Nous dans civilisation on a des noues

Loading

Dépêche Madagascar > Madagascar

Gné, avant le « inona indray l’ty zany noues zany« , permettez-moi de vous parler de mon dimanche.

De manière totalement impromptue, allez hop, on décide de sortir faire une petite balade. Du coup, la balade s’est transformée en 90 kilomètres à l’aller, donc 90 kilomètres au retour, et hop, 180 kilomètres de trajet abattus en moins de 2 heures, tranquillement, moramorament car bébé à bord 🙂

Et on en arrive aux fameuses noues. Durant ce trajet, dont une bonne partie sur des petites départementales de campagne 1X1 voie, et bien … 0 trou tompokolahy sy tompokovavy ?

Alors qu’il s’agit de routes de campagne comme votre RN2 là. A la seule différence c’est qu’ici, en parallèle de la route, ils ont systématiquement élaboré des noues. Donc la pluie vient terminer sa .. route dans les noues. Et on imagine aussi qu’une légère pente de la route a été élaborée, facilitant cette évacuation.

Très grosse noue mais le principe est là

Donc voilà, construire la route ne se limite pas à goudronner. Il faut aussi réfléchir à l’évacuation de la flotte, surtout dans ces pays tropicaux pluvieux.

S’abonner
Notification pour
guest
20 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Ravazaha
Ravazaha
1 année il y a

Excellentes suggestion et illustration

Bary Kely
Bary Kely
1 année il y a

Cher Elman, vous voulez vous adresser à qui là? Parce que les autres ne vous suivront jamais vos conseils vu leur niveau intellectuel vraiment trop bas. Malheureusement pour notre pays.

Rafangy
Rafangy
Répondre à  Bary Kely
1 année il y a

le Elman a deja un projet tout pret, cela s’adressera aux futurs dirigeants qui se sont deja preparés pour la conduite des affaires de la nation

Rafangy
Rafangy
1 année il y a

voyez les abords de rn gougoues: les constrcuctions commencent à 1m de la route comme à Ambatofotsy, alors les noues (d’ailleurs, je parie que beaucoup parmi les dirigeants et futurs dirigeants ne savent même pas la signification), c’est izahay ihany

gerard
1 année il y a

Une route c est du terrassement recouvert d’une couche de roulement
Pour que cela tienne il faut 2 conditions,
Que cela soit réalisé dans les règles de l art en étant humidifié et compacte a l optimum Proctor ,( sans trop de corruption des contrôleurs !)
Que cela soit ensuite protège de l humidité qui provoquerait un décompactage fatal
D ou l’obligation de drainage latéral (fossés , canaux) et d un minimum d entretien de l’étanchéité de la surface

Les noues conviennent a certains sols et végétation en pays tempéré mais pas ici

gerard
Répondre à  elman
1 année il y a

les noues végétalises ont une fonction d absorption / infiltration qui n est pas réalisable ici , du fait des sols et des précipitations trop intenses , mais l’idée est la même , protéger le terrassement de toute réhumidification / décompactage

Senior
Senior
Répondre à  gerard
1 année il y a

Les fossés latéraux vegetalisés de nos routes nationales fonctionnent très bien, un peu comme les noues d elman, pour l absorption et l évacuation à condition qu ils soient entretenus périodiquement. Notion ignorée par nos responsables, pour des raisons diverses, depuis belle lurette.

gerard
Répondre à  Senior
1 année il y a

Le mot entretien est il traduisible en malgache ?
j’ai passé plusieurs années de ma vie a « acheter » des donneurs d ordre et des contrôleurs travaux en Algérie , Lybie etc….mais jamais à Mada, ou cela doit être identique !

mpijery
mpijery
Répondre à  gerard
1 année il y a

entretien = fikojakojana, et non, rien à voir avec les kojakojana 500 😛

Senior
Senior
Répondre à  gerard
1 année il y a

La corruption des contrôleurs par l entreprise au niveau de l optimum Proctor n est pas sans risque.
Car à l image des nouvelles 2×2 voies rapides d Andranobevava Tana qui viennent d être inaugurées par le PRM, l entreprise titulaire a été obligée de refaire complètement certains tronçons à ses frais dans le cadre de la garantie de bonne fin des travaux car ils présentaient des déformations non attendues après quelques mois de trafic.
Mon propos n est pas d incriminer cette entreprise de corruption car les reprises des travaux sont monnaie courante dans le secteur sans qu il ait eu fait de corruption mais comme je venais de l exposer, c est même de l intérêt de l entreprise que le bureau de contrôle fasse correctement son boulot pour ne pas devoir faire des travaux de réparation plus tard à ses frais.

Senior
Senior
Répondre à  elman
1 année il y a

C est vrai qu’il y a aussi ce problème de la charge roulante de dimensionnement des ouvrages, dont les routes, laquelle est déjà très largement dépassé actuellement. Beaucoup de camions qui roulent ici sont équipés de trois trains roulants arrières alors que les normes de calculs n en prévoient que deux.

gerard
Répondre à  Senior
1 année il y a

les reprises des travaux sont monnaie courante dans le secteur 

franchement je n en ai pas vu beaucoup, a l’export il y a 50 ans nous étions parti des la fin du chantier ! et ensuite je n ai connu , en tant qu’assistant maitre d ouvrage que de très grosses opérations , transmanche, TGV , ou les choses sont heureusement plus sérieuses que ce que j’avais vécu en routier
je ne voudrais pas généraliser, mais ce que je vois de corruption autour de moi, qui ne suis plus qu’un modeste retraité, laisse augurer du pire dans le domaine des travaux

gerard
Répondre à  elman
1 année il y a

dans la dernière version locale de cette blague le PRM emmène son visiteur en hélico pour voir l autoroute qui n a pas été construite ….

Fil info

Vos réflexions

Veuillez autoriser les annonces sur notre site

Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité. La publicité permet de financer notre site.