C’est bon, on a atteint le fond là ?

Dépêche

Loading

Ou on continue de creuser encore un petit peu ?

S’abonner
Notification pour
guest
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
zafimbaza
3 mois il y a

Trop c’est trop . C’est à ce point insupportable d’envisager la défaîte ? DJ finira par sortir des cadavres et les promener en criant hi han! hi han! Un tel énergumène mérite-t-il d’etre à la tête de la nation ?

RMC
RMC
3 mois il y a

ka efa hoe le fond koa ! on creuse verticalement indray izao, tout en restant au fin fond

c’est trop inhumain … à vomir !

Rakotovelo
Rakotovelo
3 mois il y a

Cédric est français (et selon la constitution non malgache) est donc passible de subir la justice française, d’autant plus que les crimes et délits faits même hors de France sont passibles d’être punis par les lois de France.

Etant donné que les deux personnes qui ont dansé dans des conditions dégradantes ont été rémunérés (ont reçu de l’argent), on peut accuser Cédric d’avoir fait travailler des personnes contraires à la dignité humaine.

Par exemple, l’article 225-13 (et il y en a d’autres) entend donc protéger les personnes vulnérables ou en situation de dépendance.
Sachant que le fait d’être sans emploi, d’être handicapé, d’avoir de lourdes charges de famille ou d’être en situation irrégulière constitue des situations de dépendances, alors cette affaire peut être portée par l’opposition (partie civile) auprès de la justice française, parce que Cédric est français.

Les spécialistes peuvent certainement évoquer d’autres délits concernant cet acte abject de faire danser ces deux personnes !

Il se défendra mais si l’affaire est portée à la justice, cela lui clouera le bec pendant un moment le temps de l’instruction !

A la Une

Fil info

Voir d'autres articles

Les derniers commentaires

3
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x