Le sulfate d’ammonium est un engrais reconnu

Loading

Dépêche Madagascar > Economie

Reconnu et agréé aux normes CE.

Donc autant je maintiens qu’un chef fokontany aurait suffit pour distribuer ça aux concernés, autant il est inutile de piailler aux méfaits d’un soit-disant « engrais chimique« , il est plus utile et pertinent de googler d’abord, avant de piailler sans même savoir de quoi on parle.

S’abonner
Notification pour
guest
15 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Ravazaha
Ravazaha
1 année il y a

Homologué ne veut pas toujours bon, quel que soit le sol et la posologie mise en œuvre (comme les médicaments)

Rahandy
Rahandy
Répondre à  elman
1 année il y a

Il faut arreter de se creer des histoires avec la nocivite de tel ou tel produit, si c’est autorisé, il doit y avoir des tests et analyses derrière.
Après, on n’a deja pas assez à manger, pas de technicité, pas de surface exploitée. On a d’autres sujets.
oui, un chef fokotany aurait suffi. Mais il aime bien le merci presida

Ravazaha
Ravazaha
Répondre à  Rahandy
1 année il y a

Les autorisations… Le Chlordécone a bien été autorisé dans les Antilles pendant des dizaines d’années… on voit maintenant les dégâts.

Senior
Senior
Répondre à  elman
1 année il y a

Un peu hors sujet mais dans le même registre.
Comme le chlordécone, les champs de radio fréquences électromagnétiques sont classés par l OMS dans la même catégorie 2B des agents  » peut être cancérogènes  » et pourtant chez nous on continue à laisser les opérateurs de téléphonies mobiles à installer leurs antennes relais n importe où dans les villes, même au milieu des habitations. D autant plus qu avec la 5G, l installation de ces antennes ira en s amplifiant toujours au profit des minorités qui les utiliseront et au détriment de la majorité qui les subiront 7/24/365 sans les avoir demandé.

Senior
Senior
Répondre à  Ravazaha
1 année il y a

D autant plus que sur cet extrait de Google, il est bien précisé :
. ph du sol fortement acide sur le long terme…
. salinité des sols assez élevée…
Il y a donc bien risque annoncé de nocivité qui peut tuer les sols/rizières à tout jamais.
Donc prudence sur son utilisation, principe de précaution oblige

babakaty
babakaty
1 année il y a

L’opposition aussi devrait s’y accommoder puisque cette histoire d’engrais issu des déchets d’Ambatovy était déjà sur la table des négociations entre l’Etat et Ambatovy en…2002 ;et en 2008 ,il a été convenu que c’était Tiko Agri qui sera le distributeur à partir de 2010 ,mais 2009 est passée par là .

Senior
Senior
Répondre à  babakaty
1 année il y a

Mais pourquoi parler de l opposition ?
Parceque vous pensez qu elle ne peut pas aujourd hui tirer la sonnette d alarme car Tiko avait conclu il y a près de 20 ans l accord que vous évoquez sans avoir encore mis en vente le produit incriminé ?
Il me semble, au risque de me tromper, que les problèmes environnementaux nous concernent tous et que tous les lanceurs d alerte quels qu ils soient sont les bienvenus. Non, vous ne le pensez pas ?
Enfin, j espère que l écoute de cette émission radio captée dans l Alaotra et qui parlait justement de ce produit aurait permis de sauver quelques hectares de rizières de l infertilité.

Vazaha be
Vazaha be
1 année il y a

surtout qu’on fait sécher le paddy sur le bitume (quand il en reste…) des routes qui relâche multiples composés chimiques dont des poly-aromatiques.
Alors bio ou naturel c’est fini depuis longtemps…
Par ailleurs, ce qui compte c’est ce qui passe dans la partie comestible de la plante (comestible par les humains ou par le bétail pour les « résidus »).

Rafangy
Rafangy
1 année il y a

les chinois ont utilisé l’engrais humain pour leurs rizières, nous à gougouland, nous avons mangé du riz chinois

Fil info

Vos réflexions

Veuillez autoriser les annonces sur notre site

Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité. La publicité permet de financer notre site.