Tsimbazaza : le doyen des députés s’exprime…

Loading

Dépêche Madagascar > Politique
S’abonner
Notification pour
guest
82 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Malala
Malala
15 jours il y a

lolll

raossy
15 jours il y a

P…tain; il ne comprend rien à ce qui est écrit en plus. Maninona ary raha hatao teny gasy rehefa tsy hay? Sa na teny gasy aza tsy hainy ny mamaky azy? Akaman-dry raouldingue sûrement ity razoky ity…

El hombre
El hombre
Répondre à  elman
15 jours il y a

Il aurait pu postulé pour être candidat au RN non ?

rnaivos
rnaivos
Répondre à  elman
15 jours il y a

Exactement, je pense que c’est la faute du protocole de l’assemblée et de ceux qui ont pondu ce discours car c’est sûre qu’il n’a pas pu écrire ça tout seul.
Lui, il est député de Madagascar pas de la France et parler français n’est pas une condition nécessaire pour se présenter devant les électeurs.
Le seul reproche qu’on peut lui faire est d’avoir accepté de faire ce discours de la honte.

El hombre
El hombre
Répondre à  rnaivos
15 jours il y a

parler français n’est certes pas une condition nécessaire pour se présenter devant les électeurs, mais comment font-ils quand ils ont à se pencher sur des textes qui sont parfois en français, quand ils n’ont aucune notion de français?

rnaivos
rnaivos
Répondre à  El hombre
15 jours il y a

Déjà, pourquoi les documents sont en français? a minima ils devraient être dans les 2 langues. Secundo, à ma connaissance les députés ont chacun un budget alloué pour employer des attachés parlementaires, à charge pour eux de traduire et/ou expliquer les textes en français.
Ce n’est pas parce qu’on ne parle pas français qu’on ne mérite pas de représenter ses concitoyens en étant élu.
Je répète, l’erreur du gars c’est d’avoir accepté de lire ce discours. Pas de s’être présenté à la députation et d’être élu.

El hombre
El hombre
Répondre à  rnaivos
15 jours il y a

Je suis d’accord, rien, absolument rien ne l’empêche de se présenter à la députation, mais je pars du principe que quand on est député, on peut être invité à des cérémonies, à des conférences, à des ateliers où la compréhension de la langue française peut être nécessaire, on peut être invité par une ambassade à l’occasion d’une fête nationale, on peut être amené à voyager à l’extérieur …. Et si la maitrise de la langue française ne peut être exigée pour se présenter à des élections, je pense qu’à défaut de la maitriser avoir des notions est quand même indiquée! Ce n’est donc pas une question de mériter ou pas de représenter ses concitoyens, il en a absolument le droit, mais on parle ici de député, c’est-à-dire d’une fonction où on est amené à côtoyer tôt ou tard des parties prenantes qui ne parlent pas ou ne comprennent pas forcément le malagasy

Rafangy
Rafangy
Répondre à  El hombre
15 jours il y a

tous nos textes officiels sont en français qui est notre langue de communication internationale, donc si vous ne connaissez pas un mot de français, mieux vaut pour vous ne pas se presenter à une fonction élective, ou vous devez faire des cours accelerés(le vous ici, ne designe pas El hombre)

Rafangy
Rafangy
Répondre à  elman
15 jours il y a

« … l’AN dispose quand même d’une cellule de traduction en live non? »tsy efa nanjavona ve izay?

Hary
Hary
Répondre à  raossy
15 jours il y a

« Maninona ary raha hatao teny gasy ? » Tena marina izany, indrisy mety mbola misy amin’ny contrat napetrak’i Renimalala hoe  » tsy maintsy teny frantsay no ampiasainareo amin’ny fiainam- panjakana  » .
Tokony mba ho hisy referendum amin’izay momban’ity teny frantsay ity satria efa 64 taona no « mahaleo tena » kanefa voatery mampiasa an’io fiteny io.

