Le petit gâteau malgache

Loading

Des miettes pour la plèbe

Gné ? Je ne sais pas pourquoi mais régulièrement, cette expression me revient en tête. A prendre bien évidemment dans son sens le plus métaphorique qui soit, une véritable catachrèse même si vous voulez 🤔

Le petit gâteau malgache désigne ici tout ce qui est business, pognon, flouze, argent. Et comme vous le savez pertinemment, rapporté au PIB endémique, ce gâteau est vraiment tout riquiqui. Je ne parle pas des ressources naturelles, mines et toussa, je parle bien de la “richesse produite” tous les ans, aux alentours donc de 14 milliards d’€.

Et il suffit de faire une simple division : 14 Md € / 30 000 000 d’endemiques = 466€ par tête de pipe. C’est franchement pas glorieux n’est-ce pas ? Partant de là, des petits malins ne veulent pas se contenter d’une part aussi petite et c’est de là que sont sortis des termes comme accaparement, prédation d’une certaine “élite“, dahalo en cols blanc et toussa.

Les prédateurs endémiques…

Donc non, certains ne veulent absolument pas partager ce misérable petit gâteau. Et ils feront tout ce qui est en leur pouvoir pour s’accaparer la plus grosse part. Vous comprendrez par la même occasion pourquoi les nouveaux “investisseurs” sont très mal vus dans ce pays : car ces nouveaux investisseurs ont aussi la ferme intention de prendre leur part du gâteau et ça, oh la la malheureux, même pas en rêve 🤣

Je vais vous citer des mots clé comme ça qui devraient vous rafraîchir la mémoire : Life de Madamobil, la bière Skol … ça y est, à la lumière de ce que je viens d’écrire plus haut, vous comprenez un peu mieux maintenant ce qui est arrivé à ces concurrents gênants ?

Et d’ailleurs les “opérateurs” déjà dans la place ne se gênent même plus pour le dire publiquement : “non désolé, il n’y a plus de place pour un nouvel acteur” 😳 Et croyez-moi, vous n’avez même pas idée des moyens et des ressources que ces gens sont prêts à mettre sur la table pour que la situation reste en l’état, sans nouvel acteur qui viendrait grignoter leur part du gâteau.

Oui, on peut lâcher le mot : il n’y a que des monopoles et des chasses gardées au pays endémique. La preuve, ces 15 dernières années, malgré tout ce que l’on a reproché précédemment au laitier, avez-vous vu des nouveaux acteurs significatifs dans les secteurs clé au pays endémique ? Moi j’ai pas vu en tout cas. L’exception qui vient confirmer la règle est le secteur aérien mais ceci est une toute autre histoire.

Ah oui, l’épisode anglais de notre mata-hari nationale… déjà donc tu dois lutter contre ceux qui sont déjà dans la place … mais en plus il faut graisser toute la chaîne jusqu’aux plus hauts sommets ? Certains n’ont pas demandé leur reste et ont plié bagage fissa 🤣

Madagascar est le seul pays au monde qui s’est continuellement appauvri ces 60 dernières années” … oh que oui, 99,9% se sont bien appauvris avec un pouvoir d’achat divisé de 2 à 5 depuis les années 70 …. par contre, les 0,01% eux se sont bien engraissés comme pas possible en détournant à leur profit la quasi intégralité du PIB.. avec la complicité et la signature bienveillante d’une certaine classe dirigeante. Bienveillance moyennant espèces sonnantes et trébuchantes bien entendu.

“Vous la voyez l’autoroute” ? “Non”

… bah voilà 🤣

Loading

S’abonner
Notification pour
guest
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Andrew RaK
Andrew RaK
1 mois il y a

Derniere exemple en date de cette pratique: le prix 0.95/Go, c’est une legislation taillee et concue specialement pour contrer l’entree prevue de Starlink a Madagagazo. Orange et Telma ont fait du lobbying intense pour ce prix plancher pour couper l’herbe sous les pieds de Starlink pour que ce dernier ne puisse pas casser les prix car ses cout pour operer la-bas sont tres minimes (meme inexistant avec toute l’infrastrucutre satellite dja en place).
Les mpanao facebobaka et autres influenceurs ont crus que c’etait une mesure a leur encontre alors qu’ils ne sont juste que des victimes collaterales. Le big picture c’est que Orange et Telma ne veulent pas perdre leur part du gateau et ont tout fait pour mettre une barriere a un nouvel entrant (quite a mettre a leurs bottes l’etat)

tsytiafoza
tsytiafoza
1 mois il y a

Rien à dire et le pire c’est qu’il n’y a plus aucune chance de changer tout cela pacifiquement (cela n’engage que ma personne vu qu’on a la mafia en face).
Après, ils voudraient bien que tout le monde se conforme à leur point de vue ce qui est en train de se réaliser avec une population majoritairement pauvre. Nandresy ny tolona.

