Législatives : à force de crier au loup

Législatives : à force de crier au loup
Législatives : à force de crier au loup

Les législatives et le loup gné ? Ah oui oui, à force d’écouter les comptines de la princesse 🤣  « Loup, y es-tu ? Que fais-tu ? M’entends-tu ? »

Législatives : le loup est arrivé

Le loup : « Je prends mon fusil ! J’arrive ! Me voilà ! » … et bah voilà, à force de crier au loup du Front national, pardon du Rassemblement national, il a pris son angady et son fusil, il est arrivé, le voila tompokolahy sy tompokovavy.

Législatives : projection de la future Assemblée nationale
Législatives : projection de la future Assemblée nationale

Une sacrée gueule de bois en perspective le 7 juillet 2024 à 20:00 donc. Que tirer de toussa ? Le peuple est en colère et il l’a exprimé dans les urnes, voilà, c’est tout.

Les raisons de la colère

Et l’épouvantail du grand méchant loup ne marche plus, après avoir été exploité utilisé en 2002, 2017 puis tout récemment encore, en 2022.

La colère

L’avertissement populaire ne semble malheureusement donc pas avoir été bien compris. « OK, à votre demande, on fait barrage au FN/RN mais en contrepartie vous proposez quoi ? Rien, que du mépris » ?

Donc voila la réponse du berger à la bergère : on va propulser le Rassemblement national à l’Assemblée nationale et par ricochet à Matignon. Jupiter voulait « clarifier » la position des Français … elle est limpide là non ? 🤣

Législatives : il a voté pour qui l'elman ?
A voté l’elman … mais pour qui ? 🤣 Seule ardine sait hihi

Ce qui m’inquiète ce n’est pas trop l’idéologie du RN. Non ce qui m’inquiète le plus c’est le gros blocage institutionnel dès la semaine suivant le 7 juillet. Oui la France a déjà connue des « cohabitations » mais celle qui s’annonce ne sera pas tout à fait comme les précédentes. Pas du tout même.

Vox populi, le peuple a parlé, c’est donc ce que le peuple veut. Et c’est bien parti pour qu’il l’obtienne, dans un peu moins d’une semaine maintenant.

Avec le recul des ces deux derniers scrutins, en fait le peuple n’était pas appelé à voter pour des députés. Non, c’etaient des référendums. Ou plutôt des plébiscites, directement à l’endroit du Président de la République.

Combien d’entre-vous appréciez la gouvernance d’Emmanuel Macron ? Réponse….

Et la réponse est là ce soir : OUI à 22%. Et de facto NON à 78%.

Législatives 2024
Suspense insoutenable : il l’a glissé dans l’enveloppe ou il l’a jeté à la poubelle ? 🤣

Voilà. Après la dissolution surprise, on attend donc le prochain épisode, à partir du 7 juillet prochain à 20:00 sur vos écrans. La température augmente, et pas seulement la météo.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Fil info

Voir d'autres articles

Vos réflexions

Veuillez autoriser les annonces sur notre site

Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité. La publicité permet de financer notre site.