On n’a pas la même conception des zava-bita

Pour vous dire le degré d’avancement : notre CIN et notre permis de conduire sont maintenant dans le téléphone 🤣

Gné ? Les années passent, ça se gargarise de « zava-bita » ici et là, mais bien évidemment comme personne n’ose dire que ça va dans le mauvais sens (sauf moi), il est donc grand temps de recadrer un peu les choses.

Ce que l’on constate depuis plus d’une décennie et demie, c’est cette propension égoïste de l’État de bâtir des machins et des bidules pour … l’État. Ah si si, regardez bien. Oué un nouvel « hôtel des impôts » par ci, oué un nouveau commissariat voire une prison par là.

Même le discours officiel annonce la couleur : « cela va faciliter le travail des agents de l’État« , ou encore « la digitalisation permettra à l’État de... » etc.

Oui permettra à l’État de gagner plus de fric, permettra à l’État de bien utiliser et gérer ce fric (ça on demande encore à voir), bref, toujours dans ce sens (unique) là si vous voyez ce que je veux dire.

Quand est-ce que ce discours égoïste changera et que l’on remettra le citoyen au centre du village pour parodier une célèbre expression ici en France ? Quand est-ce que l’on dira que le but premier de la digitalisation c’est d’abord de simplifier la vie du citoyen ? Qu’au lieu de se vanter égoïstement sur des pseudos zava-bita étatiques, on se plie par exemple en 4 pour les entrepreneurs, les aider, les soutenir, les inciter ? On se rappellera à cet effet ce qui s’est passé pendant le covid 19, entrepreneurs demerd** vous ?

Ce que j’essaie de dire c’est que ce Fanjakana devrait arrêter de se prendre pour le roi Soleil et comme Louis XIV, de ne faire des choses que pour sa gloriole personnelle. Toussa c’est une époque révolue et aujourd’hui le patron du Fanjakana, et bien c’est la plèbe tout simplement. Donc arrêtons d’y voir un espèce de « mpanjaka kely » en 2024, encore une fois ça n’existe plus.

Donc osef sérieusement de vos nouveaux hôtels des impôts et autres. La plèbe attend des zava bita qui la concerne directement, qui a un impact dans son quotidien et qui lui simplifie son quotidien. Oui, par exemple prendre un rendez-vous en ligne et réserver un créneau horaire pour déposer son passeport, là oui ça la concerne et ça lui simplifie son quotidien, déjà il n’a plus à faire la queue à l’aube.

Et de vrais services publics à destination du public, il y en a des milliers à produire à condition qu’on le veuille vraiment d’une part, et qu’on sache le faire d’autre part. Any zay ilay identifiant unique eee…

Ayant déjà travaillé dans ce contexte administratif et « fonctionnarial » endémique, je concède que c’est très compliqué de changer les (mauvaises) habitudes acquises au fil des décennies… izay tsy ita izay maha ratsy azy ? Mais justement, quand on a la chance incroyable de disposer des pleins pouvoirs, c’est une chance unique de changer les choses (et les mentalités), à condition bien évidemment de savoir s’y prendre. Mais bon, comme d’habitude, misy mihaino ?

Après 15 ans, je ne peux toujours pas commander mon acte de naissance endémique en ligne. Et si j’en commande un par pigeon voyageur, je suis assuré à 100% qu’il comportera des erreurs car toujours tapé amoureusement à la machine. C’est un fait, je n’invente rien, à vous d’y réfléchir.

Et surtout d’y remédier.

Loading

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Rahandy
Rahandy
2 mois il y a

Isika aty vita matavy daholo ko

Fil info

Voir d'autres articles

Vos réflexions

Veuillez autoriser les annonces sur notre site

Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité. La publicité permet de financer notre site.