Une société bien castrée et bien coincée

Pétez un bon coup et lâchez vous !

Gné ? Comme on dit : et la lumière fut ! Au détour d’un magnifique commentaire posté par l’actunaute rakotovelo, qui répondait lui même à la tribune libre d’un autre actunaute, on comprend mieux ce qui se passe aujourd’hui, pourquoi la situation est comme ça, et finalement pourquoi on est le pays le plus pauvre du monde.

Oui les dirigeants sont blablabla, comme ceci comme cela. Mais le vrai problème, ce sont .. les Malgaches eux-mêmes en fait ! Leur nature, leur éducation, leur manière d’être : il est là le vrai problème. Mais je ne vais pas broder autour du sujet, je préfère vous remettre directement ci-dessous ce commentaire un peu long certes, mais magnifiquement écrit et super pertinent, on en rediscute dans les commentaires. Bonne lecture.

La résilience du Malgache (ou du Malagasy si vous voulez) vient peut-être de très loin dans son enfance. Voici une réflexion de néophyte de ma part …

Cette résilience est bien sûr multi-paramétrique, comme tout comportement sociétal, mais dans certaines phrases typiques adressées aux enfants dès leur enfance on ne peut que constater ce formatage subliminal : « Il faut faire comme font les autres ! « (Mba manaova ohatra ny ataon’ny olona), « Ne te mets pas en avant ! » (Aza milingilingy eo ity); « Te ho deraina eo ity « (Tu as envie d’être flatté ?); « Le vent n’aime pas les cimes des arbres » (Hazo avo halan-drivotra); etc etc .. Bref, il faut se confondre dans la masse !

Les enfants sages implicitement obéissants (zaza hendry) seront toujours bien récompensés et mis en avant, pas ceux qui osent transgresser les règles (zaza maditra) même si des fois ces règles sont obsolètes et aberrantes. Bref, le côté insulaire est ici très prégnant et aggrave la limitation de toute évolution bonne ou mauvaise !

A cela bien entendu un des caractères des Malgaches (oui Malagasy si vous voulez, qu’importe) est d’éviter tout conflit ou un affrontement (même non agressif) de face. Bien entendu, la situation pourrit en attendant. Le Malgache essaie toujours de trouver un moyen pour dire ce qu’il pense indirectement (miolakola-piteny). Il y a un côté asiatique. Entre parenthèses, la colonisation française n’a pas aidé à modifier cette qualité ou ce défaut c’est selon ! D’autant plus qu’en France on dit « qu’on n’aime pas les têtes qui dépassent » (La révolution est passée par là et il y a eu convergence d’ »intérêts » ah ah ah c’est explosif). A Madagascar, un phénomène de complexe d’infériorité s’est alors installé insidieusement mais très perceptiblement et durablement envers les « vazaha » (blancs, rouges, jaunes, noirs ou autres …), envers les riches, envers tout ce qui n’est pas dans la classe populaire (izay hafa rehetra).

Bien entendu, la société malgache évolue et d’autres caractéristiques ont fait leur apparition, c’est normal mais plus complexe encore ! On ne peut pas généraliser à l’individu, mais n’empêche, on peut extraire certains traits de comportement généraux !

On ne peut jamais résumer en quelques phrases ce (très) vaste sujet, on peut rester là-dessus pendant des années. Les Malgaches sont élevés dans cette éducation de toujours se confondre dans la masse, ne pas faire des vagues, de ne pas se faire remarquer (c’est mal vu paraît-il) et si l’on ajoute maintenant tous les défauts de lâcheté, de fourberie, et qu’en sais-je encore, que l’on retrouve naturellement chez tous les autres peuples du monde, nous partons vraiment du négatif mais pas du ground zéro ! Eh oui ! Et comme tous les autres peuples, quand la barre est dépassée, cela explose régulièrement et plus souvent qu’ailleurs chez nous mais de manière diffuse avec une tendance à s’entretuer mais pas à s’attaquer au vrai mal. C’est une source d’insécurité quasi-généralisée. Soupape io e ! Car malgré toute l’éducation du monde il faut évacuer la pression de temps en temps quand la coupe est pleine.

Pour les Malgaches (oui Malagasy), on a des dictons significatifs « Si je dois mourir, que les membres de ma famille meurent avant. Si les membres de ma famille doivent mourir, que le chien meurt avant » (Raha ho faty aho matesa rahavako ! Raha ho faty rahavako, matesa ny alika !), Mais je n’y vais pas « je peux perdre la vie » (Sao maty eo aho). Le Malgache est humain malgré tout !

C’est un sujet trop compliqué, pas nécessairement modélisable quantitativement, le fait d’avoir vécu dans plusieurs pays (chaque fois en dizaine d’années y compris à Madagascar) a accentué ma curiosité rétroactive sur cette résilience malgache où nous battons quasiment le record du monde. Mais évidemment tout est subjectif de ma part !

S’abonner
Notification pour
guest
11 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
idefix
2 années il y a

Surtout un peuple de faux-Q 😛

Rafangy
Rafangy
Répondre à  idefix
2 années il y a

exact!

Rakotomangamijoro
Rakotomangamijoro
2 années il y a

Oui, c’est vrai mais en même temps une certaine (large?) proportion de la population aime bien se montrer (mipoerapoera). On fait son mipoerapoera même si dernière c’est vide, nulle, zéro comme à l’image des dirigeants actuels. Tsy hita ihany e!

gerard
Répondre à  Rakotomangamijoro
2 années il y a

se montrer à la sortie du temple est un must, s’y faire saluer avec un titre de “président” c’est le graal, quand bien même ne seriez vous président que d’un club de pétanque ou vous ne foutez rien
il n’y a que la façade et les titres pompeux qui vaillent
j’en connais personnellement !

