Nécrologie : décès de Christian Chadefaux

Loading

Dépêche Madagascar > Madagascar

Décès ce 3 mai du journaliste français qui a travaillé de longues années à Madagascar, pour le  compte de titres comme l’Express de Madagascar et les Nouvelles.

LireVeloma, Christian Chadefaux

Toutes nos condoléances à la famille du disparu.

 

S’abonner
Notification pour
guest
11 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
rafangy
rafangy
7 années il y a

ah! le mec qui a passe plus d’un demi siècle ici sans qu’il sache aligner 3 mots malagasy de suite alors que d’autre ne mettent même pas 3 mois pour dialoguer couramment avec les malagasy

arivony
arivony
Répondre à  rafangy
7 années il y a

,

Kay, masiaka be.

En même temps c’est vrai si réellement il etait pas capable de faire une phrase en malgache

Haingo
Haingo
Répondre à  arivony
7 années il y a

, Je suis désolée mais vous avec vos remarques mal placées. Parler la langue, c’est vraiment l’essentiel? Qu’en est -il des chinois qui apprennent la langue pour mieux dominer les Malagaches dans les zones franches,les Americains « qui soi disant  » font l’humanitaire mais qui courent après des subventions derrière, des Mauriciens qui maîtrisent parfaitement le malagache et derrière ils achètent la terre des Malgaches et vont surement être les prochains colons?

arivony
arivony
Répondre à  Haingo
7 années il y a

@Haingo,
Haingo de l’express j’imagine?

Oui, c’est un signe de respect quand même. Vous voulez vraiment nous connaitre et nous faire connaitre sans parler un traitre mot de notre pays???

Les chinois et les mauriciens le font pour mieux nous arnaquer, certes mais chacun maka volontany à sa façon. Alors désolé mais pour moi il vaut pas mieux que les chinois et mauriciens que vous décrivez là. Il a fait son job et c’est tout, comme tout le monde.

Je connais beaucpup de Français et surtout américains qui parlent le malgache et ce parce qu’ils veulent vraiment aider les malgaches.

Il y a aussi une allemande qui travail chez DHL, et qui s’occupe de responsabilité sociétale, en moins de 6 mois, elle parle mieux le malgache que beaucoup de malgaches qui parlent vary amin’anana… Et elle n’a jamais pris de cours, c’est juste se=a volonté d’apprendre.

Je connais pas personnellement votre gars là, je vais pas le dénigrer mais il aurait dû au moins apprendre le malgache.

rafangy
rafangy
Répondre à  Haingo
7 années il y a

@Haingo, je vous voudrais vous voir installée en France ,Chine ou à New York sans parler la langue locale!samy hafa raha samy olona ny malagasy fa ny azy dia ny manaratsy sy manambany ny azy ary manindraindra ny an’ny vahiny no mahamaika sy rehereha ho azy!mba nozahan’ny frantsay nandritra ny 130 taona mahery ny alzerianina fa tsy mahita alzerianina mitondra ny anarana hoe jean, colette, paul sns izany mameno ny arabe!

Lemaizina
Lemaizina
7 années il y a

un pilier de « Courrier de Madagascar » également?

bena
bena
7 années il y a

Oui, Chadefaux et Ottavio Ermini ont révolutionné le paysage médiatique de notre pays. Ils sont morts un peu dans « l’oubli ».
Un français qui ne parle pas un mot de malagasy n’est pas étonnant. Ces gens là nous considèrent toujours comme inférieurs et ils croient qu’apprendre une langue d’esclave ne sert pas à grand chose. Heureusement pour nous.

barman
barman
7 années il y a

S’il a pu vivre un demi-siècle à Mada sans connaître la langue malgache, c’est quoi le problème ? La reconnaissance de ce qu’il a fait et le respect de sa personne n’ont pas nécessité l’alignement de 3 mots. Aleo koa tsy hainy ny teny gasy fa mahamenatra zany miteny tenim-pirenena manaratsy na miady amam-paty zany e ! Repose en paix Monsieur C.C.

kotofaly
kotofaly
7 années il y a

OUI, Chadefaux était un journaliste plus que normal, direct, pertinent. mais cela n’enlève en rien son petit caractère de considérer ses confrères, malgaches, en coulisses, comme des journaleux qui ont besoin éternellement de remise à niveau (il n’a pas eu beaucoup tort pour certains cas assez personnel), mais quand on dénigre la corporation nationale auprès d’une instance internationale, c’est un peu dépasser les bornes. Qoui qu’il en soit, il était une plume qui attire la lecture

rafangy
rafangy
Répondre à  kotofaly
7 années il y a

@kotofaly, justement c’est son caractère de se considerer plus haut que les nationaux qui me rebiffe chez lui et c’est qui explique pourquoi il n a jamais voulu apprendre le malagasy, alors si on me dit qu’il a fait quelque chose pour le pays, non, non je ne l’accepte pas, contrairement aux missionnaires je vais en citer 2: le pere Giambrone de Fianar , et l’autre de akamasoa, ces deux là, ils meritent plus que l’ordre national

Fil info

Vos réflexions

Veuillez autoriser les annonces sur notre site

Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité. La publicité permet de financer notre site.