. L’informatisation à la sauce malagasy

Za ihany
Za ihany
Répondre à  elman
8 mois il y a

Dans le temps, ma petite dernière venait de naître et on a fait faire un passeport pour elle. Le système informatique mis en place dans les locaux du ministère (avec tous les matos estampillés SEMLEX) n’était même pas foutu de contrôler une année de naissance, ils ont mis 1014 au lieu de 2014. Le document a été imprimé et c’est le consulat français qui a vu l’erreur. Quand on est revenu protester, le service a dit: “on vous a demandé de vérifier les infos à l’écran, nous ne sommes pas responsables”. Il a fallu repayer pour un autre document. Donc la digitalisation à la sauce endémique…..incapable de mettre un champ datetime dans les écrans, dans la validation informatique, dans le stockage en base (si base il y a)

Rafangy
Rafangy
Répondre à  elman
8 mois il y a

ianao teraka tany Antsiranana, angamba tsy mbola voasoratra ao amin’ny kpianao hoe efa manambady! misy olona fantatro terka tany ambany ravikazon’ny faritany fianarantsoa(lalana 3 andro raha 4×4) fa efa 20taona aorinan’ny nanambadiany vao voasoratra tao hoe manambady

Fil info

Voir d'autres articles

Commentaires

10
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x