CLAUDE
CLAUDE
Répondre à  gerard
2 années il y a

À la sortie du temple, c’est encore mieux si on claque la bise au Pasteur et à son épouse devant certains paroissiens ébahis. Lol.

Za ihany
Za ihany
Répondre à  gerard
2 années il y a

Mais il faut savoir que s’il y a ceux qui aiment se montrer, il y a surtout ceux qui aiment lécher les Q. En France, aucun problème si on s’adresse à un membre du gouvernement par son nom, sans titre. Un Sarko ou un Hollande, une fois le mandat terminé, redevient Nicolas Sarkozy tout court et ainsi de suite. Chez nous, si on a le malheur d’oublier le titre ronflant, très mal vu. Et ce quelque soit le bord politique (tsy fantatrao angah hoe iza aho?)

Rafangy
Rafangy
Répondre à  gerard
2 années il y a

c’est curieux hein: ici à gougouland, beaucoup de gens aiment se faire appeler president, et cela date de la revolution socialiste!

Rafangy
Rafangy
Répondre à  Rakotomangamijoro
2 années il y a

jamais je ne montrerai aux autres que je suis pauvre! combien de fois n’ai je pas entendu cette reflexion? et combien de fois j’ai vu des gens louer une dinde, une oie lors des fetes? ou encore quand ambatofotsy etait la destination du weekend, des gens qui empruntent aux usuriers de quoi s’acheter l’essence et le poerapoera à Ambatofotsy et le lundi suivant, on ne mange pas du tout?

Lucas
Lucas
Répondre à  Rafangy
5 mois il y a

Les oies et la dinde, c’est une tradition, c’est une culture rien d’autre. Ne confondez pas caractère et tradition.

Fil info

Voir d'autres articles

Chroniques
elman

Dans un mois Madagascar aura un nouveau Président

Si si, mine de rien, le temps passe tellement vite mais le fait est là : sauf gros bug de parcours, d’ici le 1 janvier 2019, le nom du prochain Président de la République à Madagascar devrait être connu. Et il s’appellera soit Marc Ravalomanana, soit Andry Rajoelina. Pour ma

Chroniques
elman

Quand est-ce qu’on mange ?

Le week-end dernier, je lisais laconiquement, et avec un peu d’effarement quand même, tous les commentaires incendiaires postés sur tous les articles sur la page Facebook de la Présidence de la République. Incendiaires, il n’y a pas d’autres mots. Peu importe l’article publié, c’est volée de bois vert sur volée

Chroniques
elman

PEM mihinana ny IEM

Gné ? Non je regardais les réactions suite à ce grand show d’Ivato et il semblerait bien que l’on tende vers une belle unanimité dans les réactions. Oui un grand show, il n’y a pas d’autres mots. A la gloire de sa Majesté bien entendu, servant de “voila ce que

Chroniques
elman

Charlatan

Gné ? J’avoue, je suis tombé sur ce mot charlatan en lisant un article de la Gazette DGI, et ma foi… Voyez vous-même la définition que l’on peut trouver de ce mot : “Personne qui trompe quelqu’un. Synonyme : escroc, forban, gredin, imposteur. – Familier : fripouille. – Populaire :

Chroniques
elman

Mihaingo eo ambony tsikoko

Lol, zay, vita, la chronique, en un titre et une photo tout est dit non ? Non mais c’est vrai quoi. Ça roule en Cadillac, ça veut faire un Noël “lumineux” et “féerique“, ça fonctionne en permanence en mode selfie sur insta ou sur toc toc, et pendant ce temps

Chroniques
elman

Aidez-moi à trouver quelque chose de positif au pays endémique

Gné ? Non mais sérieux, à un moment on sature quoi : on a l’impression qu’il n’y a que des salo*peries en ce moment au pays endémique, que c’est vraiment l’enfer sur terre 😯 Les esprits chagrins diraient que OUI c’est vraiment l’enfer sur terre là bas, au sens propre,

Chroniques
elman

Mon dieu, il a pris son angady

Gné ? Ah oui oui :  400 tracteurs, 710 motopompes, 714 motos agents terrains, 1000 tonnes d’aliments poissons, 239 motocultures, 68.964 tonnes d’engrais, 10.000 tonnes de produits phytosanitaires, 18.000 tonnes de semences végétales, 23.000 tonnes de semences fourragères Au pays endémique ? Non, même pas dans les rêves les plus

Chroniques
elman

En fait j’habite dans la nature

Gné ? Si si, et comme vous l’avez vu en partie dans Chloé au Parc, j’ai la chance d’habiter dans la nature, entouré d’arbres, de verdure, bref, une flore assez exceptionnelle !  Mes invités du moment en étaient même assez impressionnés, de voir autant d’arbres et toussa. Et bien oui,

Hier soir, j'étais passé à la pharmacie
Chroniques
elman

Hier soir, j’étais passé à la pharmacie

Je vous rassure je vais bien, ne vous faites pas du mouron 🙂 Donc hier soir, petit passage à la pharmacie, celle d’Ambohibao pour ne pas la citer (ouvert 24/7/365 au cas où) pour prendre quelques médocs genre vitamines et autres fortifiants magnésium like. Montant de la facture ? 55

Commentaires

11
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x