Juillet 1914 : la France instaure l’impôt sur le revenu pour financer l’effort de guerre

Loading

Oh des voandalana ee

Gné ? Oui oui, on en apprend tous les jours, au détour de reportages, d’articles et toussa. Et donc la découverte du jour ? “Juillet 1914 : la France instaure l’impôt sur le revenu pour financer l’effort de guerre”.

Et ce n’est pas tout. L’État réquisitionne, augmente les taxes, lance des “bons de défense nationale“, intervient et fait de l’ingérence dans tous les secteurs économiques, stratégiques.

Et tout le monde ferme sa gueu*le car c’est la guerre. On ne discute pas les décisions de l’État, on les exécute, point barre.

En 1916, au beau milieu de cette première guerre mondiale, l’Etat français s’aperçoit aussi que certains industriels se font des bénéfices incroyables et exceptionnels pendant cette guerre. Ou grâce à cette guerre, avec les “marchés de guerre“. Ni d’une ni de deux, hop impôts et taxations maximales là aussi.

Bon là on parle bien de l’impôt sur le revenu. Il faut quand même savoir que le concept d’impôts en lui-même remonte à bien plus loin que cela, avec les impôts du Seigneur sur ses terres, la taille, la gabelle, pour le clergé et toussa.

Après la Révolution, les différentes républiques et toussa, l’impôt sur le revenu a donc toujours été présent dans l’Histoire de France. Vous gagnez de l’argent ? Vous payez l’impôt sur le revenu. C’est un principe intangible depuis la première guerre mondiale donc.

Et bien entendu, vous me voyez venir comme le gros nez au milieu du visage 🙂 Et oui, quid de ces pays qui n’ont jamais connu la guerre ? Bah on voit le résultat. A peine 300 000 contribuables sur une population de 30 millions, waaaa, on comprend mieux les choses aujourd’hui n’est-ce pas ?

Quelles choses ? Bah que rien ne marche. Aucun effort ni identité collective, aucun effort pour contribuer à l’effort national, chacun pour soi et Zanahary pour tous lol.

Bref, les caisses sont vides, les pauvres ne font que des pauvres, la corruption est maximale, la mauvaise gouvernance est roi. Un beau cercle vicieux, impossible à rendre vertueux tellement les difficultés et les problèmes sont innombrables.

Et pourtant quelque part, nous avons quand même fait la guerre. 1896, 1947 et toussa. Mais hélas, apparemment ça n’a pas été suffisant pour provoquer the déclic nécessaire.

Donc ça y est, c’est définitivement fou*tu ? En l’état, avec cet État, hélas, aucun espoir, ça n’arrêtera malheureusement pas cette descente aux enfers.

Pov ne m’en voudra pas d’emprunter ses caricatures, tellement à propos

Quand on aura des types comme un Kagame voire un système à la chinoise, là oui peut-être il y aura un peu d’espoir mais en attendant ce messie providentiel, bah non, rien de rien, c’est le manenganiny party qui se poursuivra.

Et c’est qui ce messie providentiel ? Any izy any eee… Euh, oui, any koa ny dadan’i Chloé eee..

S’abonner
Notification pour
guest
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Raza
Raza
1 année il y a

« La taille, la gabelle »
La gabelle, effectivement, on ne connaît pas à Madagascar. Mais l’autre, si si, elle est même be !

tsytiafoza
tsytiafoza
1 année il y a

Pour Madagougou, les impôts servent à financer les efforts de 3V des dirigeants. Ainsi, notre guerre se limite au 3V, c’est notre sport national après le vol point barre

Afist
Afist
Répondre à  tsytiafoza
1 année il y a

Et oui, https://www.matin.mg/?p=34895, cet article date de 2016. Je ne me souviens plus du montant de l’indemnité carburant du président de l’assemblée nationale mais c’est “effroyable” pour le commun de contribuables.

Fil info

Voir d'autres articles

Commentaires

4
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x