Raza
Raza
15 jours il y a

Il fait son Biden, c’est à la mode.

raossy
15 jours il y a

Mety hoe baiko avy @ Nouzalon koa io an; aleo olona tsy mahazo sy tsy mahay teny vazaha no hatao doyen sao ka Mandetika sy manondrana ohatran’i Rakrisy…

tsytiafoza
tsytiafoza
15 jours il y a

Ka ireny ary no nofidian’ireto Malagasy koh

rnaivos
rnaivos
Répondre à  tsytiafoza
15 jours il y a

Ny tsy fahaizana miteny frantsay tsy milaza fa dondrona ny olona iray. Mino aho fa manana fahaizana hafa izy matoa lany deputé

carole
carole
Répondre à  rnaivos
15 jours il y a

Je ne pense pas. En tout cas pas de fahaizana pour son boulot. Si, il peut faire le manangatanana.
A mon avis, même un gamin qui a fait la classe de 4eme lit mieux. Il faut un minimum quand même, comment il va faire pour comprendre tous les documents de travail? Et je ne parle même pas de faire des échanges avec les PTF, de rencontrer et discuter avec les parties prenantes dans sa circonscription.

rnaivos
rnaivos
Répondre à  carole
15 jours il y a

Au moins, sa presence au sein de l’assemblé nous rappelle les conditions de pleins de malgaches et il sont nombreux qui ne parlent pas d’autre langues que le malgache. Et que à priori ce n’est pas une tare. Combien de politiciens et élus d’ailleurs ne parle que leur langue natale mais ça ne les a pas empêchés de servir leurs pays.
Combiens de fois on a raillé Ra8 pour sa non maitrise du français, mais à priori ses actions à la tete de l’état est largement plus probantes (de mon point de vue) que de tous ceux qui l’ont succédés.
Je réitère, si le député en question est un petit peu intelligent et sans parlé français, il aura intérêt à prendre des assistants parlementaires capé et polyglotte qui pourra l’aider dans les secteurs qu’il ne maitrise pas.

Hary
Hary
Répondre à  rnaivos
15 jours il y a

Je suis d’accord avec vous . Mais malheureusement le travail psychologique des colons français a déjà fait son effet .Pour la majorité des malgaches, la langue française représente le savoir, la richesse et la réussite sociale.
Mais si c’était vraiment le cas , alors pourquoi est- on toujours le pays le plus pauvre au monde ? Ou peut-être que c’est imposé par la France vu qu’elle finance la république de Madagougou ? Un pays souverain doit utiliser la langue natale de ses citoyens dans les affaires de l’Etat et surtout pas la langue de son colonisateur. C’est comme si une femme victime d’un viol est forcée à épouser son violeur.

rnaivos
rnaivos
Répondre à  elman
15 jours il y a

et ils vivent bien en Allemagne

Certains deviennent même des « Famaki-loha »

The Man
The Man
Répondre à  carole
14 jours il y a

J’imagine la scène pour lire, comprendre et analyser une proposition/un projet de loi! Et j’ose croire qu’il ne serait pas le seul dans cette situation; heureusement qu’il y a toujours le tsangan tanana à la fin! Tout est bien qui finit bien non?

Afist
Afist
Répondre à  rnaivos
15 jours il y a

Namaky teny malagasy koa izy fa tena sarotra an. Raha izao no fandehana mbola tsy tafapetraka eny @ Antenimiera akory ny LFI dia efa lany 115%

tsytiafoza
tsytiafoza
Répondre à  rnaivos
15 jours il y a

Na dia izany aza tena hita loatra hoe na dia ny farafahakelin’ny fahalalana aza tsy ananany. Matoa nanaiky namaky an’iny lahateny iny nefa nahafantatra fa tsy ho tafavoaka dia milaza izany amiko fa olona tsy dia ampy fahamatorana akory. Ny mpifidy no tokony ho menatra voalohany na dia izany aza

Rafangy
Rafangy
Répondre à  elman
15 jours il y a

3V kosa no tena hainy

rnaivos
rnaivos
Répondre à  Rafangy
15 jours il y a

euh, tena izay tokoa ve sa mba halako bika tsy tiako tarehy ?

Rafangy
Rafangy
Répondre à  rnaivos
15 jours il y a

tsy hoe halako bika fa rehefa eo anoloan’ny toejavatra iray ianao dia fantatrao hoe tena tsy ho vita ity ry zalahy dia milaza hoe tsy vita fa tsy mahamenatra izany, indray maka aho tamin’ny fihaonampianakaviana dia nasaina nikabary, izay zavatra tsy haiko, dia nitsotra aho hoe tsy haiko ny mikabary ry zareo, fa raha namoaka naoty ingahy Raholdingue, à vertu, dia tsy hoe fankahalana azy fa pingapinga loatra ny gasy rehefa resah fisehoana izany

