J’ai recherché “messie” sur actutana

Loading

J’ai comme une petite envie de sushis

Gné ? Élan mystique ou footballistique ? Euh ni l’un ni l’autre, en fait je sortais hier d’un réunion importante et le sentiment général qui en ressorti c’est que rien n’a changé, les endémiques sont toujours à la recherche de leur messie providentiel.

Et du coup, qu’est-ce que ma recherche sur actutana a donné ? Car je suis sûr que j’ai déjà évoqué le sujet et effectivement, je suis tombé sur cet article écrit… en 2019 😯

Lire : Attendu comme le messie

Cet article, je pourrais le reprendre tel quel aujourd’hui, en 2023, mot pour mot et qu’est-ce qu’il serait encore furieusement d’actualité n’est-ce pas ? Et même vaguement prémonitoire vous me l’accorderez ?

Donc les évènements depuis 2019 m’ayant largement donné raison, la conclusion est sans appel : arrêtez d’espérer la venue d’un messie (politique) qui vous sortira de votre bouhi bouhi. Il n’y en a pas. Et il n’y en aura jamais hélas.

Pourquoi ? Tout simplement parce-que le problème de ce pays ce n’est pas un messie providentiel : le problème de ce pays est un peu plus … systémique. Désolé de plomber l’ambiance mais depuis 1960, c’est le système dans lequel vous vivez qui n’est pas bon du tout. Quel système ? Tout le système. Votre système politique (un bien grand mot), votre système électoral (source de la plupart de vos maux), votre système territorial (vous savez Tana par exemple qui concentre tout), bref… tout le système !

Partant de là, comment voulez-vous arriver à construire quoi que ce soit à partir de ce système complètement inadapté à ce pays ? Aucune chance e, vous aurez beau gesticuler dans tous les sens, rien, nada, nothing n’en ressortira.

Les crises cycliques en sont également la preuve… Mais oui, vous savez bien les 1972, 1991, 2002, 2009, 2018 et toussa… Mêmes causes… mêmes effets. Et à ce jour, rien n’est résolu. Allez savoir ce que 2023 nous réserve encore.

2010 était une occasion formidable de repenser dans son intégralité cette Constitution fondatrice mais en lieu et place, on n’a eu droit qu’à un énième toilettage taillé sur mesure pour une personne et non pour le pays.

Voilà, j’ai posé le doigt sur la source de tous vos maux : problème systémique et non messianique donc. Les hommes passent, un bon système lui il restera et les aspirants au pouvoir ne pourront que s’y conformer. Sinon direct le peloton d’exécution raha mirediredy eo.

Je ne sais pas s’il y aura des élections présidentielles cette année. Tous les indicateurs montrent qu’il n’y en aura pas… l’occasion peut-être de repenser enfin, pacifiquement bien entendu, ce système défaillant ? Ces derniers mois, nous avons déjà distillé ici et là quelques mots clé dans les médias : gouvernement d’entente, décentralisation effective, élections liées, etc.

Beaucoup de personnes travaillent sur toussa, et de mon humble point de vue, il s’agit là d’une dernière opportunité pour que vous ayez une minuscule chance de sortir la tête de l’eau.

Saisissez la, le cas échéant, zay, vita, ce sera définitivement fou*tu. Et comme en 2019, je pense malheureusement que je ne me trompe pas, hélas, une fois de plus.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Fil info

Voir d'autres articles

Chroniques
elman

La voiture, le fiara, la bagnole, le tomobilina, le vam

Aujourd’hui, ces dames me pardonneront mais ce sera une chronique typiquement masculine car nous allons bien entendu parler .. voitures 🙂 La voiture, le fiara, la bagnole, le tomobilina, le vam : autant d’appelations pour cet engin sur 4 roues qui n’aura eu de cesse de déchaîner les passions depuis

Chroniques
elman

Dis l’IA, dessine-moi Madagascar

Gné, sérieux ve l’ty, il a sorti ça ? Tena sérieux, il a sorti ça 😯 Ah oui quand même. Je… comment dire. Le premier moment de choc passé, on essaie de comprendre. Donc bah direction Google, on tape Madagascar et on clique dans la rubrique images. Aaaah oui, on

Chroniques
elman

A mi-semaine, rappel de la situation

Souvent, dans le feu de l’action, les événements s’enchaînent tellement vite que l’on ne sait plus qui a fait quoi et quand, et comment l’on en est arrivé à la situation qui prévaut. Rappel des faits. Jeudi 12 avril 2018 Tout commence le jeudi 12 avril 2018 : pour montrer

Chroniques
elman

Comment sortir de la pauvreté ?

Aaah, la question à 10 millions ar (par mois)… et cruellement d’actualité au pays endémique puisqu’aujourd’hui, les Malgaches sont certainement les gens les plus pauvres au monde.. ou tout du moins, en font partie. Alors, comment on devient moins pauvre ? Et bien tout simplement en créant de la richesse

Chroniques
elman

Misérables

Misérable : adjectif et nom 1. Qui inspire ou mérite d’inspirer la pitié ; qui est dans le malheur, la misère. Synonymes : lamentable, malheureux, pitoyable (CHOSES) Triste, pénible. Une misérable existence. 2. Qui est dans une extrême pauvreté. Une population misérable. Qui indique une grande pauvreté. Un logement misérable.

Chroniques
elman

Un temps pour l’action

Un temps pour l’action… et un temps pour la réflexion ? En regardant ce qui se passe à Madagascar depuis quelques années maintenant, c’est le sentiment qui m’habite : vous êtes tous obsédés par l’action là maintenant tout de suite, au détriment d’un minimum de réflexion. Je connais fort bien

A la Une
elman

Waaaa l’ephoto

  Gné, lol, inona indray izany ephoto an lery zany ? Et bah la digitalisation ne s’arrête jamais dans la civilisation, bien au contraire : en avant pour découvrir cette dernière nouveauté. La problématique de l’elman ? Remplacer son vieux permis de conduire. Ndriii, le bon vieux papier rose de

Chroniques
elman

Rentrer à Madagascar pour un CDD de 18 mois ?

Gné ? Alors soyons clairs : pour m’extirper de mon fiainana tsotra, milamina et mirindra, il faut vraiment que vous arriviez à me draguer mais grave 🙂 Draguer dans quel sens ? Un pont en or, des émoluments qui vont bien avec et toussa ? Euh non, je n’en ai

Commentaires

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x