Même dans 3000 ans…

Loading

Non mais franchement, ataovy sérieux

Gné ? Non rien, conversation impromptue avec des amis de passage ici en France et leur constat est douloureux mais implacable : même dans 3000 ans otrany tsy tafavoka le pays endémique hein ?

Oui oui tampohany ny nahita taty andafy si vous voulez mais en tout cas leur constat est là et ce n’est pas moi qui l’ai sorti. Et qui plus est quand ce sont des gens expérimentés qui le disent, c’est -a-dire très au fait de tous les aspects et toutes les turpitudes de la vie endémique, on mesure la gravité de la situation.

Alors, d’où vient cette triste conclusion ? Et bien de la déliquescence totale des mentalités depuis 2009 pardi. Des gangsters, des voleurs, des corrompus dans toutes les allées du pouvoir, non mais sérieux, vous en espérez quoi ? Un miracle ?

Non il n’y aura pas de miracle. Ce seront toujours ces pratiques malversatoires qui auront cours, toujours cette propension à mettre la main dans le pot de confiture. Le tout accompagné par une main mise totale sur la Justice de ce pays, et partant de là, quand les mafieux ont ET les flingues ET le contrôle de la Justice, on comprend mieux les 3000 ans.

Et ne faites pas l’erreur d’espérer que lesdits mafieux lâcheront comme cela les rênes du pouvoir. Non, ils feront tout ce qui est en leur pouvoir justement pour le garder le plus longtemps possible, sur le maximum de générations possibles.

Tena nihidy kizo tenisany depuis 2009 ka ! Imaginez d’un côté tous ces milliards de dollars détournés (au bas mot) et de l’autre, le niveau de vie actuel de la population. Pauvre, misérable, mitsipozy pozy… la manenganiny party quoi. Tandis que eux continueront de s’enrichir encore et encore. Et encore.

Bon et bien zay zany, que voulez vous que je vous dise d’autre ? Même si j’ai la foi, comme mes amis je suis aussi très pragmatique et kely finoana nous sommes hein pour espérer une quelconque amélioration de la situation.

Ceci étant, attention quand même au sursaut de révolte. Misy fetrany ny zavatra rehetra et quand la coupe est pleine, la cocotte minute finit toujours par exploser. Toutes ces vindictes à la sauce Ikongo sont d’ailleurs autant d’indicateurs sur le ras le bol populaire vis à vis de toutes ces injustices.

Donc la manenganiny party augmentera également le degré de sosopourisation général et là, comme j’ai coutume de le dire, tandremo tratra farany ô, ça risque d’être saignant.

Et on terminera sur un petit message pour toutes ces personnes qui se livrent à toutes ces malversations : tout finit par se savoir, tôt ou tard. Les informations et les renseignements sortent toujours. Tôt ou tard. Comme on dit, tous les murs ont des oreilles et on finit toujours par savoir qui est qui.

Et surtout qui a fait quoi.

 

S’abonner
Notification pour
guest
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
CLAUDE
CLAUDE
Répondre à  elman
1 année il y a

J’espère pour lui qu’il ne sera pas le prochain à être au régime gagazo.

gérard
gérard
Répondre à  elman
1 année il y a

cet homme a une “mission impossible”

gérard
gérard
Répondre à  elman
1 année il y a

un petit soucis avec une “autorité” de ma région m’a donné l’occasion de faire appel à lui dans ses fonctions précédentes , contact sympathique et conseils avisés….. celui qui essayait de profiter n’a pas insisté

Fil info

Voir d'autres articles

Chroniques
elman

Mba tongava saina amin’izay daholo tenisany !

Je ne pensais pas que l’annonce de la candidature de Dama de Mahaleo allait provoquer autant de commentaires, c’est donc l’occasion toute trouvée de poser la question sur la table : “Quel type de Président on veut” ? Le premier constat est que vous êtes de moins en moins nombreux

Chroniques
elman

Faites les choses justement

Ouh la l’ambiance de haters sur les réseaux sociaux en ce moment, kay 😯 Et donc, qu’est-ce qu’il se passe ? D’un côté, Dora Éliot Ness, notre exploratrice justicière nationale, de l’autre, une ancienne Directrice de la communication à la Présidence, accusée par la première de X malversations au sein

Chroniques
elman

Le vahoaka est impatient

L’impatience fait partie de la nature humaine, c’est un fait. Nous sommes tous des gens pressés, nous voulons que les choses aillent vite, terminée la génération des has been adeptes du mode moramora. Et cette nouvelle donne, Hery Rajaonarimampianina ne l’aura malheureusement compris que trop tard, alors qu’il est en

Chroniques
elman

Ça coûte cher d’être pauvre

Gné ? Ah mais absolument, ça coûte cher d’être pauvre. Avec sa petite variante : tout coûte cher quand on est pauvre. C’est quoi le “tout” dans “tout coûte cher” ? Bah tout, absolument tout ! La vie dans tous ses aspects. La moindre petite chose, même la plus basique

Chroniques
elman

Élections : vers un désordre indescriptible ?

On le voyait venir gros comme un camion, ça y est, le camion du désordre se profile à l’horizon et une fois de plus, Madagascar est sur le point de sombrer dans une crise dont le pays a le secret. Je n’ai eu de cesse de dire depuis l’ouverture de

Chroniques
elman

C’était pas comme ça de mon temps

Gné ? Lol, l’elman se la joue aujourd’hui vieux c*n nostalgique ? J’avoue, il y a un peu de ça. Alors, de quoi s’agit-il aujourd’hui ? En fait j’ai reçu cette semaine une sympathique invitation pour venir assister à un évènement un peu particulier. Derrière cette invitation, j’ai bien senti

Chroniques
elman

C’est quand même un gros problème d’être une île

Gné comment ça c’est quand même un gros problème d’être une île ? Oui, plus précisément : de vivre sur une île. Toujours dans notre quête perpétuelle de compréhension via nos petites réflexions nocturnes, j’ai soudain eu cette illumination : notre sous-développement chronique vient aussi du fait que Madagascar est

Chroniques
elman

Budget : un petit mot sur la rubrique divers – 17ème partie

Aujourd’hui, dans notre rubrique « Comment s’enrichir« , on va parler de la rubrique « Divers » dans notre petit budget mensuel. Divers, ou encore « Imprévu« , « Inattendu« … tsy nampohizina quoi. Alors déjà, entendons-nous bien : une dépense que nous pensions « Divers » mais qui a la fâcheuse tendance à revenir tous les mois, ce n’est

Chroniques
elman

La poubelle ville du monde

Lol… jeu de mots qui a été repris bien évidemment en boucle sur tous les medias, quand à la situation sanitaire catastrophique à Paris, où les ordures ménagères n’ont plus été collectées depuis quelques temps maintenant. La situation est certes désagréable, c’est un fait. Mais un autre fait c’est que

Commentaires

5
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x