Ces 7 petites choses qui nous agacent quand on prend le taxibe

Ces 7 petites choses qui nous agacent quand on prend le taxibe
Ces 7 petites choses qui nous agacent quand on prend le taxibe

Les odeurs : la douche quotidienne est souvent en option à Madagascar. Le savon aussi. Le déodorant fait office de luxe suprême.

Le gamin qui pleure pendant tout le trajet

Stressant. Mais faisons preuve d’empathie, les parents n’ont quelques fois pas d’autre choix que de prendre le taxibe.

Et puis vous n’avez jamais eu des enfants en bas âge vous ?

Une personne imposante a côté de vous

D’origine les sièges de taxibe sont déjà minuscules. Mais quand votre voisin(e) est assez corpulent(e) vous n’avez plus droit qu’à un quart de siège. Autre problème, quand comme votre serviteur on fait plus d’1m80, l’espace disponible pour les jambes devient problématique.

Le non respect du trajet

Quelques fois ça s’arrête à mi-chemin sans raison. Et vous devez descendre. Le chauffeur et son receveur veulent gagner plus en multipliant leurs tournées mais vous, vous avez payé pour aller d’un point A vers un point B, pas quelque part entre le point A et B.

Les chauffeurs qui se prennent pour Michael Schumacher

Même problème que précédemment, ils veulent gagner plus. Mais vous, vous aimeriez bien arriver à destination. En un seul morceau de préférence.

L’etat de dégradation avancée de certains véhicules

Sièges déchirées, vitres cassées, trous dans le plancher, fumée qui rentre dans l’habitacle : les temps sont certes durs pour tout le monde mais allez, un petit effort serait le bienvenu pour améliorer le service client. A noter que certaines lignes ont fait cet effort et proposent même le “wifi à bord“.

Le voyageur qui rentre avec sa soubique de poulets. Ou pire, de poissons.

Conjugué à l’agacement n°1, odorats sensibles s’abstenir de prendre le taxibe.

Esprit positif disions nous sur ce site. Ce sont juste quelques “coups de griffe” pour essayer d’améliorer les choses. Mais comme on peut le voir sur cette petite liste, il n’y a pas que le transporteur qui devrait faire sa petite auto-critique 🙂

Au final, merci quand même aux taxibe dans l’ensemble pour le service rendu à la population. En ces temps difficiles où dès que vous sortez de chez vous en prenant votre voiture c’est minimum 10 000 ar, un aller-retour en taxibe à 800 ar soulage quelque peu le portefeuille.

PS : un certain admin qui manque à beaucoup de monde aurait conclu par un : “Et où sommes nous” ? 🙂

S’abonner
Notification pour
guest
26 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Ianona
Ianona
7 années il y a

Le pire aussi c’est cette personne radine qui voyage avec 5 gosses et qui ne paie que pour sa place! Elle s’attend peut-être à ce que les autres voyageurs prennent ses gamains sir leurs genoux?
et la plupart du temps ils sont sales avec le nez qui coulent si bien qu’on n’a même pas envie de les regarder et encore moins les toucher!

Et nous sommes où? aucune idée!

mangableu
mangableu
Répondre à  Ianona
7 années il y a

, C’est valable aussi sur les taxi-be? Sur les taxi-brousse qui sont dans le grand-sud c’est le quotidien

mika!
mika!
7 années il y a

B.land hoy ilay namana fahiny izay. Tsy nahavita fanaovam-beloma ny tenako fa efa nihidy moa izy io vao hitako, koa raha mba mandalo kely eto anonymous dia mampamangy e

Ganados
Ganados
7 années il y a

Moi, ce qui m’agace c’est le manque de politesse des “Resevera” et “Saofera”

Ganados
Ganados
Répondre à  elman
7 années il y a

1000 Ar pour le wifi à bord, clim, propreté, politesse du chauffeur et receveur….bref je demande l’impossible!

mangableu
mangableu
Répondre à  elman
7 années il y a

, et les autres coopératives commencent aussi à les suivre et à innover.

rafangy
rafangy
Répondre à  elman
7 années il y a

impeccable veut dire y compris les masseuses? hihihi!(où êtes-vous admin? )

Raingoro
Raingoro
Répondre à  rafangy
7 années il y a

Il y a déjà des masseurs dans chaque coin non?

Afist
Afist
Répondre à  elman
6 années il y a

, Pas de sono car c’est très dur d’endurer une musique à fond pendant tout le trajet, je ne parle même pas du genre.

samouela
samouela
7 années il y a

Efa misy ihany miezaka manara-penitra toy ny zotra 194 mirindra, fa mba efa mila fanovana toy ny zotra cotisse sy ny sonatra plus ny betax.
Efa tsara atomboka @ izay ny paiement par carte électronique sns

Ilaina @ izay le fiara marani-tsaina (intelligent) ka na ho 700 Ar na 800 Ar aza izaho mino fa tena mahazo olona.

rafangy
rafangy
Répondre à  elman
7 années il y a

non, la largeur des bus est la même partout: environ 200cm, du temps de la 1ere république, on avait les gros bus mercedes et man, à partir de 1977, les ikarus de fibata et de fima, puis en 1984 les isuzu d’antafita, et en 1990, les mitsubishi qui sont encore en service privé actuellement, c’est la mentalité des usagers de la route: chauffeurs, marchands de rue, pietons qui est trop étroite pour nos routes

mangableu
mangableu
Répondre à  rafangy
7 années il y a

, souvenir souvenir!C’est tout mon enfance, les ikarus de fibata. Il y avait même un chauffeur que je me suis attaché le plus, un certain Rabenoely.