Rafangy
Rafangy
Répondre à  rnaivos
15 jours il y a

nisy zalahy tsy dia mahay loatra voafidy hiteny mandritra ,ny lanonana ofisialy iray, dia nanontany ny namany, izay mhay kokoa izy mialoha ny lanonana, hoe ahoana moa letia ny fiteny izany: le canal sa les canaux?dia namaly ilay namana hoe raha vitsy dia le canal fa rehefa betsaka dia les canaux! dia hoay ilay tokony hikabary hoe: aleo ialahy eo akaiko dia miteny mora amiko sady manitsy, dia raikitra ny lanonana dia nikabary ilay zalahy dia miteny izy hoe le canal dia nahitsin’ilay namany hoe les canaux letsy a, dia avy eo indrya niteny ilay zalahy hoe les canaux, dia nahitsin’ily namana hoe le canal, farany tezitra ilay mpikabary hoe lazain’ialahy fa canal rehefa canaux fa inona ihany ny marina e! aleo letia hataoko amin’ny fahaizako azy a!
dia nihomehy miafina daholo moa ny mpanatrika fa dia izay izany

rnaivos
rnaivos
Répondre à  Rafangy
15 jours il y a

Tatézana daholo izany na le pont na la pont

rnaivos
rnaivos
Répondre à  elman
15 jours il y a

Pour sa défense, c’est un exercice subi mais non choisi, étant le doyen de l’assemblé, il devait presider et faire « Le » discours. Après la langue choisi c’est autre chose.

Rafangy
Rafangy
Répondre à  rnaivos
15 jours il y a

tsy tena mitombina satria raha vao hifanerasera amin’ny olona hafa koa ianao dia mila mahay teny vahiny iray! ny filoha sinoa tsy mahay teny frantsay fa miteny anglisy, na koa ireo mpitondra rainiboto misy tsy mahay teny frantsay, dia satria isika tsy afaka miala amin’ny frantsay(teny fampiasa isanandro, fitaovana, sns, sns) dia tokony hahay teny frantsay izany olompanjakana izany, ary anisany sakana lehibe amin’ny fampandrosoana eny amin’ny kaomina io tsy fahaizana teny frantsay io satria mila miresaka amin’ireo vahiny

Hary
Hary
Répondre à  Rafangy
15 jours il y a

« satria isika tsy afaka miala amin’ny frantsay(teny fampiasa isanandro, fitaovana, sns, sns) »
Miala tsiny tompoko fa tena afaka miala ami’ny teny frantsay itsika. Voalohany indrindra dia tsy voatery ampiasa teny frantsay isanandro ary mino aho fa betsaka ny malgasy tsy miteny frantsay na ao Tana na any ami’ny faritra ary indrindra indrindra zareo any ambanivohitra.
Ny momban’ny fitaovana dia afaka itsika manafatra fitaovana avy any Chine, Indonésie sy ny firenena afa . Fa ny olana dia ny frantsay no manana monopole amin’ny importation ny entana.
Ny fahatelo dia misy dimension politika ity zavatra ity . Jerevonareo fotsiny i Rwanda . Rehefa hitan’ny Président Kagamé ny kolikoly nataon’ny la Frantsa tao amin’io génocide io dia tonga dia nanapak’ hevitra izy hoe  » Aleo tsy hiteny frantsay intsony » . Izany hoe mba mila fahasahiana ara-politika.
Ny namako Sinoa sy Indonesianina dia efa nanontany hoe : « Nareo gasy ve mbola ao anatin »ny fanjanahantany frantsay ? satria ny fiteny offisialy dia frantsay , ny arabe dia mbola ao amin’ny anaran’ny jeneraly frantsay mpanjanaka, ny droit civil ampiasainareo dia droit nycopiena tamin’ny la frantsa ,ny olona tompon’y tany dia vahiny daholo, ny patron nareo any dia frantsay na vahiny , ny fiteny ampianarinareo ny taranakareo dia mbola fiteny frantsay, ny Andafinareo dia mbola la Frantsa kanefa betsaka ny tany manakarena nohony la Frantsa. » Nivaliako fotsiny hoe : « Hatramin’izao aloha dia mbola tsy vitanay ny nanapaka’ny tadim-poitra « 

Rafangy
Rafangy
Répondre à  Hary
15 jours il y a

marina, mitombina ary azo raisina ny voalazanao, fa ny tiako lazaina amin’io dia hoe raha tsy misy fahasahiana arapolitika na io avy amin’ny mpitondra na amin’ny entina dia tsy hiety io, tamin’ny 2002, rehefa niteny ingahy ra8 hoe hataony amin’ny teny anglisy ny kabariny ao amin’ny firenena mikambana, sy hoe hiditra amin’ny commonwealth, dia tonga ny frantsay sady nampantena fanampiana betsaka,
Rwanda dia avy dia nanapaka ny fifandraisana no nampiasa ny teny anglisy, isika ny nahamay an’i cedric nouzalon vao tonga teo amin’ny fitondrana dia ny nanala tao amin’ny lalampanorenana ilay hoe anisany fiteny ofisialy ny teny anglisy
eto amintsika amin’ilay hoe teny fampiasa andavanadro, dia n’aiza n’aiza biraompanjakana alehanao dia ny teny frantsay no miasa ary ataon’ny mpiasa fanararaotana ilay izy, ankoatry ny mampiomehy hoe mandika zavatra diso fotsiny ny sasany amin’ny fanarahana ny efa teo aloha

