Madagascar : je vous conseille vraiment de vous mettre au boulot

Ataovy sérieux

Gné ? Qui ça vous d’abord ? Et bien vos chers dirigeants pardi. Et se mettre au boulot comment ça ?

Avant de développer, un constat tout d’abord. Je m’aperçois que l’hémisphère nord a entamé sa relance économique post-covid. Seul petit souci, après de très longs mois d’immobilisation, de mise à l’arrêt, tous les pays redémarrent d’un coup, tous ensemble.

Or la machine à produire ne peut pas absorber et satisfaire cette soudaine et mega reprise d’activités d’un coup, il va falloir de nouveau de longs mois voire des années avant de retrouver la cadence d’avant le covid19.

Du coup tout le monde ne pourra pas être servi en même temps, rappelez-vous par exemple la pénurie de masques au début de la pandémie. Et bien le scénario est en train de se répéter non pas pour les masques, mais pour tous les autres secteurs de la consommation !

Manque de matières premières, insuffisance de la cadence de production, pénuries ! Le mot que l’on déteste ici dans l’hémisphère nord et pour éviter cela, comme lors des masques, ils sont prêts à payer le prix fort pour éviter ces pénuries.

Car oui, pénuries = hausse des prix ! Je vous parlais de l’hallucinante augmentation de prix des cartes graphiques mais il n’y a pas que ça : tout est en train d’augmenter. Nourriture, biens de consommation, d’équipements…

Les pays riches auront de quoi absorber ces hausses. Mais pour les pays pauvres, comme Madag…ascar, les importations vont devenir très très compliquées. Rareté, concurrence, prix exorbitants, ça y est, vous commencez à voir le problème ?

Nous avons déjà parlé de l’explosion du prix du gaz. Celui du carburant ne devrait pas tarder non plus. Et ce sera l’effet domino : tous les prix augmenteront, tout le monde voudra “se refaire” rapidement après ces longs mois de confinement mondial.

Gouverner c’est prévoir : je tire donc la sonnette d’alarme même si j’ai le sentiment que le Titanic se dirige déjà droit vers l’iceberg.

Concrètement ? Il est temps de vous enlever les doigts du nez et de commencer sérieusement à produire “local“. Oui, le riz encore une fois, pour commencer. Imaginez que le cours mondial du riz se prenne demain 30%, que le fret maritime explose, à prix coûtant, votre riz importé il arrivera à Tamatave à combien ? 3 000 ar ? 4 000 ar ? Je vous laisse imaginer la suite.

J’ai vu qu’un nouvel opérateur mauricien s’installait à Madagascar pour produire du ciment sur place. C’est exactement ça qu’il faut faire car encore une fois, les échanges commerciaux à l’international vont devenir très vite rock’nroll.

Je ne me prétend pas medium ni visionnaire : je suis simplement très sensible à certains petits signaux qui ont l’air insignifiants par ci par là. Et pour moi, l’après covid s’annonce effectivement très rock’nroll sur les plans économiques, et donc sociaux et donc politiques.

Je n’achèterai pas une carte graphique à 1 000€. Et avec le transport, les taxes et droits de douane endémiques, je ne pense pas que vous aussi vous l’acheteriez à 2 000€.

Soit 9 millions ar.

Donc effectivement, à Madagascar, je vous conseille vraiment de vous mettre au boulot.

S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Vazaha be
Vazaha be
2 années il y a

Le prix du fret maritime comme aérien a déjà explosé au point de repousser certains investissements en attendant que ça se tasse… mais cela va t il se tasser ?

Fil info

Voir d'autres articles

Chroniques
elman

Miasa ho anao ny Fanjakana

Et de 3 serions nous tenté de dire. Et de 3 quoi ? Et de la 3eme chronique sur le sujet semble-t-il, la première étant celle de l’ami Vanf, suivie par le texto de sa consœur, Ravel, à qui je passe aussi le bonjour. Alors pourquoi faire une 3ème chronique

Centre ville de Diego Suarez
Chroniques
Alexandra ERICK

Madagascar, du tourisme vert au cœur de l’île aux trésor

[Note elman : welcome to Alexandra Erick qui rejoint actutana comme spécialiste biodiversité et protection de l’environnement] Le mois de juin, c’est bientôt, on commence déjà à planifier les prochaines destinations de vacances. Cela n’est pas forcement évident, car les critères s’accumulent et le choix de la destination devient alors un véritable

Chroniques
elman

Madagascar est trop grand

Gné ? Encore du persiflage nocturne ? Non pas du tout : Madagascar est vraiment trop grand, en terme de superficie. Euh oui ça on le savait déjà et donc ? Et donc il faut se rendre à l’évidence aujourd’hui, comment voulez-vous développer ce pays, depuis Antananarivo ? Déjà qu’on

Chroniques
elman

Les contes et légendes de Madagascar

Gné ? Moi ce que j’aurais retenu de ce forum “économique” au CCI Ivato pourrait se résumer dans ce titre : “Les contes et légendes de Madagascar”. Mon dieu, que de couleuvres ne vous aurait-on pas fait avaler depuis 2009 en général, et 2018 en particulier ? Nous aurons encore

Chroniques
elman

Juste quelques jours à observer les Ministres

Gné, quoi encore ? 🤣 Non rien de spécial, j’ai juste passé les derniers jours à observer un peu nos super Ministres.. en action ? Et donc j’ai vu quoi de marquant ? Bah à vrai dire … si, il faut que je dise ? Bon, j’ai donc vu un

Chroniques
elman

Une nouvelle Transition qui ne dit pas son nom

En établissant hier le constat que tout le monde faisait aujourd’hui un peu ce qui lui plaît, sans plus se soucier de ce qui est Lois, prérogatives et hiérarchie, cela m’a immédiatement rappelé un passé pas si lointain : Madagascar serait-il de nouveau dans une nouvelle Transition ? Qui ne

Chroniques
elman

Alors, la vie en France vs la vie à Madagascar ?

Vous l’attendiez avec impatience, le voici enfin ce fameux comparatif. Une fois n’est pas coutume, je vais commencer cet article par la conclusion, toute personnelle : “… ce qui est bon pour moi ne le sera pas forcément pour vous, chaque situation, attentes et aspirations seront différentes d’un individu à l’autre“.

Chroniques
elman

Peut-on réellement créer son entreprise en 54 heures ?

Posée comme ça, la réponse est oui bien évidemment. On peut même la créer en 1 heure, cela ne pose pas de problème. L’imaginer, la penser, la modéliser, la cogiter, tout ceci peut se faire rapidement. Donc d’un point de vue abstrait, tout le monde est capable de le faire,

Chroniques
elman

La sinistrose malgache

Lol, quoi encore ? Non rien, juste cette petite phrase des bailleurs et PTF qui revient en boucle : “tout le monde est fatigué de Madagascar”. Kay, c’est cru ça comme déclaration dites donc. Et que je confirme bien ici à 8000 kms, tout le monde est vraiment fatigué du

Commentaires

2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x