rafangy
rafangy
Répondre à  elman
7 années il y a

non, c’était seulement du temps de la fibata que le ticket était à10fmg,(et les chauffeurs et receveurs gagnent plus que la société elle même en un jour) , fima a réajusté le tarif à 20fmg puis 30fmg puis 50fmg que antafita a continue, c’est seulement en 1987 que le ticket était passé de 50 à 100fmg

Lita Z.
Lita Z.
Répondre à  rafangy
7 années il y a

Vao manao hoe “pshhhh”, dia misokatra ny varavarana e!

rafangy
rafangy
7 années il y a

fandoavambola elektronika iznay mbola manahirana be satria na dia fiara raitra be aza no arosonao eo, raha mbola izao ihany ny toetsaina, na ny tompon’ny fiara: vola miditra ihany; mpamily sy mpandray vola: izay hahazoana vola ihany na hahafaty olona aza; mpandeha: izay vola kely indrindra faran’izay azoko aloha, dia tsy hampiova n’inoninona izany! efa nampiasa ny karatra tombohona ny fima tany amin’ny taona 1980 fa tsy naharaka e

Lahatra
Lahatra
Répondre à  rafangy
7 années il y a

Sady tsy mety @ receveur fa manimba ny manger andry lerony io elektronika io.

kotofaly
kotofaly
Répondre à  elman
7 années il y a

bah, il faut donner de l’emploi…

Marie Madeleine
Marie Madeleine
7 années il y a

L’idée est tentante, moyennant que la qualité de service soit réellement impeccable, avec disponibilité nocturne en bonus, et pas plus de 1000ar le jour (le double au delà de 19h)

Coolboy
Coolboy
7 années il y a

Tsy asiana intsony ny transaction monétaire fa carte na ticket prépayé no atao amin’izay vita hatreo ny an’ny receveur sy chauffeur.

firenena merina
firenena merina
6 années il y a

En s’ajoutant :
– Le décibel assourdissant de l’autoradio
– Le forcing du receveur aux passagers de se mettre debout avant l’arrêt.

Que chaque sauvage rentre d’où leur vient et nous laisser vivre avec nos habitudes calmes, propres

Fil info

Voir d'autres articles

Chroniques
elman

Intéressant ce qui se passe au Niger

Gné ? Ah oui oui, tout à fait. Indépendamment du schéma classique, putsch puis cris d’orfraie de la communauté internationale (dont la France bien évidemment) et évidemment, on se demande “c’est quoi la suite” ? En “wikipédiant” le Niger, le nombre de similitudes avec le pays endémique est assez frappant.

Quelque chose comme ça là oui ce serait suffisant
Chroniques
elman

Autoroute Tana-Tamatave ? C’est bien mais c’est insuffisant

Je suis encore étonné de voir des gens qui se demandent si une autoroute à Madagascar c’est bien ou pas bien. Je vais donc leur répondre de suite : une autoroute Tana-Tamatave ? C’est bien mais c’est insuffisant. Oui c’est insuffisant car ce n’est pas une autoroute qu’il faut construire

Chroniques
elman

Quand est-ce que l’on produira et que l’on commercera ?

Gné ? Plus le temps passe et plus on dirait que l’on n’a toujours pas compris ce qu’est le développement. Le développement c’est pas (seulement) construire des machins et ériger des bidules, le développement c’est d’abord produire et commercer. Produire quoi ? Tout ce que vous voulez. Cultiver c’est produire.

Chroniques
elman

Bon et sinon il y a quoi d’autre au pays endémique ?

Vous me l’accorderez, l’actu à Tana, à Madagascar en général, n’est guère folichonne ces derniers temps. Elle est même morose, glaciale.. sinistre. Rien d’excitant, que des mauvaises nouvelles, des âneries, voire que des con*neries tous les jours. Non sérieux, j’essaie de dénicher des trucs positifs et plaisants .. mais je

Chroniques
elman

Bon, c’est qui les prochains very saina ?

Gné ? Ah oui oui, la grande spécialité endémique, digne héritière de l’empire soviétique, c’est donc de déclarer comme toc toc tous ceux qui dérangent le tournoi bidonné. Du coup, c’est qui les prochains sur la liste ? Les regards se tournent de nouveau vers l’Assemblée nationale, et plus particulièrement

Chroniques
elman

Trop de religion …

Gné ? Ah oui oui, trop de religion tue la religion 🤣 Je ne vais pas vous faire aujourd’hui de “prêche” anti-religieux à la sauce du blogueur suisse mais on ne pouvait pas faire non plus l’impasse sur toutes ces arnaques ici et là. Et c’est bien là le problème

Chroniques
elman

Apollo 21 : Houston, le procès sera pour le 6 décembre

75% de ceux qui sont rentrés au bled ont morflé disais-je…Il y a ceux qui deviennent fous avec le 3V, ceux qui sont excédés par cette mer*de au quotidien, et qui du coup en arrivent eux aussi à avoir des idées de mer*de… On parle souvent sur ce site de

Chroniques
elman

Vous voulez réellement en finir avec la corruption ?

Gné ? L’illumination du samedi soir ? Oui absolument, à la lecture d’un simple article sur Franceinfo. Alors, c’est quoi cette solution miracle ? Et bien elle s’appelle la confiscation tout simplement. La confiscation de quoi ? De n’importe quel bien, de quelque nature que ce soit, à partir du

Chroniques
elman

Enseignement, formation, des mots qui reviennent souvent

L’éducation nationale est souvent revenue sur le devant de l’actualité ces derniers temps. Quelques fois en bien, mais très souvent en pas bien du tout, malheureusement . Les chiffres récents le montrent clairement : une très grande partie de la population malgache est analphabète, et plus particulièrement chez les jeunes.

Commentaires

26
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x