ericrazafy
ericrazafy
15 jours il y a

La honte

Nifin'Akoho
Nifin'Akoho
15 jours il y a

« Tsy maninona na tsy milay fa ireny ny avy any aminay. »
.
Raha mitondra ny mety amin’ny vahoakany kosa moa maninona ; fa raha tonga ananga-tanana sy isolelaka anatin’ny lapa ao dia aleo tsorina fa tsy milay e.

Rafangy
Rafangy
Répondre à  Nifin'Akoho
15 jours il y a

« “Tsy maninona na tsy milay fa ireny ny avy any aminay.” ie, marina izany dia ohatr’izany koa ny any aminareo, tsy handroso mihitsy na faka 60 taona aza fa tsy mba misy fihezahana

rnaivos
rnaivos
Répondre à  Rafangy
15 jours il y a

Raha tsy mahay miteny frantsay izany dia tsy handroso mihintsy ? euhhhhh…

Rafangy
Rafangy
Répondre à  rnaivos
15 jours il y a

tsy izany kah! satria ny vahiny miteny frantsya no betsaka eto amintsika, dia mila mahay teny frantsay izany rehefa tehihaona sy hifmpiresaka amin’ireo vahiny ireo! betsaka ny ben’ny tanana fantatro tsy sahy miditra birao fa matahotra ny hitenenana frantsay, misy amin’ireo ben’ny tanana ireo anefa talen’ny ceg ampolotaona maro;
misy ireo olona niaranianatra tamin’ny ray amandrenika(nandritra ny faraparan’ny fanjanahatany izany) fa zara raha mahay teny frantsay koa, ny taty aorina moa izany dia mazava ho azy

carole
carole
15 jours il y a

A ce rythme, il faut traduire en malagasy la loi de finance et tout ce qui est document de travail à l’Assemblée. Le monsieur est comme il est…fa ireo nifidy azy koa aloha an, LOL

rnaivos
rnaivos
Répondre à  carole
15 jours il y a

A ce rythme, il faut traduire en malagasy la loi de finance

Effectivement, je pense que ca devrait être la norme, et je me demande même pourquoi on ne le fait pas depuis l’indépendance, surtout après 72.

carole
carole
Répondre à  elman
15 jours il y a

terrible, c’était en malgache pour nous jusqu’en 3eme. Puis, une fois arrivée au lycée, tout a été en français. Heureusement, nos parents ont eu la présence d’esprit de nous envoyer à l’Alliance française durant nos années au collège et on a survécu au lycée.

rnaivos
rnaivos
Répondre à  elman
15 jours il y a

j’ai entendu parler d’une malgachisation à outrance … une catastrophe semble-t-il

Ca aussi à mon avis c’est sujet à débat, ayant été de la génération qui a vécu ça de l’intérieur, avec le recul, je dis que c’était bien et qu’il fallait persévérer. Effectivement, tout n’était pas rose et qu’il y avait plein de choses à améliorer mais comme souvent à Madagascar quand on est pas satisfait, on jette le bebe avec l’eau du bain.
Le problème à Madagascar c’est qu’une élite qui représente 5% de la population décide pour tout le reste. Quand 80% de la population vive en campagne et n’aura probablement jamais l’occasion de pratiquer le français et surtout ne disposerons meme pas d’instituteur maîtrisant cette langue comment transmettre le « savoir » à ses élèves ?
D’ailleurs à ce jour, le fait d’être revenu à l’enseignement du français n’a pas améliorer la situation, au contraire. Ca fait juste le business des écoles d’expressions françaises.
Autre exemple illustrant mon propos est les polémiques concernant le calendrier scolaire (2019) sur les grandes vacances en hiver calqué sur la France ou en période de pluies plus propices aux travaux dans les champs.