ranaivo
ranaivo
1 mois il y a

Justement, on s’est debarrasse du laitier (par arrangement et/ou complot) afin que les investisseurs etrangers s’eloignent de madagougou au profit des mafias et autres speculateurs.
Souvenez vous, ils n’avaient pas diabolise et detruit les MAGRO, les TIKO, les AIRMAD, SECREN, le Tourisme … pour rien.
Pour eux: Pas d’investissment, pas de croissance, pas de probleme.

Raza
Raza
1 mois il y a

Quand je regarde cette photo, je me dis que c’est à l’image du pays : qui aurait l’idée d’utiliser un radeau en goudron pour traverser la rivière ?
Arf

Fil info

Voir d'autres articles

Chroniques
elman

Mardi 27 mars 2018 : ah oui, un an déjà ?

Un an que quoi ? Que j’ai quitté le sol malgache. Ah oui effectivement, comme le temps passe vite. Très vite. Trop vite. Tic tac 🙂 Lire : Euh … j’ai pris Air Mauritius Alors, cette première année en France ? Bah vous savez déjà quasiment tout, du moins dans

Roberto vous donne rendez-vous en 2019 :)
Chroniques
elman

Janvier 2018 : cette année, je me paie d’abord :) – 3ème partie

Comme convenu, ça y est, à partir de ce 1 janvier 2018, je me suis effectivement payé en premier. Salaire et/ou revenus de décembre 2017, avant de régler qui que ce soit, je me suis donc effectivement payé d’abord, et avec ce qui reste, j’ai payé les autres. Alors, à

Chroniques
elman

JMJ : aaah, quelle belle ferveur

JMJ : aaah, quelle belle ferveur. Et surtout au passage quelle belle occasion de s’octroyer populeusement un bain de foule revigorant à moindres frais, n’est-ce pas ? Toutes les occasions sont bonnes persifleraient les pères siffleurs. Quitte à s’asseoir sans vergogne sur la pseudo laïcité de l’État… Qui mange d’ailleurs

Chroniques
elman

Le premier tour, le remake ?

Les premières publications des résultats de ce deuxième tour ont démarré exactement comme celles du premier tour : démarrage en tête du candidat n°13, talonné par le numéro 25. S’il est encore prématuré de parler de victoire de Andry Rajoelina avec à peine 6% des BV traités (en date de

Chroniques
elman

“Faire que ce qui est juste soit fort ou que ce qui est fort soit juste”

Gné ? Non, rigolez pas, il m’arrive à mes (rares) moments perdus de me réserver un peu de temps à la lecture et l’ouvrage du moment s’appelle donc .. “Du contrat social” écrit par un type qui s’appellait ..  Jean-Jacques Rousseau. My god, retour 30 ans en arrière avec mon

Chroniques
elman

Madagascar : 94% des travailleurs sont … informels ?

Gné ? Waouh 94% mais c’est énorme ça dites donc 😯 Ceci étant, en y réfléchissant 2 secondes, le chiffre semble tout à fait plausible. Vu la démographie galopante, vu le faible tissus économique “formel“, vu le taux incroyable d’analphabétisme, et vu plein d’autres choses, 94 personnes sur 100 travaillent

Chroniques
elman

Ça y est, c’est la fin des haricots ?

Gné ? Bah oui, vous ne les sentez pas ces caisses vides un peu partout là ? Et il y a vraiment des signes qui ne trompent pas. Un ancien PRM me disait cette semaine : “tu sais elman, chaque chef d’Etat s’est toujours fait un point d’honneur à toujours

A la Une
elman

Malheureusement, je crois qu’on a fait le tour

Ouh là, gné ? Le tour de quoi de qui ? Bah du pays endémique pardi. Ça va faire des décennies qu’on cogite dessus, qu’on essaie de comprendre, qu’on essaie des machins et des bidules et toussa. Et résultats des courses ? Euh, est-ce encore utile de les décrire pour

A la Une
elman

Y a rien qui va dans ce pays

Gné ? Non mais sérieusement ? Tout est ridicule dans ce pays vous ne trouvez pas ? Les gens sont ridiculement pauvres. Les infrastructures sont ridiculement… ridicules. La gouvernance est furieusement ridicule. Ces élections sont ridicules… tellement elles sont dignes de figurer dans les annales de la bêtise. De la

Commentaires

5
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x