Waaa l’ambiance de fin de règne

Loading

Premier Noël de la Princesse

Oui, tu la sens cette ambiance bien pourrie là ? Où tout part en sucette de partout, où il n’y a plus grand chose qui marche, et où tout le monde commence à ne plus en avoir rien à f***** des directives du chef, toutes aussi hentitra soient-elles.

Ça couvait depuis un certain temps mais le pompon c’est bien évidemment cette histoire de motion de censure. Si c’est pas les révoltés du bounty ça, je mange ce qui reste de mon chapeau !

Mon chapeau

Bref, tout un chacun commence donc sérieusement à penser à 2023 tous les matins en se rasant, à condition que la Jirama le permette évidemment. Donc le chef est gentil mais chacun commence maintenant à penser à sa pomme, à ce que pourrait être la situation dans un an.

Et bien évidemment, dès aujourd’hui, personne ne veut être tratra farany comme on dit. Le Titanic commence à sombrer, les rats quittent le navire.

Et pour ceux qui ont un seza, c’est la dernière ligne droite pour s’en mettre un maximum, plein les poches évidemment. Rien ne garantit que le CDD va être reconduit, il convient donc de prendre ses dispositions dès aujourd’hui pour ne pas être sahirana lors d’une éventuelle prochaine traversée du désert.

Quand aux promesses de fin d’année, là encore il vaut mieux en rigoler. Entre les 1000 bus chimériques et autres ligne FCE ordonnée hentitrament reprendre avant le 31/12, il n’y a rien qui va, il n’y a plus rien qui marche, c’est le bras ballants party.

Et sinon avec le prêt cetelem de 200 millions d’€ pour construire un soi-disant téléphérique, combien de pylônes implantés jusqu’ici ? Oui oui le palais en Suisse et l’argent du téléphérique, on connaît la blague.

Mais le plus grave pour sa Seigneurie, c’est bien ce début de défection dans les rangs. Quand un PRM en est réduit, comme un vulgaire chef de parti politique, à convoquer ses députés en catimini tard la nuit pour tenter de remettre de l’ordre, ça donne une idée de l’ampleur des dégâts.

Et pendant ce temps, la manenganiny party se poursuit et fait des ravages dans les rangs de la population. Misère, pauvreté extrême, inflation, inondations, ordures, insécurité : waaa, les fêtes de fin d’année s’annoncent comme du jamais vues depuis 60 ans tompokolahy sy tompokovavy.

Et cerise sur le gâteau, 1€ = 4 671.9 MGA depuis hier, elles vont être plaquées or les marchandises sur les prochains bateaux dites donc.

Bref, bravo la trajectoire depuis 2009. L’objectif est atteint à 81%, il ne reste plus que 19% à achever, au propre comme au figuré. Oh, en un second mandat, ao tsara, le job sera terminé d’ici 2028.

Et le pire c’est qu’il ne faudra rien espérer après 2028. Ces personnages auront bien pris soin d’hypothéquer le futur des prochaines générations, avec ces milliards de $ de dettes. Sur ce point il avait raison : on restera toujours pauvre tant que l’on dépendra de ces aides financières. Il vient donc de le démontrer brillamment, quel talent !

Bref, tena je vous plains marina e ! La grande majorité de mes connaissances sont tous manenganiny aujourd’hui et ça c’est une réalité. La plupart n’ont pu hélas se barrer, pour X raisons.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Fil info

Voir d'autres articles

Commentaires

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x