Rafangy
Rafangy
Répondre à  rnaivos
15 jours il y a

moi, je pense, que la malgachisation a été decidée dans la precipitation ,les vietnamiens par ex ont deja leurs livres et mots en vietnamiens et ce n’etait pas un probleme d’enseigner dans leur langue, contrairement à nous, car moi, il m’a fallu des mois avant de savoir que le cylindre traduit en malgache est varingarina, ampoule takamoa, etc, etc,
sous Zafy, il y avait deja un centre pour la traduction en malgache des mots à Isoraka, financé par les allemands, seulement le gouvernement Zafy a opté pour l’enseignement en français et les allemands sont partis

Rafangy
Rafangy
Répondre à  elman
15 jours il y a

en 1972, quand le nouveau regime a decrete la malgachisation, tous les eleves etrangers des ecoles publiques furent retirés des ces ecoles d’où la creation du lycée français à Ambatoroka

carole
carole
Répondre à  rnaivos
15 jours il y a

J’ai été à l’école publique durant la malgachisation, ce n’est pas évident de comprendre si on n’a pas l’habitude. Il faut toujours un minimum de niveau scolaire et avec le monsieur là j’ai peur que c’est le niveau scolaire même qui fait défaut. et il paraît que lire le malagasy aussi a été difficile pour lui. Le niveau scolaire permettra d’assimiler les centaines de pages du LFI pour les quelques jours à leur disposition. Si c’est juste une affiche ou une brochure, oui, cela marchera.
C’est un peu plus facile de comprendre domaine de définition que vala famaritana, ou encore valeur absolue pour le sanda voavaha (c’était bien ça?).
Bref, show must go on.

rnaivos
rnaivos
Répondre à  elman
15 jours il y a
  • Je crois que c’est les 2 mon général, LFI Loi des Finance Initiales voté en septembre pour l’exercice de l’année à venir et LFR Loi des Finances Rectificative voté en Mai pour l’exercice en cours de réalisation.
Raza
Raza
Répondre à  elman
15 jours il y a

Le vociférant

Miserana
Miserana
Répondre à  elman
13 jours il y a

Pas que lui mais ces sbires également non?

zana
zana
15 jours il y a

Heureusement que le ridicule ne tue pas! Je ne comprends pas pourquoi faire un discours en français alors que 100% des hommes et femmes de l’assistance sont tous des malagasy. Même au niveau des représentants du peuple l’acculturation est de mise.

patriot
patriot
15 jours il y a

le problème avec les politiciens a mada, c’est qu’ils sont élus ou nommés parce qu’il a des relations et que beaucoup le connaissent. La question sur la compétence ce n’est pas une critère importante.

Rafangy
Rafangy
Répondre à  patriot
15 jours il y a

je confirme

Rafangy
Rafangy
Répondre à  elman
15 jours il y a

lanto vola baoritra, lanto palissandre, tsiliva et ses bagages pleins d’or, etc, etc

Rafangy
Rafangy
Répondre à  elman
15 jours il y a

c’est pourquoi, certains ont glissé des centaines de millions ar à la hcc pour etre elus

raossy
Répondre à  elman
15 jours il y a

J’avais discuté avec un député un jour et il me l’a dit cash…

Il a dû vous le dire en malgache non :  »LLNBV, tsy maintsy lany poory ako e; tsy maintsy azoko ny carte-poory ny AN… » 🙂

Rafangy
Rafangy
Répondre à  elman
15 jours il y a

lors d’une reunion des anciens du lycée, ce deputé durant sa 1ere legislature, a amené avec lui les 2 grands livre de la LFI, ainsi qu’un carnet de chèques carburants, et quand on lui a demandé est ce qu’il l’a deja lu? il a repondu(avec les mots de raossy là) qu’il ne va pas perdre son temps à ça, mais il va le voter! lui, censé etre universitaire(parce que bien que toujours absent lors des examens de fin d’année, il a obtenu son diplome

Miserana
Miserana
Répondre à  elman
13 jours il y a

Le député qui est à fond pour LFI (pas la loi) là ?

rah-lay raco
rah-lay raco
14 jours il y a

Putain par a notre langue ;ataovy @ tenindrazana ry ingahy

Za ihany
Za ihany
14 jours il y a

Sa fille a publié une tribune assez explicite et émouvant hier sur FB quant au parcours de l’honorable. Je pense que l’erreur vient de ‘AN qui aurait dû faire l’impasse sur le discours en FR. Puis l’interessé aurait peché un peu par excès de confiance en disant « vitako io e »

Miserana
Miserana
13 jours il y a

Il aurait dû ouvrir la séance en malagasy puis laisser Gasikara lire le discours… Mais avec des auraipu faukon, yapuka refaire le monde.

Fil info

Vos réflexions

Veuillez autoriser les annonces sur notre site

Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité. La publicité permet de financer notre site.